Actualités

Montagne
22/05/2022 FFSA

Troisième succès pour Billy Ritchen

Le duel attendu sur la Course de Côte de La Pommeraye entre Billy Ritchen et Damien Chamberod a tourné court suite à la sortie, heureusement sans gravité, de Damien Chamberod. Privé de son principal adversaire, Billy Ritchen s’impose en Anjou.

Billy Ritchen remporte à La Pommeraye son troisième succès de la saison © Nicolas Millet

Championnat Sport

Les prévisions de la météorologies nationales laissaient entendre que la pluie viendrait perturber les débats lors de cette journée de dimanche sur la Course de Côte de La Pommeraye. Mais finalement, si la première montée devait se dérouler sous un léger crachin, par la suite le soleil faisait son apparition et les concurrents pouvaient bénéficier d'une route sèche.

La journée débutait par un rebondissement dont on se serait bien passé, puisque sur la toute première montée du jour, Damien Chamberod était victime d'une violente sortie de route. Le leader du championnat se plaignait alors de quelques douleurs à une jambe, ce qui nécessitait son hospitalisation afin de réaliser quelques contrôles. Les nouvelles seront rapidement rassurantes, choqué l'Isérois ne souffre d'aucune blessure grave.

L'abandon de Damien Chamberod ne signifiait pas pour autant que Billy Ritchen avait course gagnée. Même si sa Norma CN+ accuse le poids des ans, Kevin Petit n'avait pas l'intention de ne pas jeter toutes ses forces dans la bataille pour tenter d'accrocher à La Pommeraye un succès qui lui a échappé de peu en 2021. La dernière ascension voyait les prétendants à la victoire améliorer leurs chronos, mais en étant le plus rapide, Billy Ritchen s'assurait de la victoire. Pour la troisième fois de la saison, après Bagnols-Sabran et le Col Saint-Pierre, l'Alsacien impose sa Nova Proto NP-01 sur une manche du Championnat de France de la Montagne.

L'accession au podium d'Anthony Le Beller le week-end dernier à Thèreval – Agneaux n'était pas due au hasard. Preuve en est, le pilote de la Norma M20 FC récidive en accrochant une nouvelle fois la troisième place. La victoire en E2-SC/2 semblait promise à Cindy Gudet. Mais la mécanique en décidait autrement. Un problème de boîte de vitesses l'obligeait à renoncer.

Du côté du E2-SC/1, ce sont deux sociétaires du Team Petit CroisiEurope qui se disputaient la victoire. Au final, François-Xavier Thievant impose sa Nova-Proto NP-03 deux dixièmes devant celle d'Axel Petit, qui se consolera en terminant Meilleur Jeune du classement Sport. A noter que les deux hommes terminent respectivement aux sixième et septième places.

Quatrième, Fabien Ponchant remporte le groupe DE avec sa Tatuus Formula Master. Cinquième, Fabrice Gallo termine aux commandes des CN/2 en plaçant sa Norma M20 FC devant celle de Dimitri Pereira et de Julien Bost. Du côté des CN/3, Olivier Berreur a eu le dernier mot face à Sylvain Moyon.

Benoit Taviaux termine l'épreuve angevine en tête des F3 devant Clément Lebot qui a été victime d'une sortie de route, heureusement sans gravité pour le pilote, sur la dernière montée. On retrouve à la suite les Dallara de David Bezinaud et d'Emeline Bréda.

Du côté des Formule Renault la victoire revient à Baptiste Tognet-Bruchet qui s'impose devant Antoine Uny et Nicolas Neis. Absent sur la dernière montée de course, Maxime Dojat remporte tout de même la classe CM en plaçant son TracKing devant celui d'Emilien Thomas. Jean-Marc Tissot place son BRC au troisième rang devant le TracKing de Simon Taponard.

 

Championnat Production

Leader du Championnat de France de la Montagne Yannick Poinsignon avait comme objectif de signer un nouveau succès qui lui permettrait de consolider son avance. C'est chose faite puisque sur cette Course de Côte de La Pommeraye, le Vosgien impose sa BMW M3 E92 en étant le seul pilote de la catégorie Production à passer sous la barre de la minute. Il enchaine donc un quatrième succès consécutif après ceux obtenus sur le Col Saint-Pierre, à Abreschviller et le week-end dernier du côté de Thèreval – Agneaux.

Une nouvelle fois, Ronald Garcès s'est présenté comme le principal rival de Yannick Poinsignon. Le Champion de France en titre dispose à présent d'une Lamborghini Huracan ST exempte de problème mais dont il doit encore peaufiner les réglages. Deuxième le week-end dernier, Philippe Schmitter joue une nouvelle fois les premiers rôles avec sa Renault R.S. 01 et se hisse sur la troisième marche du podium.

La Course de Côte de La Pommeraye offre l'occasion à Jean-Marc Gandolfo de réaliser une fulgurante progression puisque le Varois vient placer sa Porsche 997 GT3 à la quatrième place, à seulement une seconde sept du podium. Il faut remonter au septième rang pour retrouver la Volvo TC10 S60 de Pierre Béal, cinquième du GTTS/4. Dixième au général, Stéphane Garcia impose son Audi RS3 LMS en GTTS/3 en devançant la Léon Supercopa TCR de Thierry Tierce. Le duel entre Peugeot RCZ pour la victoire en GTTS/2 a tourné à l'avantage de Jean-Jacques Maurel qui a l'issue de la dernière montée prend l'ascendant sur Patrick Thiebaud pour seulement 168 millièmes. Un autre duel nous était proposé en GTTS/1 entre deux pilotes de Mitjet, et au final Jean-Michel Lestienne devance son ami Jean-Michel Godet.

