Rallye Jeunes Yacco FFSA
Rallye Jeunes Yacco FFSA

Actualités

Montagne
17/08/2022 FFSA

Le championnat prend de la hauteur

C’est à Chamrousse, sur l’épreuve proposant la plus haute altitude de la saison, que les animateurs du Championnat de France de la Montagne se retrouveront les 19, 20 et 21 août à l’occasion de la onzième confrontation de la saison.

A domicile, Pierre Béal tentera de signer un résultat probant au volant de sa Volvo TC10 S60. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Avec un départ donné à plus de 1.300 mètres et une arrivée jugée à près de 1.700 mètres, la Course de Côte de Chamrousse a comme spécificité d'être courue à haute altitude. C'est loin d'être anodin, puisque cette altitude influe sur les moteurs. Il ne faut pas s'attendre pour autant à ce que la hiérarchie habituelle soit totalement chamboulée.

En tête des favoris, on retrouvera donc le vainqueur des quatre dernières manches, Damien Chamberod. A domicile, l'Isérois aura à cœur de hisser sa Nova-Proto NP01 au sommet de la hiérarchie. Deuxième en 2021, Damien aura pour objectif de gravir un échelon supplémentaire.

A l'issue des dix premières confrontations de la saison, c'est Billy Ritchen qui conserve les commandes du championnat. L'Alsacien mettra un point d'honneur à renouer avec la victoire, comme il l'a fait cette saison à quatre reprises. Reste à espérer que le moteur V8 de sa Nova-proto NP-01 puisse tirer son épingle du jeu sur le tracé technique et rapide de Chamrousse… Troisième en 2021, Fabien Bourgeon aura lui aussi à cœur de s'illustrer, ne serait-ce que pour faire oublier ses déconvenues du Mont-Dore. Le pilote concepteur a d'ores et déjà démontré le potentiel de son Revolt 3P0 cette saison, reste à confirmer par un résultat probant.

Confronté à divers problèmes techniques lors de la dernière édition, Sébastien Petit n'avait pas pu défendre ses chances à Chamrousse. Le double Champion de France peut espérer un week-end plus prolifique, qui pourrait se conclure par un résultat de tout premier ordre. Cédric Lansard, seul pilote évoluant au volant d'une Norma M20 FC a turbo bridé, aura pour objectif de signer un nouveau succès dans la classe E2-SC/3b, et pourquoi pas comme au Mont-Dore terminer dans le top 6.

Cela fait longtemps que le doute n'est plus permis, il faut compter avec Cindy Gudet. La quadruple Championne de France l'a une nouvelle fois démontré sur le Mont-Dore en plaçant sa Revolt 2P0 au quatrième rang, signant par-delà même sa meilleure performance sur une manche du Championnat de France de la Montagne. Elle sera accompagnée dans la classe E2-SC/2 par la Silver Car d'Emmanuel Arbant.

Victime d'une sortie de route qui l'avait privé de résultat en 2021, Axel Petit aura sans nul doute la motivation nécessaire pour aller chercher un succès en E2-SC/1 avec sa Nova-Proto NP-03, mais également une nouvelle Coupe du Meilleur Jeune. Il sera confronté dans sa classe à une autre Nova-Proto NP-03, celle de Michael Rozand et à l'Osella PA21 de Nicolas Dumond qui compte cette saison trois victoires de classe sur le championnat et qui vient de signer un nouveau succès en régional à Divajeu.

Restons du côté des Protos avec le groupe CN qui compte là aussi des prétendants au podium. On pense notamment à Kevin Petit et Maxime Cotleur, tous deux engagés avec des Norma M20 FC 4 litres et qui devraient se livrer un nouveau duel.

Invaincu en CN/3 depuis le début de la saison, Oliver Berreur ira chercher en Isère une nouvelle victoire avec sa Norma M20 F face à celles de Sylvain Dodille et de Nicolas Poulet… En CN/2, Etienne Pernot se présente en grandissime favori avec sa Norma face à celles d'Adrien Penot et de Jérôme Buat et à la Ligier JS 51 de Jonathan Bariol.

Lors de la dernière édition, Marcel Sapin avait imposé sa Tatuus Formula Master dans le groupe DE. Le pilote de Marchampt tentera de faire de même cette année mais devra pour cela devancer une autre Tatuus Formula Master, celle de Marc Pernot. Il lui faudra également venir à bout de la Martini MK 62 de Pierre Mayeur et de la F3000 Lola B06 de Miguel Vidal.

Trois femmes face à trois hommes, tel est le plateau proposé du côté des F3. Commençons par les féminines avec la présence d'Emeline Bréda qui aura à cœur de briller sur ses terres, mais également de Delphine Cursoux et de Sandrine Labrosse. Comme masculin, Benoit Taviaux sera confronté à Thomas Clausi et Didier Brun… Les paris sont ouverts.

Une dizaine de Formule Renault affronteront le tracé alpin de Chamrousse. Parmi les pilotes présents on retrouvera des animateurs du Championnat de France qui prétendront à n'en pas douter à la victoire. On pense notamment à Baptiste Tognet-Bruchet, à Antoine Uny, à l'expérimenté Didier Chaumont et à Thierry Bertin.

