Actualités

FFSA
01/08/2022 FFSA

1er Baromètre Environnemental des sports mécaniques

Communiqué FFSA / FFM du 01 août 2022.

L'étude a débuté. © FFSA

​La Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) et la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) renforcent leur collaboration afin de construire une stratégie de développement compatible avec un objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050. Sous la houlette de leur Président respectif, Nicolas Deschaux et Sébastien Poirier, les deux fédérations ont lancé à cet effet le 1er baromètre environnemental des sports mécaniques complété d’une étude d’impact économique et social dans le prolongement du 1er acte réalisé en 2019. Menée par le cabinet EY (Ernst & Young) auprès des acteurs clés du secteur (clubs, circuits, teams et licenciés), cette étude a pour objectif d'évaluer son poids économique et d'estimer son impact environnemental.

À l'instar de l’Union européenne qui s’est engagée à adopter la neutralité carbone d’ici 2050, la FFSA et la FFM se positionnent activement dans le même processus. Motivées par des valeurs communes, mais également par des problématiques identiques, il était naturel pour les deux instances de mutualiser leurs compétences. La transition écologique étant aujourd'hui un sujet existentiel pour la pratique et les acteurs des sports mécaniques.

Ce 1er baromètre environnemental de la Filière des sports mécaniques aura donc une résonnance cruciale. Outre de définir précisément l'impact carbone de ces activités, il doit identifier l’ensemble des leviers existants pour tendre vers une véritable transition écologique des sports mécaniques et déterminer la feuille de route qui permettra à la FFSA et à la FFM de s'engager de manière pragmatique vers l'objectif de la neutralité carbone. Depuis leur création, les sports mécaniques ont toujours constitué un véritable laboratoire d’innovations technologiques ayant permis de grandes avancées dans notre mobilité au quotidien. Ils peuvent donc être un acteur majeur de la révolution environnementale. Ce baromètre impulsera à terme une politique ambitieuse, partagée par l’ensemble des acteurs de la filière. Débutée depuis quelques semaines, l'étude est d'ores et déjà un succès. Le sondage, qui a été diffusé auprès des acteurs du secteur et de personnalités des sports mécaniques, connaît un taux de réponse élevé. De quoi assurer, s'il le fallait, de la volonté et de la détermination d'un milieu de passionnés à se mobiliser pour une cause citoyenne.


Les résultats de cette étude seront présentés en mars 2023 à Paris.


Nicolas Deschaux - Président de la Fédération Française du Sport Automobile :

« Je suis ravi de renforcer la collaboration entre notre fédération et la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) car nous sommes unis par un socle de valeurs et de principes communs. Merci à nos acteurs, par ailleurs déjà engagés dans la réduction de l'empreinte environnementale des sports mécaniques, pour leur contribution à la réalisation de ce premier baromètre de notre filière. Il sera notre cap à suivre en vue de l'objectif neutralité carbone 2050. »


Sébastien Poirier - Président de la Fédération Française de Motocyclisme :

« Ce 1er baromètre environnemental est déterminant pour la filière des sports mécaniques. Il nous engagera en responsabilité et de manière pragmatique pour tendre à l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050. Il nous a paru naturel de mutualiser nos compétences pour travailler sur ce sujet existentiel pour nos deux Fédérations à l’image de l’étude d’impact économique réalisée en 2019. Celle-ci nous avait permis d’asseoir notre positionnement vis-à-vis des pouvoirs publics en particulier. »



CONTACT PRESSE

Jules Rodride - 06 77 28 73 26 - jrodride@revolutionr.com

John Poix - 06 84 70 00 55 - jpoix@revolutionr.com

Back to Top