Actualités

Montagne
05/09/2021 FFSA

Troisième titre consécutif pour Geoffrey Schatz

Avant la conclusion de la saison qui se jouera à Limonest, Geoffrey Schatz s’est assuré ce week-end à Turckheim un troisième titre consécutif de Champion de France de la Montagne. Du côté des Productions, Ronald Garcès coiffe une première couronne.

En remportant la 65e édition de Turckheim, Geoffrey Schatz coiffe une 3ème couronne de Champion de France. © Nicolas Millet

Championnat Sport

En imposant sa Nova Proto NP01 sur la 65ème édition de la Course de Côte de Turckheim – 3 Epis, Geoffrey Schatz a l'assurance de remporter à l'issue de la saison un troisième titre consécutif de Champion de France de la Montagne Sport. Une troisième couronne remportée avec panache, car non seulement le Bourguignon a largement dominé les débats, mais qu'il s'est permis de plus le luxe de signer un nouveau record du tracé alsacien en 2'19''758.

Difficile de contrer un Geoffrey Schatz particulièrement incisif, ses adversaires devaient donc se concentrer sur la lutte pour la deuxième place. Et là le combat fut une nouvelle fois intense. Et une nouvelle fois Fabien Bourgeon démontrait que, quelle que soit la configuration du tracé, son Proto Revolt 3P0 est redoutable. Le pilote / concepteur accroche la deuxième place de cette édition de l'épreuve alsacienne. Même s'il était avant tout là pour peaufiner les réglages de sa nouvelle Nova Proto NP01, Billy Ritchen se devait de briller à domicile. C'est chose faite en se hissant une nouvelle fois sur le podium, comme il l'avait fait à Marchampt-en-Beaujolais.

Damien Chamberod s'est avéré lui aussi une nouvelle fois combatif. L'Isérois, vainqueur à La Pommeraye et habitué des podiums, place sa Norma M20 FC au quatrième rang… Le classement du E2-SC/3 est complété par l'Osella de l'Allemand Alexander Hin que l'on retrouve au sixième rang.

Kevin Petit poursuit sa moisson de victoires dans le Groupe CN en accrochant avec sa Norma 4 litres la cinquième place du général. La victoire du côté des Protos 2 litres revient à Etienne Pernot qui place sa Norma M20 FC devant celles de Maxime Cotleur, Anthony Le Beller, Alban Thomas et Enzo Chiocci.

Dans le Groupe DE c'est Fabien Ponchant qui s'impose en terminant huitième avec sa Tatuus Formula Master, devant la Martini MK62 de Pierre Mayeur et une autre Tatuus Formula Master au volant de laquelle on retrouve la Championne de France Cindy Gudet.

Belle prestation de la famille Cholley en F3, puisque Ludovic sort vainqueur de la confrontation en devançant son frère Arnaud de sept dixièmes. Steeve Gerard complète le podium de la catégorie en plaçant sa Dallara devant celles de Samy Guth, Didier Brun et Daniel Allais.

Comme son frère Etienne en Proto 2 Litres, Marc Pernot impose sa Formule Renault dans la classe DE/7 en devançant Antoine Uny, Baptiste Tognet-Bruchet et Dorian Ferstler.

La victoire de Yves Tholy en CM ne souffre d'aucune contestation tant le pilote du Speed Car a dominé les débats. Emilien Thomas place son TracKing au deuxième rang devant le Speed Car de Loïc Hebinger et les TracKing de Gaëtan Bischoff et Simon Taponard.

 

Championnat Production

Tout au long de cette journée de dimanche, Ronald Garcès a dû se battre avec constance pour s'assurer un cinquième succès consécutif sur le Championnat de France de la Montagne. Car même s'il affichait des prétentions modérées pour sa seule apparition de la saison sur le CFM, Nicolas Werver s'est une nouvelle fois présenté comme un adversaire redoutable.

A l'issue des deux premières montées de course, l'Audi R8 LMS de Ronald Garcès pointait aux commandes mais ne comptait que 383 millièmes d'avance sur la Porsche 997 GT2 de Nicolas Werver. Mais en devançant l'Alsacien d'une demi-seconde sur l'ultime confrontation, Ronald Garcès s'assurait de la victoire et d'un premier titre de Champion de France de la Montagne Production. Ronald succède donc à Pierre Courroye et à son adversaire du jour, qui compte pour sa part huit titres à son palmarès.

