Actualités

FFSA
01/08/2022 FFSA

Pourchaire, le stratège trois étoiles

Rapide et fin tacticien, Théo Pourchaire a remporté sa 3e victoire de Formule 2 en Hongrie et se relance dans la course au titre. En Formule 3, Isack Hadjar et Victor Martins se partagent la tête du championnat.

Une 3e victoire 3 étoiles © DR

Les faits marquants : 

  • Théo a dominé de la tête et des épaules la course principale magyare.
  • Il a effectué une remontée tonitruante dans la course Sprint.
  • Il revient à 21 points du leader au championnat.
  • Isack Hadjar et Victor Martins ont manqué de réussite, mais occupent tous deux la tête du championnat de Formule 3.
  • En Belgique, dans le Championnat d'Europe de Formule Régionale par Alpine, Hadrien David a perdu la victoire sur tapis vert.


Théo dominateur

Théo Pourchaire a marqué les esprits et de gros points lors du dernier week-end de Formule 2 avant la pause estivale. Piégé par son rival au championnat lors des qualifications puis de la course Sprint, le Français a dégusté sa vengeance à chaud en faisant une démonstration de rapidité et de maîtrise dans la course principale. Sa 3e victoire de la saison lui permet de se rapprocher à 21 points de Felipe Drugovich au championnat. « On ne pouvait pas espérer mieux juste avant de partir en vacances », jubile le pilote de l'Équipe de France FFSA Circuit.

La veille, les deux premiers débats avaient pourtant tourné au vinaigre pour Théo, bloqué dans son dernier tour de qualifications par son rival brésilien, puis tombé de la 6e à la 15e place de la première course lorsque le même sud-américain déclenchait un strike au premier virage qui faisait tomber deux quilles maîtresses au championnat, Théo Pourchaire et Logan Sargeant, ses deux seuls rivaux dans la course au titre. « J'étais plutôt content de partir deux fois depuis le top 7 car ça permet de viser de gros points dans les deux courses, mais déçu pour l'équipe car ça aurait dû être encore mieux si le leader du championnat n'avait pas joué à un drôle de jeu dans le dernier virage en ruinant mon tour et celui de mon équipier… » révèle le Grassois.

La pilule et le déjeuner avalé, Théo a pris un bon départ dans la course Sprint, avant d'être poussé au large par l'accrochage en chaîne provoqué par Felipe Drugovich. Tombé à la 15e place, Théo est remonté à la porte des points avec la satisfaction d'avoir démontré qu'il était l'un des hommes forts sur le circuit du Hungaroring.

Sur le tourniquet Hongrois, Théo a fait tourner les têtes dans la course principale. Un arrêt aux stands rapide et un rythme de relance sans égal lui ont permis de creuser un écart conséquent sur la concurrence. À mi-course, Théo avait le luxe de pouvoir gérer ses gommes sur l'asphalte bouillant et abrasif et a assuré une 3e victoire qui colore ses ambitions de titre d'une nouvelle teinte d'espoir. « Je reviens à 21 points de Drugovich au championnat, et 21 est mon chiffre préféré ! » sourit Théo. « Il n'y a pas mieux pour partir en vacances ! C'est peut-être l'une de mes plus belles courses de F2 car la victoire n'a pas été facile. La voiture était très survireuse et je ne pense pas qu'elle était la plus rapide, mais nous avons bien géré tous les paramètres, un grand merci à ART Grand Prix ! Je ne pense pas trop au championnat, les vacances arrivent, mon anniversaire également, on va faire le plein de bonnes choses et aller à Spa avec le même appétit ».

 

Victor et Isack co-leaders

Victor Martins et Isack Hadjar ont vécu un week-end hongrois de tous les paradoxes. Rapides et à l'aise sur piste sèche ou humide, pour la première fois de la saison ils ne sont pas montés sur le podium d'une des 9 étapes du championnat de Formule 3.

Prétendants à la pole position, les deux membres de l'Équipe de France FFSA Circuit ont été piégés par la neutralisation des qualifications alors qu'ils enregistraient leur meilleur temps de la séance. « Mes deux premières tentatives ont été compliquées, mais on avait trouvé la solution pour la 3e… et les drapeaux rouges ont tout ruiné » regrette Isack. « De retour aux stands, les températures étaient trop élevées et je n'ai pas pu ressortir à temps pour faire une nouvelle tentative ».

Dans la première course, Isack et Victor, respectivement 3e et 5e à l'extinction des feux, ont longtemps lutté pour une place sur le podium. Mais l'épreuve perturbée par plusieurs voitures de sécurité et de nombreux accrochages favorisés par une piste rendue piégeuse par son adhérence évolutive, a vu les deux Français terminer aux 4e et 6e places.

La seconde manche a donné un tour de vis supplémentaire aux déconvenues d'Isack et Victor. Le premier nommé a chuté au 22e rang en glissant hors-piste sur un tarmac humide et le second tenait une place dans le top 6 jusqu'à ce que la performance de ses pneus sculptés chute drastiquement lorsque la trajectoire est devenue sèche dans les derniers tours.

Isack et Victor quittent la Hongrie dos à dos en co-leaders du championnat de Formule 3 qui entrera dans son dernier tiers après la pause estivale.

 

Hadrien vainqueur mais perdant

Dans le Championnat d'Europe de Formule Régionale par Alpine (FRECA), Hadrien David a multiplié les performances de haute volée mais aussi les déceptions. Constamment aux avant-postes, il a été sanctionné d'un départ en fond de grille de la première course, conséquence d'un changement de moteur. Hadrien est remonté de la 32e à la 17e place après un festival de dépassements.

Le pilote de l'Alpine Academy a a pris le départ depuis la 1ère ligne de la grille de la seconde manche et a franchi l'arrivée en vainqueur, mais a été déclassé au 2e rang pour avoir dépassé le leader alors qu'une neutralisation venait d'être déclenchée par la direction de course.

Esteban Masson a quant à lui pris ses quartiers chez ART Grand Prix. Il a intégré de nouvelles méthodes de travail et un environnement de travail différent. Il a lutté pied à pied au cœur du peloton et pris les 17e et 22e places finales.

 

FORMULE 2 

Théo Pourchaire 

Course 1 

Position sur la grille : 7e   

Résultat : 9e 

 

Course 2 

Position sur la grille : 4e  

Résultat : Victoire     

 

Championnat 

2e, 159 points 

 

 

FORMULE 3 

Victor Martins 

Course 1 

Position sur la grille : 5e   

Résultat : 6e 

 

Course 2 

Position sur la grille : 7e  

Résultat : 10e     

 

Championnat 

1er, 104 points 

 

Isack Hadjar 

Course 1 

Position sur la grille : 3e

Résultat : 4e      

 

Course 2 

Position sur la grille : 10e

Résultat : 18e   

 

Championnat 

1er, 104 points 

    

 

FRECA

Hadrien David

Course 1 

Position sur la grille : 32e   

Résultat : 18e 

 

Course 2 

Position sur la grille : 2e

Résultat : Victoire, déclassé 2e

 

Championnat 

4e, 147 points 

 

Esteban Masson

Course 1 

Position sur la grille : 16e

Résultat : 17e      

 

Course 2 

Position sur la grille : 21e

Résultat : 22e   

 

Championnat 

23e, 1 point

 

 

Prochaines courses : Spa-Francorchamps (Belgique), 26-28 août pour la Formule 2 et la Formule 3 et Spielberg (Autriche), 9-10 septembre pour la FRECA


Back to Top