Actualités

Circuit
15/05/2022 FFSA

F4 Academy: Hugh Barter fait le break à Magny-Cours

Impérial en Course 3, Hugh Barter a remporté sa 5e victoire de la saison et confirme être l’homme fort du début de saison. En montant sur le podium, Elliott Vayron et Alessandro Giusti ont marqué des points importants dans ce Championnat de France F4 FIA.

2e victoire de Barter durant le meeting de Magny-Cours © KSP

​Avec trois épreuves disputées en l’espace de cinq semaines, les pilotes engagés avec la FFSA Academy ont vécu un début de saison intense, avant une pause de plusieurs semaines qui les verra poursuivre leur programme à Spa Francorchamps en lever de rideau des prestigieuses 24 Heures. Pour le moment, l’Australien Hugh Barter a marqué de son empreinte les trois premiers meetings. Il continue de creuser l’écart au classement du Championnat, d’autant que son principal rival a connu un incident au départ de la Course 3.


Souta et Provost éliminés d’entrée


À l’extinction des feux, Arao Souta restait hélas scotché sur la grille de départ, alors qu’il partait en 3e position. Pierre-Alexandre Provost touchait légèrement la monoplace du Japonais en cherchant à l’éviter et partait en tête à queue. La voiture de sécurité rentrait en piste le temps de nettoyer la piste. Durant la neutralisation, un deuxième incident survenait entre Pablo Sarrazin qui venait heurter Yuto Nomura, entraînant l’abandon des deux pilotes. Les deux Japonais aux couleurs Red Bull ont décidément manqué de réussite en ce dimanche ensoleillé.


Au drapeau vert, Hugh Barter reprenait sa marche en avant, pendant qu’Alessandro Giusti surprenait Elliott Vayron pour le gain de la deuxième place. Mais ce dernier répliquait quelques virages plus loin pour reprendre son bien. Derrière le Belge Lorens Lecertua et le Colombien Jeronimo Berrio, solidement installés aux 4e et 5e places, un autre duel était lancé entre Louis Pelet, le Suisse Dario Cabanelas, Edgar Pierre et Enzo Peugeot. Quelque peu en délicatesse, Pelet ne pouvait résister à ses trois adversaires et chutait en 9e position. Toujours plus rapide à chaque épreuve, Pierre gagnait encore une place pour pointer 6e au détriment de Cabanelas, tandis que Romain Andriolo doublait Pelet à son tour.


Le meilleur tour en bonus pour Barter


Jusqu’au drapeau à damier, Barter a dominé la Course 3, affichant une grande satisfaction à sa descente du podium. À l’exception de l’accrochage survenu en Course 2 lors de laquelle j’espérais remonter dans le top-5 et augmenter mon capital de points, ce fut encore un excellent week-end,” s’est réjoui l’Australien.La double pole position réalisée vendredi m’a mis dans les meilleures dispositions pour les Courses 1 et 3, que j’ai pu remporter assez facilement en creusant l’écart à chaque fois sur le peloton. J’ai également pris le point du meilleur tour dans la Course 3 et cela montre que j’ai été capable de gérer parfaitement mes pneumatiques en restant rapide jusqu’à la fin du meeting. Bien sûr, l’issue du Championnat reste incertaine, car je ne pourrais pas marquer de points en juillet à Spa Francorchamps et à Valencia en septembre en raison de mon engagement en parallèle dans une autre série F4. Toutefois, je resterai déterminé à viser le titre jusqu’au bout.


À la deuxième place de cette Course 3, Elliott Vayron a vu Alessandro Giusti se rapprocher dangereusement en fin de parcours, mais Vayron maîtrisait jusqu’au bout la situation. Parti à la faute à quelques tours de l’arrivée, Lecertua laissait sa 4e place à Berrio. D’autres pilotes grimpaient ainsi d’un rang, Pierre décrochant une remarquable 5e place devant Cabanelas, très en vue dans la Nièvre, le régulier Enzo Peugeot et Andriolo, récent vainqueur dans les rues de Pau. Sur la piste, Pelet résistait à Lecertua, avant d’être pénalisé de 30 secondes par les commissaires sportifs. Lecertua récupérait ainsi la 9e place devant l’Equatorien Mateo Villagomez. Le top-15 était complété par l’Allemand Max Reis, le Panaméen Valentino Mini, le Français Luciano Morano, Antoine Fernande, français également, et l’Indien Amir Sayed.


Au Championnat, Hugh Barter a porté son avance à 67 unités, tandis que Souta Arao, Alessandro Giusti et Elliott Vayron ne sont plus séparés que de 10 points derrière l’Australien.



> Classement de la Course 3


1 Hugh Barter (Australie) avec 12 tours

2 Elliott Vayron (France) à 4”408

3 Alessandro Giusti (France) à 5”021

4 Jeronimo Berrio (Colombie) à 12”322

5 Edgar Pierre (France) à 14”782

6 Dario Cabanelas (Suisse) à 16”298

7 Enzo Peugeot (France) à 17”472

8 Romain Andriolo (France) à 18”544

9 Lorens Lecertua (Belgique) à 19”659

10 Mateo Villagomez (Equateur) à 19”943

11 Max Reis (Allemagne) à 22”228

12 Valentino Mini (Panama) à 31”379

13 Luciano Morano (France) à 33”124

14 Antoine Fernande (France) à 34”451

15 Amir Sayed (Inde) à 39”159

16 Louis Pelet (France) à 49”455

17 Pol Lopez Gutierrez (Andorre) à 58”082

18 Enzo Richer (France) à 58”752

19 Leny Réveillère (France) à 3 tours

20 Enzo Geraci (France) à 8 tours

21 Pablo Sarrazin (France) à 9 tours

22 Yuto Nomura (Japon) à 9 tours

23 Souta Arao (Japon)

24 Pierre-Alexandre Provost (France)

Meilleur tour : Hugh Barter (AUS) en 1’41”293


> Championnat de France F4 FIA (provisoire après Magny-Cours)


1 Barter (AUS) 161 pts, 2 Arao (JAP) 94 pts, 3 Giusti (FRA) 92 pts, 4 Vayron (FRA) 84 pts, 5 Provost (FRA) 49 pts, 6 Peugeot (FRA) pts, 7 Berrio (COL) pts, 8 Cabanelas (SUI) pts, 9 Momura (JAP) pts, 10 Geraci (FRA) pts, 11 Lecertua (BEL) pts, 12 Pierre (FRA) pts, 13 Andriolo (FRA) pts, 14 Reis (GER) 16 pts, 15 Sarrazin (FRA) 6 pts, 16 Pelet (FRA) 6 pts, 17 Mini (PAN) 2 pts, 18 Villagomez (ECU) 1 pt.


Back to Top