L'octuple Champion de France place donc sa Porsche 997 GT2 au deuxième rang. Au volant de sa Renault R.S. 01, Philippe Schmitter complète le podium de cette 65ème édition de la Course de Côte de Turckheim – 3 Epis. Et les Alsaciens sont à l'honneur à domicile, puisque Christian Schmitter – qui avait terminé deuxième à Chamrousse – place là sa Porsche 997 GT3 R au quatrième rang. A noter qu'en terminant 14ème, Simon Coinchelin offre à sa Porsche 997 GT3 Cup un succès en GTTS/3.

Victime d'une violente sortie de route, Anthony Dubois a passablement endommagé son Alpine A110 GT4. Un accident qui lui valait un passage à l'hôpital pour subir des examens. Le duel entre Alpine tournait court et Francis Dosières remportait le GT Sport en terminant au cinquième rang. Morane Cat-Mackowiak, qui évoluait sur cette épreuve au volant de la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion loupait la première montée suite à un problème de transmission, mais elle se classait finalement 12ème et deuxième du GT Sport.

Un loupé de Christophe Poinsignon sur la deuxième montée de course laissait entrevoir une victoire de Mathieu Nouet en FC. Mais le Vosgien se rattrapait lors de l'ultime ascension pour imposer sa Simca CG Turbo au sixième rang, en leader du FC devant la Simca Rallye 3 du Normand.

Samedi, c'est Julien Paget qui terminait les essais en tête du Groupe A. Mais le pilote de la Peugeot 308 Cup est allé à la faute et à été contraint à l'abandon ce dimanche. Très en verve, Sarah Bernard-Louvet confirmait en signant sa toute première victoire en Groupe A au volant de sa Seat Léon Supercopa MK3. Elle devance dans le Groupe la Peugeot 308 de Stéphane Garcia et la Seat Supercopa MK2 de Geoffroy Bouhin.

Pour ce qui est de la lutte dans les classes, en A/5, derrière Sarah Bernard-Louvet et Geoffroy Bouhin on retrouve les Supercopa de Luigi Bergamaschi, Vianney Sichler, Alain Perraud et Thomas Lefevre. Victime d'une sortie de route Thierry Tierce a dû abandonner et a dû rejoindre l'hôpital pour subir des examens de contrôle…

Dans la classe A/4, où évoluent les Peugeot 308, Stéphane Garcia s’impose devant Jean-Pierre Pope, Richard Simon et Brice Pierrat. Du côté du A/3 c’est Romain Billot qui impose sa Clio devant celle du Belge Sébastien Starck et de son compatriote Michel Wilders qui évolue au volant d’une Honda Integra. Michel Bineau (Nissan Almera) termine au quatrième rang..

Sébastien Lemaire signe à Turckheim une assez large victoire en Groupe N en plaçant sa BMW M3 devant celle d'Alexandre Garnier – meilleur jeune en Production – et devant la Renault Mégane R.S de Pascal Cat.

On retrouve la Renault Clio R.S. de Christian Boullenger au sommet de la hiérarchie du Groupe F2000, catégorie dans laquelle il devance de six dixièmes la Peugeot 205 de Sébastien Rochatte et la Peugeot 106 de Nicolas Miclo.

Du côté de la Coupe des Dames, elle revient à Sarah Bernard Louvet qui devance Morane Cat-Mackowiak, Aurore Dodille (Citroën C2 16S) et Elodie Lafosse qui remporte avec sa Peugeot 106 la classe A/1.

 

Championnat VHC

Sous une chaleur écrasante, les concurrents engagés sur la 45ème Course de Côte VHC de Turckheim – 3 Epis n'ont pas eu une journée facile. Pilotes et mécaniques ont souffert et trois concurrents, et non des moindres manquent à l'appel. Le Geri RB08 de Daniel Louis n'a pas passé le cap de la première montée de course. Il en a été de même pour la Volkswagen Scirocco de Viviane Bonnardel. Jean-Claude Demessine était absent des débats de ce jour, son Alpine A110 ayant connu des soucis dès les essais.

