Actualités

Montagne
21/07/2021 FFSA

Un cru de Beaujolais retardé mais de belle qualité

Initialement prévue au mois de juin, la Course de Côte de Marchampt-en-Beaujolais se déroulera ce week-end des 24 et 25 juillet. Elle proposera un plateau de choix avec la présence de la quasi-totalité des animateurs du Championnat.

Au volant de sa Revolt 3P0, Fabien Bourgeon sera l'un des prétendants à la victoire. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Avec son statut de double Champion de France en titre, Geoffrey Schatz est considéré à juste titre comme le favori pour l'accession à la couronne 2021. Ses deux derniers succès – acquis à Vuillafans et à Dunières – ne font que confirmer le Bourguignon comme l'homme à battre cette saison. A Marchampt, sur un parcours dont il détient le record depuis 2019 avec un chrono en 1'29''213, Geoffrey Schatz ira chercher un nouveau succès au volant de sa Nova Proto NP01.

Mais s'il a pu pleinement savourer ses deux dernières victoires, le double Champion de France garde nécessairement à l'esprit que ce n'est pas sans adversité qu'il a pu coiffer de nouveaux lauriers. A Dunières, Cyrille Frantz s'est présenté comme un adversaire de poids puisqu'au cumul des deux meilleures montée, le Franc-Comtois n'accusait qu'une seconde de retard sur Geoffrey Schatz. Frantz semble enfin disposer d'une monture à sa convenance, et estime que c'est à présent à lui d'aller chercher les quelques dixièmes qui font la différence.

Vainqueur de la manche d'ouverture de la saison à La Pommeraye, Damien Chamberod a par la suite terminé à deux reprises sur le podium. L'Isérois peut donc lui aussi légitimement prétendre à la victoire au volant de sa Norma M20 FC. S'il n'est pas en mesure d'aligner sa Revolt 2P0, Fabien Bourgeon a démontré que la version 3P0, même si elle accuse un poids plus important, peut lui permettre de jouer les premiers rôles. Billy Ritchen a eu l'occasion de se familiariser avec sa nouvelle Nova Proto NP01 à Vuillafans, et tentera de mettre à profit les enseignements tirés dans le Doubs.

La Course de Côte de Marchampt devrait voir l'entrée en lice de David Meillon dont la Norma M20 FC engagée en E2-SC pourrait s'avérer être une arme rapidement performante. Le plateau du E2-SC sera complété par la présence des Suisse Michel Zempp (Norma M20 FC) et Marcel Steiner (Honda LobArt LA01) et d'Emmanuel Arbant dont la Silver Car EF 10 évolue en E2-SC/2. Même s'il sait que les Protos E2-SC nouvelle génération sont sur le papier plus performants que sa Norma CN+, Kevin Petit espère poursuivre sa progression et tenter une nouvelle fois de démontrer qu'avec sa 4 litres il peut lui aussi prétendre au podium.

Norma M20 FC pour Olivier Berreur, Osella PA 20 pour Cédric Lansard, la classe CN/3 nous propose un nouveau duel entre les deux hommes.

Du côté des Protos 2 litres, Maxime Cotleur tentera d'accrocher un nouveau succès. Il se retrouvera une nouvelle fois confronté à l'un des frères Pernot, mais cette fois c'est Etienne qui s'installera dans le cockpit de la Norma M20 FC. On retrouvera également dans cette classe CN/2 Anthony Le Beller, Enzo Chiocci, Jean-Jacques Louvet, Alain Sapin, Robert Tourillon ainsi que Nicolas et Williams Poulet.

Jérôme Jacquot aura à cœur d'aller chercher un succès en CM, comme il l'a fait à Dunières. Face au Speed Car du Gardois on retrouvera celui d'Yves Tholy, et on peut donc s'attendre à un combat épique entre les deux hommes. Maxime Dojat et Emilien Thomas tenteront de les contrer aux volants de leurs TracKing, tout comme Jean-Marc Tissot avec son BRC.

Le combat s'annonce prometteur du côté de la classe DE/8 où quatre Tatuus Formula Master seront au départ. On retrouvera le pilote de Marchampt, Marcel Sapin, qui à domicile sera confronté à la Championne de France Cindy Gudet, à Fabien Ponchant et à Fabrice Flandy.

Le plateau en Formule 3 est lui aussi bien fourni avec la présence de Steeve Gérard, vainqueur de la catégorie à Dunières, et qui sera confronté à celui qui s'est imposé à Vuillafans, Samy Guth. Il faudra suivre également Ludovic Cholley et son père Patrick, Didier Brun, Julien Boxberger, Sébastien Pic et Sandrine Labrosse.

Marc Pernot reprendra donc le relais de son frère Etienne en Formule Renault et devra faire face à Didier Chaumont, Dorian Ferstler, Stanislas Coquet et Benjamin et Thierry Brenot.

 

Championnat Production

Ceux qui espéraient un empoignade d'anthologie pour la victoire à Dunières ont été servis. A l'issue des deux premières montées, Yannick Poinsignon occupait la tête avec un dixième d'avance sur Ronald Garcès. Mais sur la dernière montée, Garcès était le seul pilote de la catégorie Production à passer sous la minute dix, pour finalement venir imposer son Audi R8 LMS, 1''829 devant la BMW M3 E92 de Yannick Poinsignon. On peut s'attendre à ce que le duel entre les deux hommes se poursuive à Marchampt. Ils seront les seuls représentants du GTTS/4, en l'absence de Pierre Béal victime d'une sortie de route à Dunières.