Une quinzaine de Protos CM seront en lice, et là encore il faudra compter avec des animateurs du CFM. En tête de liste on retrouvera le Speed Car d'Yves Tholy et le TracKing de Maxime Dojat. Côté Speed Car il faudra compter avec Loïc Hebinger et Mylénia Machado, alors que Simon Taponard sera présent avec son TracKing et Jean-Marc Tissot avec son BRC 49 Evo.

 

Championnat Production

Vainqueur au volant de son Audi R8 LMS de l'édition 2021, Ronald Garcès n'aura d'autres objectifs que de signer à Chamrousse une nouvelle victoire. Avec sa Lamborghini Huracan ST, Ronald remportait au Mont-Dore son troisième succès de la saison, et sait qu'il va devoir aligner de nouvelles victoires s'il veut conserver son titre.

Car pour l'heure, avec sept victoires enregistrées cette année au volant de sa BMW M3 E92, Yannick Poinsignon est le leader du Championnat de France de la Montagne Production. Contraint à l'abandon l'an dernier suite à un problème moteur, le Vosgien aura à cœur de prendre sa revanche.

Habitué des podiums sur le Championnat Sport, on savait que David Meillon parviendrait tôt ou tard à faire de même en Production, catégorie dans laquelle il a fait sa première apparition cette année à Vuillafans. Le pilote de la Lamborghini Huracan ST Evo ne s'est pas fait attendre car malgré une déconvenue à Marchampt, il retrouvait le podium dès le Mont-Dore. Il sera donc lui aussi un adversaire de taille. Tout comme Philippe Schmitter qui avec sa Renault R.S.01 est monté cette année à quatre reprises sur le podium.

A domicile, Pierre Béal ira chercher un résultat digne de sa Volvo TC10 S60. Et dans le clan des Porsche, Paul Reutter visera un nouveau podium comme il l'a fait cette année à quatre reprises. Deux autres Porsche seront de la partie, la 997 GT3 de Jean-Marc Gandolfo et la GT3 Cup de Philippe Marion.

Du côté du GTTS/3, Stéphane Garcia alignera son Audi RS3 LMS TCR et sera confronté à la Cupra Léon Supercopa TCR de Thierry Tierce. On retrouvera également au sein de cette classe la Porsche GT3 Cup de Simon Coinchelin… En GTTS/2, la Peugeot RCZ de Jean-Jacques Maurel sera opposée à la Honda S2000 de Franck Alloin.

Parmi les sept Mitjet engagées à Chamrousse en GTTS/1, seront présents quatre animateurs du Championnat : Aurore Louison, Jean-Michel Lestienne, Jean-Michel Godet et Cédric Boureille. Il faudra suivre également les prestations de Christian Januel et de Marc Bassères ou de la Caterham de Baptiste Merle.

Les Alpine A110 GT4 se présenteront une nouvelle fois comme les reines du GT Sport avec la présence de Francis Dosières et d'Anthony Dubois. Frédéric Santarelli sera en lice avec sa Porsche 911 Turbo et Elodie Lafosse ira chercher un nouveau succès en GT1 avec sa Lotus Exige.

Sept victoires pour Christophe Poinsignon, trois pour Mathieu Nouet, le Vosgien et le Normand se sont partagés les succès en FC depuis le début de la saison. Au Mont-Dore, sur la dernière confrontation, Mathieu Nouet a imposé sa Simca Rallye 3. Christophe Poinsignon aura donc à cœur de reprendre la main en offrant une nouvelle victoire à sa Simca CG Turbo. Dans la classe FC/4, il faudra également suivre les Simca 1000 de Patrick Ramus et d'Arnaud Vermersch.

Le groupe A est de loin le plus étoffé avec pas moins d'une trentaine de concurrents engagés à Chamrousse. Reste à savoir si le vainqueur sera issu de la classe A4, comme l'an dernier avec la victoire de la 308 Cup de Jean-Pierre Pope, ou de la classe A/5… Une classe A/5 qui une nouvelle fois fait la part belle aux Supercopa avec la présence du leader de la catégorie, Nicolas Granier, de la Championne de France en titre, Aurore Dodille, de Julien Dupont, Geoffroy Bouhin, Rémi Courtois, Abel Sahoui, Bruno Milliet. Bruno Fra viendra une nouvelle fois défier les Supercopa avec sa BMW M3. Il faudra également suivre, hors championnat, Rémi Bernard, Pascal Derré, Luc Ermann et Gilles Darmochod.

Les couleurs des Peugeot 308 Cup seront défendues par Jean-Pierre Pope, Manuel Brunet, Julien Paget, Dominique Fade et Brice Pierrat, alors que Franck Perrin reste fidèle à sa Peugeot 207 LW.

Cinq animateurs du championnat seront de la partie dans la classe A/3 avec la présence des Renault Clio Cup de Michael Bonnevie, Sébastien Starck, Laurent Lafosse, Kat Fischer et la Nissan Almera de Michel Bineau… Dans la classe A/2, on retrouvera les Citroën Saxo de Rémi Mabilon et de Célia Debé.

