Actualités

Karting
03/08/2021 FFSA

Six podiums et une victoire internationale pour les tricolores

Les pilotes français ont affronté avec une réussite tout à fait honorable les meilleurs spécialistes présents au Mans lors du Rotax MAX Challenge International Trophy, une épreuve de haut niveau dans laquelle chacun utilise son propre matériel.

Plusieurs Français récompensés au Mans lors du RMCIT. © KSP

Le Rotax MAX Challenge International Trophy retrouvait un grand circuit français pour sa 3e édition au Mans du 27 au 31 juillet 2021. En collaboration avec la maison-mère BRP Rotax, l’organisation française de 3MK Events a encore réussi son pari de proposer un évènement international de grande tenue sur le territoire national.

216 pilotes de 28 nations et de quatre continents avaient pu rejoindre Le Mans, ce qui était moins que prévu, les déplacements restant compliqués à partir de certains pays en ces temps de reprise de la pandémie. Les Français représentaient près de la moitié du plateau.

L’épreuve était caractérisée par un très haut niveau de compétitivité, les meilleurs pilotes et équipes s’étant investis à fond dans la compétition. Le déroulement des courses se révélait très satisfaisant sous la responsabilité d’une équipe d’officiels impliqués et efficaces. La clémence de la météo a également contribué à la réussite de l’évènement.

Si les pilotes étrangers ont brillé, les tricolores n’ont pas eu à rougir de leurs performances. En DD2 Masters, le bien nommé Rudy Champion a obtenu une superbe victoire face à Paul Louveau qui avait dominé les manches. Antoine Barbaroux avait assuré un parcours gagnant jusqu’à la préfinale DD2 avant de prendre la 2e place finale avec le meilleur tour tandis que Nicolas Picot revenait en 3e position.

La catégorie Senior MAX était la plus fournie avec ses 82 pilotes. Nolan Lemeray terminait 3e sur la ligne au terme d’une bataille serrée avec les leaders, mais il était rétrogradé 11e à cause d’un spoiler décroché. Le 3e position revenait à Enzo Caldaras, auteur de très belles manches. Arthur Roché, 6e, avait été un autre protagoniste des manches tandis que Joran Leneutre et Micah Barthélémy remontaient brillamment aux 7e et 8e places finales. Valentin Gil effectuait également une belle remontée finale pour conclure dans un top 10 à 50 % tricolore.

Téo Blin s’est constamment battu dans le top 3 Junior MAX avant de mériter sa 2e place sur le podium final. Romeo Roussel a été une belle révélation du Mini MAX, catégorie très proche du Cadet FFSA. Il s’est notamment battu en tête de la finale avant de céder du terrain en 4e position à la suite d’une ultime attaque dans le dernier tour. Tom Langlois était un grand animateur dans le top 3 des manches, mais la finale lui réussissait moins avec sa 10e position. Elyo Giltaire effectuait une belle progression jusqu’à la 8e place de la finale. Enfin Luka Scelles obtenait le meilleur résultat français en Micro MAX avec sa 6e position devant Antoine Grisel.

Le bilan global des performances françaises s’établit avec un total de 8 top 5, dont 6 podiums et une victoire.

Back to Top