Actualités

Montagne
03/07/2021 FFSA

Schatz et Garcès reprennent les commandes !

Absent des débats lors de la première confrontation à La Pommeraye, Geoffrey Schatz a rapidement fait comprendre à ses adversaires qu’il serait difficile de lui contester son trône.

Ronald Garcès signe le meilleur chrono de ce samedi en Production © Nicolas Millet

Le Champion de France en titre termine cette journée d'essais sur la Course de Côte de Vuillafans - Echevannes en devançant assez largement ses adversaires.

 

Championnat Sport

Comme ce fut le cas le week-end dernier à La Pommeraye, les concurrents engagés à Vuillafans - Echevannes ont dû composer avec une météo capricieuse. La pluie est venue perturber les débats, et si en fin de journée le soleil faisait à nouveau son apparition, le tracé franc-comtois restait suffisamment humide pour que les pilotes optent pour des pneus pluie.

D'entrée de jeu, Geoffrey Schatz assénait un coup au moral de ses adversaires en imposant sur la première montée d'essais, sa Nova Proto NP-01 avec plus de cinq secondes d'avance sur l'Osella de Cyrille Frantz.

La suite des débats ne modifiera en rien cette première hiérarchie. A l'issue de cette journée d'essais, on retrouve la Nova-Proto de Geoffrey Schatz au sommet des feuilles de classements. A domicile, Cyrille Frantz place son Osella PA30 au deuxième rang, à 5''388 du leader de ces essais.

Un retard dans la livraison de pièces mécaniques a empêché Fabien Bourgeon de se présenter au départ de cette Course de Côte de Vuillafans – Echevannes avec sa nouvelle Revolt 2P0 propulsée par un moteur 1175 cm3 turbo. C'est donc au volant de sa Revolt 3P0, engagée en E2-SC/3 et avec laquelle il s'était imposé à Bagnols-Sabran l'an dernier, que le pilote de l'Ain aborde cette épreuve. Il se classe au final au troisième rang à 9''8 de Geoffrey Schatz.

Billy Ritchen avait avant tout comme priorité de mieux cerner le comportement de sa nouvelle Nova Proto NP-01 avec laquelle il signe le quatrième temps, à seulement 77ème millièmes de Bourgeon. Malgré une touchette sur la troisième montée d'essais, Damien Chamberod place sa Norma M20 FC au cinquième rang, à 36 millièmes de Billy Ritchen.

Sixième, Kevin Petit se retrouve leader du Groupe CN au volant de sa Norma M20 FC 4 litres. Il devance Marc Pernot qui, à domicile, se positionne en leader des Protos 2 litres. Son premier poursuivant, Maxime Cotleur n'accuse que 523 millièmes de retard. Nicolas Dumond complète quant à lui le podium de cette classe CN/2.

Au neuvième rang, on retrouve la première F3, celle de Samy Guth qui devance dans cette classe DE/5S la Dallara F308 de Ludovic Cholley, la Dallara F302 de Didier Brun, la Dallara F308 d'Arnaud Cholley. Suivent David Guillaumard, Patrick Cholley et Steeve Gérard.

Du côté de la classe DE/8, on retrouve la Tatuus Formula Master de Marcel Sapin devant celle de Cindy Gudet. Etienne Pernot se place en tête des Formule Renault devant celles de Baptiste Tognet-Bruchet, de Dorian Ferstler, Thierry Brenot et Didier Chaumont.

Jérôme Jacquot impose son Proto Speed Car GTR en tête de ces essais du côté des CM. On retrouve à sa suite le TracKing de Maxime Dojat, le Speed Car de Florian Serralta et le TracKing Gaëtan Bischoff.

 

Championnat Production

Dans le duel attendu entre Ronald Garcès et Yannick Poinsignon, le pilote natif de l'Aude prend un premier avantage sur le Vosgien. En effet, Ronald Garcès, qui se présentait ce matin au départ dans de bien meilleures dispositions qu'à La Pommeraye, offre à son Audi R8 LMS la première place devant la BMW M2 E92 de Yannick Poinsignon. Pierre Beal complète le classement du GTTS/4 avec sa Volvo TC10 S60, mais reconnait qu'avec une auto dont les réglages sont loin d'être optimisés, il lui est impossible de lutter.

