Actualités

Rallye
03/05/2022 FFSA

Rallye TT Terres du Gâtinais : Daniel Favy n’a pas perdu la main !

De retour sur les pistes du Championnat de France, Daniel Favy s’impose pour sa première course avec son nouveau Fouquet Porsche. Il remporte une très belle victoire avec sa fille Clémence dans le baquet de droite.

Daniel Favy s’envole vers sa première victoire avec sa fille Clémence dans le baquet de droite ! © Carole Pillard

La deuxième place est occupée par le nouveau leader du Championnat, Stéphan Barthe qui aurait pu viser la victoire sans sa crevaison. Le Gallois Chris Bird complète le podium avec la victoire de classe en T1A2. Sébastien Lafleur s'impose largement en deux roues motrices avec son Caze Kawasaki. Du côté des SSV, Valentin Giraud monte sur la plus haute marche du podium mais c'est bien Samuel Galichet qui fait la bonne opération dans le Challenge SSV avec son Polaris XP Pro. Enfin, dans le Trophée des 4x4, Fabien Daigneau rafle la mise avec sa Jeep après l'abandon d'Hervé Dulondel dans le dernier chrono dominical.

 

CHAMPIONNAT

Après une pause forcée de 2 ans, le rallye des Terres du Gâtinais retrouvait les équipages du Championnat de France à l'occasion de sa 16ème édition disputée sous un soleil éclatant. De quoi donner le sourire aux organisateurs, aux 68 équipages présents et aux nombreux spectateurs massés dans le centre de la ville de Corbeilles pour assister aux vérifications techniques vendredi après-midi.

Samedi matin, les pistes sont sèches et dans ces conditions, Stéphan Barthe dégaine le premier avec deux meilleurs temps. Hélas, dans le 3ème chrono, il crève et perd près d'une minute sur Daniel Favy qui signe le scratch et prend la première place provisoire pour ne plus la quitter.

Il rentre au parc fermé le samedi soir avec plus de 33'' d'avance sur le Rivet de Chris Bird auteur du scratch dans le 2ème passage de la spéciale « C3M ». Le podium provisoire est complété par Stéphan Barthe qui termine la journée avec un meilleur temps.

Dimanche, une légère rosée accompagne les rescapés. Benoît Bersans profite de sa position pour signer le premier scratch. Stéphan Barthe et Daniel Favy se partagent les scratchs suivants avec leur Fouquet mais c'est bel et bien Daniel et Clémence Favy qui s'imposent pour cette édition 2022 du rallye du Gâtinais. Avec leur Fouquet Porsche, les auvergnats n'ont pas laissé passer leur chance de remporter une première victoire en famille ! Félicitations pour ce très beau succès ! Soulignons que Daniel Favy devient le recordman de victoires (4) sur cette épreuve.

Deuxièmes, Stéphan Barthe et son copilote Loïc Costes auraient pu jouer la victoire sans cette maudite crevaison. Toujours aussi performant, le jeune pilote de Viodos se rapproche de plus en plus d'une première victoire. Peut-être à Soissons ? Il peut se consoler avec sa première place provisoire dans l'optique du titre en fin d'année. Le tiercé est complété par Chris Bird et Anthony Brinkmann qui remportent la classe T1A2 avec leur Rivet Ford. S'ils participent à la fin du Championnat, ils pourraient bien troubler les cartes des favoris. Affaire à suivre.

Quatrième à l'arrivée, Benoît Bersans limite les dégâts sur cette épreuve, il a alterné le bon et… la casse d'un cardan qui lui coute 1'35''. Avec Emma Pierrine à ses côtés, le Béarnais a tout fait pour limiter les dégâts, il signe le meilleur temps dans la dernière spéciale et marque donc un point supplémentaire. Il rétrograde à la troisième place provisoire du Championnat.