Jean-Marc Gandolfo sera présent avec sa BMW M3 GTR engagée en GTTS/3 alors que Jean-Jacques Maurel fera évoluer sa Peugeot RCZ Cup en GTTS/2. La classe GTTS/1 est plus fournie avec la présence de trois Mitjet aux volants desquelles on retrouve Jean-Michel Lestienne et les Demare père et fils, Daniel et Christophe.

Dans la lutte pour la victoire il faudra également compter avec les pilotes évoluant en GT Sport, et notamment avec les Alpine A110 GT4. Celle de Francis Dosières, actuellement leader du Championnat Production, et celle d'Anthony Dubois. Philippe Marion sera également de la partie avec sa Porsche 997 GT2.

Quatrième au général et large vainqueur du Groupe FC à Dunières, Christophe Poinsignon tentera d'imposer une nouvelle fois sa Simca CG Turbo. Il aura notamment face à lui la Renault 5 Maxi de Didier Deniset.

Peugeot 308 Cup ou Seat Léon Supercopa ? Les paris sont ouverts pour ce qui est de la victoire en Groupe A. Dans le clan des Peugeot on retrouvera Stéphane Garcia, Jean-Pierre Pope et Manuel Brunet. Du côté des Supercopa, il faudra suivre les prestations de Nicolas Granier, Geoffroy Bouhin et Alain Perraud. Du côté de la classe A/3 on devrait assister à une confrontation entre la Renault Clio de Maxence Passaquet et la Nissan Almera Kit-Car de Michel Bineau.

Pascal Cat (Renault Mégane R.S) retrouvera à Dunières la Mitsubishi de Guillaume Gillet qui ne manquera pas de lui contester la victoire en Groupe N. Deux BMW M3 pourrait également venir brouiller les cartes, celle du vétéran ''Loulou'' Granjon et celle de Tom Pereira. Animateur du Championnat, Julien Nouveau tentera d'offrir un nouveau succès en N/2 à sa Honda Civic.

Pour l'heure Christian Boullenger a réalisé le sans-faute en imposant sa Renault Clio en F2000 sur les trois premières manches de la saison. Mais à Marchampt le Normand devra cravacher face à Samuel Durassier et sa Honda Civic Type R. Également engagé sur le Championnat avec une Peugeot 309 GTI, Arnaud Clavel sera de la partie dans le Beaujolais.

Pour quatre millièmes de seconde, Aurore Dodille remportait à Dunières la Coupe des Dames face à Elodie Lafosse. Présente à Marchampt avec sa Citroën C2 16S, Aurore sera une nouvelle fois confrontée à la Peugeot 106 XSI de la double Championne de France.

 

Championnat VHC

La liste des engagés de la Course de Côte VHC de Marchampt-en-Beaujolais laisse apparaitre 35 voitures. Un beau plateau qui devrait faire le plaisir des passionnés qui ne manquent pas de se déplacer pour suivre les prestations des Véhicules Historiques de Compétition.

Une nouvelle fois le vainqueur scratch de l'épreuve est à chercher du côté du Groupe 8/9 où évolue la Martini MK 25 du Champion de France en titre, Sébastien Brisard. Il sera confronté dans le Beaujolais à la Van Diemen de son prédécesseur, Jean-Marc Debeaune et à la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence. Comme à Dunières, Jacky Bonnot délaissera son Axone au profit d'une Dallara F390 engagée dans le Groupe DE.

Dans le Groupe 6/7, Pascal Ferretti (Marcadier JF002) retrouvera la Geri RB08 de Daniel Louis. André Tissot tentera de signer une nouvelle victoire dans le Groupe 5 au volant de sa Marcadier Barzoï en devançant la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune. Mais les deux hommes devront se méfier du rallyman Alain Serpaggi présent à Marchampt avec une Lotus MK45.

La Porsche de Jacques Uttewiller sera confrontée dans le Groupe 4 aux Alpines A110 de Jean-Marie Brisard et de Jean-Claude Demessine. Le Groupe 3 est monopolisé par les Porsche, avec la 930 Turbo de René Michon confrontée aux 911 SC de Norbert Rieu et de Frédéric Henneton.

Le Groupe 2 est le plus fourni avec la présence de la multiple Championne de France Viviane Bonnardel, qui alignera sa Volkswagen Scirocco face aux BMW 323 de Christian Riehl, Charly Cauchoix, Nicolas Uttewiller, Eddy Antoine. On y retrouvera également l'Opel Commodore de ''Gomme'', la Renault 5 Alpine de Pierre Joly ou les BMW de Patrick Giboulet et Maurice Bick.

En Groupe N, Nicolas Riehl, au volant de sa Ford Sierra Cosworth, sera opposée à la Renault 11 Turbo de Guy Vermare alors que Jean-Yves Pierrel évoluera seul en Groupe A avec sa BMW 323 I.

 

4 – MARCHAMPT EN BEAUJOLAIS

4ème manche du Championnat de France 2021, les 23, 24 & 25 juillet à 16 km de Belleville sur Saône (Rhône)

59ème édition, 21ème édition VHC, organisée par l'ASA Beaujolais

Longueur : 3.900 mètres - Dénivellation : 205 mètres - Pente moyenne : 5,25%

 

Podiums 2019 :

Sport : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) – 2. C. Frantz (Osella PA 30) – 3. D. Meillon (Norma M20 FC)

Production : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92)

 

Record : 1'29''231 par Geoffrey Schatz en 2019

 

Contact : Chrystèle PETIT

Tel : 06.83.53.25.12

ASA Beaujolais : Marsangues Sud, 810 Route de Blacé

69830 St Georges de Reneins

Tél. : 04.74.62.29.62

E-mail : asab@asab.fr  

Site web : http://www.asab.fr 

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – http://ffsamontagne.org 

 

Back to Top