Au troisième rang, on retrouve le leader du groupe A, Denis Millet, qui évolue au volant d'une Volkswagen Polo. Dans ce groupe A suivent les Peugeot 308 Cup de Jean-Pierre Pope et de Stéphane Garcia. Quatrième de ce Groupe A, Rémi Courtois impose sa Seat Léon Supercopa MK3 dans la classe A/5 où il devance Geoffrey Bouhin et Thierry Tierce. Du côté de la classe A/3, Maxence Passaquet impose sa Renault Clio devant celle de Romain Billot et la Nissan Almera Kit-Car de Michel Bineau.

Francis Dosières termine au quatrième rang, large leader du GT Sport malgré des problèmes d'embrayage récurrents. Philippe Marion, neuvième au général, place sa Porsche 997 GT2 au deuxième rang de ce Groupe GT Sport.

C'est à la septième place que l'on trouve le leader du Groupe N, Sébastien Lemaire, qui place sa BMW M3 devant la Renault Mégane R.S de Pascal Cat et la BMW M3 d'Alexandre Granier.

Malgré un souci mécanique qui l'empêche de rejoindre l'arrivée de la première montée d'essais, Mathieu Nouet signe le meilleur temps des FC avec sa Simca Rallye 3. Il devance la Renault 5 Maxi de Didier Deniset et la Peugeot 205 de Dominique Lansard. Quatrième, Christophe Poinsignon a connu une journée particulièrement difficile avec une casse de turbo sur sa Simca CG lors de la première montée, et une durit d'admission débranchée qui en fin d'après-midi l'empêchait de s'élancer sur la dernière montée d'essais.

Christian Boullenger domine de la tête et des épaules le Groupe F2000 avec sa Renault Clio. Corentin Deleule place sa Peugeot 106 au deuxième rang. Dans la lutte pour la suprématie du côté des féminines, Aurore Dodille place sa Citroën Saxo F2000 devant la Peugeot 106 XSI groupe A d'Elodie Lafosse.

 

Championnat VHC

Ce samedi donnait le coup d'envoi de la saison pour les animateurs du Championnat de France de la Montagne VHC. Une première journée marquée par le spectaculaire accident de Bernard Duret dont l'Alpine sortait de la route et finissait sa course en contrebas. Un accident heureusement sans gravité pour le pilote.

Le meilleur temp de la journée est signé par le leader du Groupe 8/9, Sébastien Brisard, dont la Martini MK 25 devance la Martini MK 30 de Gilles Cursoux, la Van Diemen RF 82 de Jean-Marc Debaune et la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence. Dans le Groupe DE, la Martini de Frédéric Assenault devance celle de Bernard Penilla.

Pascal Ferretti termine la journée en leader du Groupe 6/7, en plaçant sa nouvelle Marcadier JF06 devant la Geri RB08 de Daniel Louis. En groupe 5, René Michon met à profit la puissance de sa Ford GT 40 pour devancer la Marcadier Barzoï d'André Tissot et la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Joel Juif impose sa Renault 5 Turbo dans le Groupe 4 devant la Porsche de Jacques Uttewiller, les Alpine de Jean-Claude Demessine et Jean-Marie Brisard et la Chevrolet Corvette de Jean Debaude. Seul en Groupe 3, Norbert Rieu a connu une journée sans encombre avec sa Porsche 911.

Maurice Bick est le plus rapide du Groupe 2, groupe dans lequel il place sa BMW 635 CSI devant les BMW 323 d'Eddy Antoine, de Nicolas Uttewiller et de Charly Cauchois. Viviane Bonnardel place pour sa part sa Volkswagen Scirocco au cinquième rang.

Jean-Yves Pierrel impose sa BMW 323 I en Groupe A J1, Sophie Pourcelot fait de même en Groupe A J2 avec sa Volkswagen Golf GTI.

 

Back to Top