Sur le rallye, il devance le Rivet de Jérôme Hélin et Anthony Rovaldieri qui remportent la classe T1A1. Ils ont dû se cracher dans les mains pour résister au retour de Vincent Foucart qui a tout donné sur la fin de l'épreuve, pour aller chercher la 5ème place finale au volant de son Rivet Mazda. Il échoue pour moins de 8'', dommage.

Septième à l'arrivée, Joël Guyot affichait un large sourire à l'entrée du parc fermé final. Satisfait de sa nouvelle acquisition, le pilote normand a signé des temps prometteurs. Il faudra compter avec lui sur les prochaines épreuves. Il précède Antoine Voisin qui reprenait du service après une pause de 4 ans. Un retour positif pour le pilote du Pas de Calais. Le top 10 est complété par deux Fouquet Nissan, celui du Britannique Stephen Hiatt et celui du pilote orléanais Jean-Luc Martineau, qui signe ici une de ses plus belles performances. Enfin, soulignons la victoire en T3 pour le duo Jonnaux / Le Gosles avec leur Yamaha.


CHALLENGE DEUX ROUES MOTRICES

Dans le Challenge 2RM, nous attendions le duel Guillaume Lécouflet / Sébastien Lafleur. Ces deux-là ne se sont pas lâchés pendant 4 spéciales. Dans la numéro 5, le pilote orléanais connait un souci technique sur son tout nouveau Caze Kawasaki et perd plus de 2'30.

Du coup, Sébastien Lafleur n'en demandait pas tant et conforte sa position de leader avec une avance confortable sur ses poursuivants immédiats. Il lève le pied pour ménager sa mécanique, ce qui lui permet d'inscrire son nom en haut de la feuille de classement à l'arrivée avec Antoine Bauchet à ses côtés. Une victoire nette et sans bavure pour l'équipage du Caze Kawasaki qui va être en confiance au départ de la prochaine épreuve, le rallye Jean de La Fontaine.

Une fois n'est pas coutume, Jean-Michel et Kevin Séguineaud décrochent la médaille d'argent avec leur Phil's Car Renault et remportent la classe T1B2 après une course régulière. Il devance le proto Méchin Peugeot de Thierry et Nicolas Méchin qui se sont bien défendus malgré un problème de boite de vitesses le samedi. Soulignons qu'ils prennent le point de la dernière spéciale en signant le meilleur temps.

 

CHALLENGE SSV

Après un début de saison marqué par de très bons temps mais aussi quelques erreurs, Valentin Giraud concrétise enfin avec une magnifique première victoire avec son Can-Am. Impressionnant d'efficacité, le pilote paraplégique a montré encore ce weekend que l'on peut faire de très belles choses malgré le handicap. Félicitations à lui et son copilote Guillaume Noirot qui ont formé un duo gagnant ! Le podium est complété par deux autres Can-Am, celui de Nicolas Bidault et Antonio Valente. Du côté des Polaris XP Pro, c'est Samuel et Jessie Galichet qui font le plein de points sur cette épreuve. Enfin, soulignons les débuts prometteurs d'Alexandre Knoll qui a montré une belle pointe de vitesse avec son Polaris 1000 XP Turbo.


TROPHEE DES 4x4

Partis sur un rythme effréné, Hervé Dulondel et Laurent Biblocque ont largement dominé la catégorie avec leur Jeep. Hélas, dans la dernière spéciale, la mécanique en a décidé autrement, dommage.

Du coup, la victoire revient à Fabien Daigneau et Ludovic Leblond qui n'ont pas démérité avec leur Jeep Grand Cherokee. En effet, nos normands ont sorti la grosse attaque pour passer Guy Thompson dans le 10ème chrono. Le Britannique se contente de la deuxième place finale.

A noter que Fabien Daigneau prend provisoirement la tête du Trophée des 4x4 à égalité de points avec Pierre Gourragne qui termine au 3ème rang sur l'épreuve mais qui remporte la victoire dans son groupe et sa classe. 


Back to Top