On voit mal la victoire échapper à une BMW M3 en groupe N. Reste à savoir qui de Sébastien Lemaire, Alexandre Garnier, Morane Cat-Mackowiak, Jérémy Avellaneda, René Dumas et Tom Pereira sera le plus rapide. A moins qu'avec leur Renault Mégane R.S, Pascal Cat et Edouard Drouillat viennent perturber la hiérarchie habituelle… La classe N/3 verra deux animateurs du Championnat s'opposer : Alexandre Neulat avec sa Honda Civic et Stéphane Villain avec sa Renault Clio Ragnotti…

La Course de Côte de Chamrousse pourrait bien offrir à Nicolas Weisbecker l'occasion de signer sa sixième victoire de la saison en F2000. Au volant de sa BMW Compact il sera opposé à Samuel Durassier qui cette saison a imposé sa Honda Civic Type R à la Pommeraye et au Mont-Dore. Il faudra également suivre la Peugeot 205 GTI de Gilbert Payneau, la Peugeot 309 GTI d'Arnaud Clavel, et hors championnat la Peugeot 306 de Stéphane Sarrazin, la Renault Mégane de Jimmy Godard ou la Honda S2000 de Michael Gley.

Un trio de choc sera en confrontation dans la classe F2000/2 avec la présence de la Citroën Saxo de Ludovic Klein, de la Renault Clio de Samuel Racat et de la Honda Civic d'Antoine Esturillo.

 

Championnat VHC

Ils devraient être 35 concurrents à prendre part à la 26ème édition de la Course de Côte Vhc de Chamrousse. 35 Véhicules Historiques de Compétition qui devraient une nouvelle fois susciter l'intérêt de passionnés toujours friands de retrouver ces belles d'antan.

Du côté du groupe 8/9, Sébastien Brisard se présente une nouvelle fois en favori pour la victoire scratch avec sa Martini MK 25. Il sera confronté dans son groupe à la Renault MK 15 de Viviane Bonnardel, la March 75 de Nicolas Riehl et la Martini MK 30 de Gilles Cursoux… Les duettistes habituels du groupe 6/7 se retrouveront à Chamrousse, Pascal Ferretti avec sa Marcadier JF 08, Daniel Louis avec sa Geri RB08.

Christian Bouvier sera une nouvelle fois seul avec sa Lucchini SP90 dans le groupe C alors que dans le groupe DE, les Martini MK30 de Pierre Joly et de Stéphane Galiussi seront opposées à la Dallara F390 de Jacky Bonnot.

Favori du Production, Jean-Marie Alméras mènera sa Porsche 935 dans le groupe 5 face à la Marcadier Barzoï d'André Tissot et à la Jidé Original de Gabriel Lejeune… Le groupe 4 est nettement plus fourni avec la présence des Porsche 911 de Michel Torcat et de Jacques Uttewiller, des Alpine A110 de Jean-Marie Brisard et de Luc Stockli, et de la Chevrolet Corvette de Jean Debaude.

Deux Porsche 911, habituées du groupe 3 seront en confrontation avec à leurs volants Norbert Rieu et Frédéric Henneton… Du côté du groupe 2 on retrouvera les BMW 323 de Jacques Uttewiller, Christian Riehl, Jean-Yves Pierrel, « Gomme » devrait aligner son Opel Commodore, Gérard Toral sa Renault R8 Gordini. Laura Mejanel est engagée en groupe A avec une Volkswagen Golf GTI.

En Classic, les Porsche de Jean-Luc Baudin et Didier Vaquer seront confrontées à la BMW 323 d'Anthony Rolais, à l'Opel Manta de Gilles Chauvin, à la Volkswagen Golf GTI de Maxime Bick…

 

11 – CHAMROUSSE

11ème manche du Championnat de France de la Montagne 2022, les 19, 20 et 21 août, à 30 km de Grenoble (Isère)

46ème édition, 25ème édition VHC, organisée par l'ACRVM – ASA Dauphinoise

Longueur : 4.800 mètres – Dénivellation : 336 mètres - Pente moyenne : 7%

 

Podium 2021 :

Sport : 1. G. Schatz (Nova Proto NP-01) – 2. D. Chamberod (Norma M20 FC) – 3. F. Bourgeon (Revolt 3P0)

 

Production : 1. R. Garcès (Audi R8 LMS Ultra) – 2. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) – 3. A. Dubois (Alpine A110 GT4)

 

Record : 1'56''707 par Geoffrey Schatz en 2021

 

Contact : A.C.R.V.M.

Les Cytises

865, route de la Croisette

38410 CHAMROUSSE

 

Tél : 04.76.59.01.33

 

Contact : Frédéric MOUNIER – 06.80.74.06.18

 

Site web : www.chamroussesportauto.fr

 

E-mail : acrvm38@gmail.com

 

Contact Paddock : Daniel BOULLOUD

Tél : 06.83.59.09.71

E-mail : boulloud.daniel@yahoo.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – www.ffsamontagne.org

 

Back to Top