Actualités

FFSA
23/05/2022 FFSA

Martins se fait une chaleur à Barcelone

Trahi par la mécanique dans la 1ère course espagnole de Formule 3, Victor a chuté à la 3e place du championnat le samedi avant de s’imposer avec brio le lendemain et de reprendre la 1ère place au classement général.

Une victoire éclatante dans la fournaise espagnole © DR

Les faits marquants :

  • Victor Martins est le premier pilote à remporter deux courses en Formule 3 en 2022.
  • Il a dominé la seconde course en signant le record du tour.
  • Il creuse une légère avance en tête du championnat.
  • Avec un 3e podium en trois meetings, Isack Hadjar conserve ses chances au championnat dont il est de loin le meilleur rookie.
  • Théo Pourchaire a marqué 8 points malgré plusieurs déconvenues et pointe à la 2e place au championnat.

 

Coup de chaud à Barcelone

La canicule attendue en Catalogne a donné des sueurs froides aux pilotes de l'Équipe de France FFSA Circuit. Après avoir dominé les essais libres, Victor Martins a perdu la pole position dans les derniers instants des qualifications, puis a dû mettre pied à terre au 7e tour de la première course à la suite d'une rupture mécanique. « J'étais très à l'aise le matin, j'ai pu pousser l'auto dans ses derniers retranchements et donner un bon retour technique à l'équipe. L'après-midi, j'ai pris la pole position provisoire, mais je l'ai laissée échapper en faisant une petite faute dans mon dernier tour », explique Victor.

Qualifié au 4e rang, Isack Hadjar a pris le départ depuis la 7e place de la grille inversée de la première course qu'il a bouclée avec le point de la 10e position. « Quand on part du mauvais pied, le week-end devient compliqué », regrette le jeune Français, « On n'était pas assez rapide en essais libres… on manquait de vitesse de pointe. La première course a été agitée, avec quelques accrochages, j'ai perdu plusieurs places, j'en ai récupéré, mais la 10e n'était clairement pas ce que j'espérais ».

 

Ça passe ou ça casse

Après la casse mécanique de Victor et les espoirs brisés d'Isack dans la course Sprint, les deux duellistes de l'Équipe de France FFSA Circuit ont admirablement recollé les morceaux le lendemain.

Alors que le mercure affichait déjà 30°C à la fraîche au moment du départ, Victor et Isack ont gardé la tête froide pour gagner chacun une position, le pilote de l'Alpine Academy au premier freinage, le membre de la Red Bull Junior Team au 2e tour dans le même enchaînement célèbre des deux premiers virages du Circuit de Catalunya.

Les deux compères n'ont pas laissé les deux neutralisations de course les perturber. Victor a maîtrisé l'épreuve de bout en bout avec autorité et a signé son 2e succès de l'année qui lui a permis de reprendre la tête du championnat perdue la veille. « Cette victoire fait vraiment du bien après nos problèmes de la première course ! » concède Victor, « Je devais absolument regagner le terrain perdu, mais il faut aussi savoir ne pas aller trop loin. Ça se bouscule un peu dans la tête, mais je suis resté calme et confiant au volant, ART Grand Prix avait préparé une auto fantastique et, après avoir analysé beaucoup de départs de course à Barcelone, j'ai choisi la meilleure option en arrivant au premier virage. Après avoir pris la tête, le plus dur était fait. Je n'ai pas attaqué comme un fou, j'ai géré les évènements et cette victoire fait beaucoup de bien à tout le monde ! ».

Isack a mis le dauphin de Victor sous pression sans pouvoir trouver l'opportunité de dépassement à risque zéro. Après les déconvenues du début du week-end, le jeune pilote de 17 ans a signé un 3e podium réconfortant. « Je perds des points sur plusieurs pilotes au championnat et ce n'est pas agréable », reconnaît l'ambitieux meilleur rookie du plateau qui pointe à la 4e place au classement général. « Malgré la chaleur, la dégradation des pneus n'a pas été un problème, mais il n'était pas facile de trouver une ouverture pour tenter un dépassement, y compris lors des re-start. Il nous reste plus d'un mois pour travailler et bien préparer Silverstone en nous assurant de partir du bon pied dès le début des essais libres. Si on y arrive, la suite devrait être plus fluide ».

 

Chaud devant

Théo Pourchaire a traversé le week-end espagnol comme s'il était juché sur des montagnes russes. Les essais libres ayant été écourtés par deux drapeaux rouges, le plateau de Formule 2 a dû jongler pour trouver ses marques dans la cuvette catalane transformée en étuve.

Septième des qualifications, Théo s'est élancé d'une prometteuse 3e place sur la grille de la course Sprint… avant de se brûler les ailes à l'extinction des deux. « De nouveau, je me suis raté au départ », reconnaît le Français, « J'ai voulu me remettre en selle rapidement et j'ai fait deux bons dépassements dans le 3e virage, mais la trajectoire était devenue trop étroite du fait des passage des F1 et je me suis retrouvé hors-trajectoire, dans la poussière. Mes pneus n'étaient plus dans le coup quand je suis entré dans le 4e virage ! J'ai failli perdre le contrôle de l'auto et finalement j'étais chanceux de ne perdre que quelques places ».

Cinquième de l'épreuve Sprint, Théo a marqué 4 points et a doublé la mise à l'issue de la course longue où les pneus sont de nouveau devenus un facteur clef. Parti en gommes tendres, Théo a été l'un des premiers à les troquer pour des pneus durs et en a subi les conséquences dans les derniers tours. Plusieurs concurrents qui avaient opté pour la stratégie inverse ont débordé le pilote de l'Équipe de France FFSA Circuit sans qu'il puisse se défendre tant la différence de performance s'était creusée au fur et à mesure de l'usure des pneus durs. Théo a dégringolé de la 5e à la 8e place en deux boucles et a limité les dégâts sur la plupart de ses adversaires au championnat, donc beaucoup ont subi un revers en Espagne.

Théo occupe désormais la 2e place au championnat avant le rendez-vous monégasque du week-end prochain.

 

Formule 2

Théo Pourchaire

Course 1

Position sur la grille : 3e

Résultat : 5e

   

Course 2

Position sur la grille : 7e

Résultat : 8e    

 

Championnat

2e, 60 points

 

Formule 3

Victor Martins

Course 1

Position sur la grille : 10e

Résultat : Abandon    


Course 2

Position sur la grille : 2e

Résultat : Victoire    

 

Championnat

1er, 62 points

 

Isack Hadjar

Course 1

Position sur la grille : 8e

Résultat : 10e    


Course 2

Position sur la grille : 4e

Résultat : 3e    

 

Championnat

4e, 47 points

 

Prochaines courses : Monaco, 26-29 mai 2022 pour la F2 et Silverstone, 01-03 juillet pour la Formule 3


Back to Top