Actualités

Karting
03/05/2022 FFSA

Le karting français a le vent en poupe

La première épreuve du Trophée Académie FIA Karting se rapproche. Arthur Dorison sera le représentant de la France et le fer de lance du Championnat de France Junior Karting dans cette compétition internationale.

Arthur Dorison lors du Championnat d'Europe FIA Karting - OK-Junior à Zuera (ESP). © KSP

Âgé de 13 ans, Arthur Dorison a été choisi pour représenter la France parmi les 53 nations du Trophée Académie 2022, ce qui lui vaut d’être intégré à l’Equipe de France Espoir Karting.

Habitué de la compétition internationale, il occupe actuellement la 7e place du Championnat d’Europe FIA Karting – OK-Junior grâce au podium qu’il vient d’obtenir en Espagne. Après avoir participé à trois épreuves du Championnat de France Junior en 2021, Arthur dispute cette année une saison complète. Il doit se battre à chaque épreuve pour préserver sa place de leader du classement provisoire face à un groupe dynamique et motivé qui fait preuve d’un excellent niveau malgré une expérience moins importante.

Opéré par la FFSA Academy, le Championnat de France Junior Karting est une excellente école pour les jeunes pilotes entre 12 et 15 ans. Une formation individualisée est assurée par ses coachs expérimentés pour assurer une évolution positive sur le moment et à moyen terme.  

Pour l’instant Arthur Dorison se prépare en vue de la première épreuve du Trophée Académie FIA Karting qui se déroulera en Belgique sur le circuit de Genk du 12 au 15 mai. Il aura l’avantage de bien connaître la formule puisqu’elle est identique à celle du Championnat de France Junior Karting et il bénéficiera en outre de l’encadrement de l’Equipe de France Espoir Karting assuré par la FFSA Academy. Le challenge n’en reste pas moins très relevé parmi les 54 pilotes sélectionnés dans 53 pays.

D’autres jeunes Français brillent actuellement en compétition internationale. Jules Caranta s’est révélé depuis son récent changement d’équipe et on le voit régulièrement aux avant-postes en OK-Junior. Il est d’ailleurs pointé au 4e rang du Championnat d’Europe. Lui aussi dans une nouvelle équipe, Maxens Verbrugge possède également un fort potentiel : à Zuera, il était régulier entre la 6e et la 8e place avant de devoir renoncer en tout début de finale à cause d’un accrochage. Enfin, Jimmy Helias poursuit un parcours intéressant dans le même team que Dorison.

Peu connu en France, Enzo Deligny s’est rapidement adapté à la catégorie OK où il joue déjà les premiers rôles. Second lors de la finale de Zuera, il est également en 2e position au Championnat d’Europe. Valeur sûre de la catégorie reine cette année, Evan Giltaire se classe actuellement au 4e rang, tandis qu’Arthur Rogeon est en bonne voie.

La réussite actuelle du karting français passe aussi par l’implication croissante du constructeur Sodikart en OK-Junior. La performance des châssis français est impressionnante cette année comme l’a prouvé la victoire du pilote britannique Nathan Tye le week-end dernier en OK-Junior. Sodikart fait également rouler un jeune pilote tricolore, Andy Consani, capable d’obtenir des résultats prometteurs.

Back to Top