Actualités

FFSA
07/06/2022 FFSA

Yohan Rossel : Avantage conservé malgré un rallye compliqué

Après deux victoires successives aux rallyes en Croatie et au Portugal, les terres sardes n’ont pas été aussi favorables au pilote de l’Equipe de France FFSA Rallye.

Yohan Rossel et Valentin Sarreaud, toujours en tête du WRC2 après la Sardaigne © DPPI - Nikos Katikis

Une belle entame d'épreuve, quelques difficultés et finalement de cruciaux points sauvés, retour sur le week-end de Yohan Rossel, toujours leader au Championnat du Monde WRC2.

 

La première journée avait idéalement commencé. Dès les premiers kilomètres, Yohan Rossel et son co-pilote Valentin Sarreaud se hissaient parmi les plus rapides. Immédiatement dans le rythme, le pilote de la C3 Rally2 mettait la pression à Andreas Mikkelsen. L'équipage parvenait alors à déjouer les difficultés des pistes sardes et talonnait le Norvégien de quelques secondes à l'issue des six premières spéciales du vendredi.

Le sort basculait lors de l'ES7 reliant Sedini à Castelsardo. Dans l'ultime spéciale de cette longue première étape, Yohan Rossel partait à la faute après seulement 400 mètres. Contraint à l'abandon, le Gardois voyait s'envoler tout espoir d'un bon résultat et Andreas Mikkelsen prenait le large en tête, plus de quinze secondes devant Nikolay Gryazin.

De retour à l'assistance, les efforts et le travail exceptionnel du Team PH Sport permettaient aux Français de poursuivre le samedi. Une fin de rallye marquée par la détermination et la pugnacité du binôme. Avec un rythme soutenu, Yohan Rossel affichait d'excellents temps et remontait de dix-sept places en WRC2.

La fin du week-end était plus favorable aux tricolores. Leur volonté était récompensée lors de la power stage de clôture. Tandis que Andréas Mikkelsen était contraint d'abandonner, Yohan Rossel signait le deuxième meilleur temps et marquait deux points supplémentaires.

Malgré un Rallye de Sardaigne mitigé, le lauréat Rallye Jeunes 2013 rempli tout de même l'objectif qu'il s'était fixé à son arrivée, à savoir conserver la tête du Championnat WRC2.

 

Nicolas Bernardi - Entraîneur Équipe de France FFSA Rallye

« Forcément il y a une pointe de déception de ne pas marquer, de ne pas faire l'écart au Championnat car Yohan était bien parti. Mais nous sommes satisfaits de la progression entre le premier et deuxième tour où Yohan était dans le coup, à presque 5secondes de Mikkelsen, avant de faire son erreur. Cela nous a montré qu'on a su réagir après le Portugal sur les deuxièmes tours. Quant à Yohan, il a su mettre la vitesse qu'il fallait. La déception c'est l'erreur et la sortie de route. Après cela, il a réussi à repartir et décrocher 2 points avec la deuxième place dans la power stage en partant dans une position qui était défavorable pour lui puisque que Huttunen partait dans les premiers et que la spéciale s'est considérablement dégradée après le passage des WRC. On est toujours en tête du Championnat, c'est l'essentiel. Il va falloir gagner la prochaine, c'est l'objectif ! »


Yohan Rossel - Pilote Équipe de France FFSA Rallye

« Je commets une petite erreur lourde de conséquences, je l'assume. L'équipe PH Sport n'a pas compté ses heures pour permettre de prendre le départ de la deuxième étape. Nous avons pu confirmer que nous avions un bon rythme sur toutes les surfaces depuis le début de la saison. Tout le travail réalisé en développement par les ingénieurs de Citroën Racing sur la C3 Rally2 se ressent, tant en termes de performance que de fiabilité. Les deux points marqués dans la power stage me permettent d'augmenter légèrement mon avance au classement du WRC2. »

Back to Top