En difficulté samedi, Sébastien Brisard a mis à profit cette journée dominicale pour se refaire une santé et signer la meilleure performance dans le Groupe 8/9. Il impose sa Martini MK 25 devant la Van Diemen RF 82 de Jean-Marc Debeaune et la Martini MK 15 de Michel Ritzenthaler.

Comme la veille, Jacky Bonnot a dominé le Groupe DE et plaçant sa Dallara F390 devant la Martini MK 57 de Bernard Penilla. Dans le Groupe C, Christian Bouvier n'a pas eu à défendre sa place de leader, sa Lucchini SP 90 évoluait seule dans la catégorie. André Tissot signe pour sa part un nouveau succès en Groupe 5 où il positionne sa Marcadier Barzoï devant la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Même s'il n'a pas été en mesure de prendre part à la dernière montée de course, Michel Torcat offre à sa Porsche 911 une victoire en Groupe 4, catégorie dans laquelle il devance l'Alpine A100 de Jean-Marie Brisard, la Chevrolet Corvette de Jean Debaude et l'Alpine A100 de Bernard Duret. René Michon a su parfaitement tirer avantage de la puissance de sa Porsche 930 Turbo pour signer une victoire dans le Groupe 3 devant la Porsche 911 SC de Frédéric Henneton.

Le Groupe 2 tombe dans l'escarcelle d'Eddy Antoine alors que les BMW monopolisent les cinq premières places. Derrière la 323 I d'Eddy Antoine on retrouve la 635 CSI de Maurice Bick, les 323 I de Nicolas Uttewiller et de Charly Cauchois et la 535 I de Patrick Giboulet.

Jean-Yves Pierrel signe une victoire logique en Groupe A où sa BMW 323 évoluait seule. Du côté des Classic, Jean-Baptiste Lavaux impose sa Renault 5 Turbo devant la BMW 323 I d'Anthony Rolais, l'Audi Quattro de Bernard Schreiber et la Volkswagen Golf GTI de Maxime Bick.

 

7 – TURCKHEIM – 3 ÉPIS

7ème manches du Championnat de France 2021, les 3, 4 et 5 septembre, à 7 km de Colmar (Haut-Rhin)

65ème édition, 42ème édition VHC, organisée par l'ASA Alsace

Longueur : 5.950 mètres – Dénivellation : 370 mètres - Pente moyenne : 6,22 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Nova Proto NP01) 4'40''455 – 2. F. Bourgeon (Revolt 3P0) à 9''710 – 3. B. Ritchen (Nova Proto NP01) à 12''212 – 4. D. Chamberod (Norma M20 FC) à 14''305 – 5. K. Petit (Norma M20 FC) à 17''075 – 6. A. Hin (Osella PA30) à 26''1014 – 7. E. Pernot (Norma M20 FC) à 26''104 – 8. F. Ponchant (Tatuus Formula Master) à 35''928 – 9. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 36''273 – 10. P. Mayeur (Martini MK62) à 36''852.

Classement Production :

1. R. Garcès (Audi R8 LMS) 5'36''783 – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 1''225 – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 13''348 – 4. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) à 15''794 – 5. F. Dosières (Alpine A110 GT4) à 22''076 – 6. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 25''181 – 7. M. Nouet (Simca Rallye 3) à 30''808 – 8. S. Bernard-Louvet (Seat Léon Supercopa MK3) à 34''658 – 9. S. Garcia (Peugeot 308 Cup) à 38''408 – 10. G. Bouhin (Seat Léon Supercopa MK2) à 39''470.

 

Prochaine épreuve :

8 – LIMONEST – MONT-VERDUN

18ème manche du Championnat de France 2021, les 10, 11 et 12 septembre, à 12 km de Lyon (Rhône)

94ème édition, 23ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres - Pente moyenne : 5 %

 

Contact : Emilie TRAMONT

 

Coordonnées : ASA DU RHONE - 40, Cours de Verdun – 69200 LYON

Tél : 04.78.38.15.70 - 06 12 30 33 31

Site web : www.asarhone.com

E-mail : contact@asarhone.com

 

Contact Paddock : François BUISSON

Tel : 06.08.51.35.49

Adresse e-mail : francois.buisson6@wanadoo.fr

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – www.ffsamontagne.org

 

Back to Top