Cinquième au général, Anthony Dubois termine en tête du GT Sport en plaçant son Alpine A110 GT4 devant celle de Francis Dosières. A noter que Elodie Lafosse impose sa Lotus Exige en GT/1.

Christophe Poinsignon occupe la sixième place avec sa Simca CG Turbo. Une position qui lui permet de remporter le groupe FC une demi-seconde devant la Simca Rallye 3 de Mathieu Nouet. Avec sa Simca Rallye 3, Romain Richardeau complète le podium. Il termine devant la Simca 1000 Turbo de Patrick Ramus et la Simca Rallye 2 de Nicolas Delperie, vainqueur du FC/2 et Meilleur Jeune de ce classement Production.

La lutte en groupe A fut une nouvelle fois d'une rare intensité. Après deux montées de course, c'est Sarah Bernard-Louvet qui pointait aux commandes. Mais dans l'ascension suivante, elle terminait à vitesse réduite après avoir fait une légère touchette. Aucun dommage sur la Léon Supercopa MK3 mais Sarah a préféré terminer son ascension sans prendre de risque. Nicolas Granier pointait alors en tête devant Geoffroy Bouhin et Sarah Bernard-Louvet. La dernière ascension âprement disputée voyait Sarah signait le meilleur chrono, mais à l'heure de faire les comptes, c'est Nicolas Granier qui impose sa Léon Supercopa MK3 en Anjou. Il devance deux autres Supercopa MK3, celles de Sarah Bernard-Louvet et celle de Geoffroy Bouhin.

Quatrième de ce groupe A, Jean-Pierre Pope impose sa Peugeot 308 Cup en tête de la classe A/4 devant celle de Manuel Brunet. Au volant d'une voiture similaire, Dominique Fade complète le podium.

Malgré un loupé sur la dernière montée du jour, Sébastien Starck impose sa Renault Clio 3 Cup en tête de la classe A/3 devant une autre 3 Cup, celle de Jimmy Rousseau. Avec sa Clio 2 Cup Laurent Lafosse termine sur la troisième marche du podium de cette classe A/3. La victoire en A/2 revient à la Citroën Saxo de Gilbert Payneau.

Une belle prouesse sur la dernière ascension permet à Samuel Durassier d'arracher la victoire en groupe F2000. Il impose sa Honda Civic Type R huit dixièmes devant la BMW 318 Compact de Nicolas Weisbecker. Au troisième rang on retrouve la Renault Clio de Christian Boullenger.

Cinquième manche de la saison, et cinquième victoire de Sébastien Lemaire en groupe N où il impose une nouvelle fois sa BMW M3. Il devance la BMW M3 de Morane Cat-Mackowiak et la Honda Civic Type R de Ferdinand Loton, vainqueur du N/3 tout en ayant été absent lors de la dernière montée.

Du côté des féminines, la Coupe des Dames revient à Sarah Bernard-Louvet qui devance Morane Cat-Mackowiak et Aurore Dodille. Suivent Elodie Lafosse, Célia Debé et Kat Fischer.

 

Championnat 2ème Division

Deuxième rendez-vous du Championnat de France de la Montagne 2ème Division, la Course de Côte de La Pommeraye nous a offert de belles confrontations. Au final la victoire revient à Dimitri Pereira qui impose sa Norma M20 FC CN/2. Il devance une autre Norma, mais en version 3 litres, celle de Sylvain Dodille. Emeline Bréda complète le podium avec sa Dallara F311, alors que Marie Cammares, victime d'un problème mécanique sur la dernière montée, place sa Tatuus Formula 4C au quatrième rang.

Du côté des Production, la victoire sur l'épreuve comptant pour le Championnat 2ème Division revient à l'Audi RS3 LMS de Stéphane Garcia. Il devance les Léon Supercopa MK3 de Nicolas Granier, Sarah Bernard-Louvet et Geoffroy Bouhin.

Morane Cat-Mackowiak accroche la cinquième place avec sa BMW M3 groupe N, et devance la Peugeot RCZ de Patrick Thiebaud et la Léon Supercopa MK3 de Rémi Courtois. On retrouve par la suite la Mitjet de Jean-Michel Lestienne, la Supercopa MK2 d'Aurore Dodille, la Mitjet de Jean-Michel Godet, la Lotus Exige d'Elodie Lafosse et la Honda Civic d'Antoine Esturillo.

 

Championnat VHC

Cinquième manche du Championnat de France de la Montagne, la Course de Côte de La Pommeraye était le quatrième rendez-vous pour les animateurs du Championnat dédié aux Véhicules Historiques de Compétition.

Pour l'occasion, c'est une dizaine de Vhc qui était engagée sur l'épreuve angevine. Au final, le meilleur chrono en course est réalisé par Daniel Louis, seul pilote évoluant dans le groupe 6/7 avec sa Geri RB.08. Suite à l'abandon de Sébastien Brisard, Pierre Joly était également seul à évoluer dans le groupe DE, avec sa Martini MK 30. Il en était de même pour Christian Bouvier en groupe C avec sa Lucchini SP90, tout comme Roger-Serge Toupence, seul animateur du groupe 8/9 avec JPE Formule Renault.

Au sein du groupe 5, Jean-Marie Alméras a dominé les débats en imposant largement sa Porsche 935 devant la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune. Pour une demi-seconde, Jean Debaude termine en tête du groupe 4 en plaçant sa Chevrolet Corvette devant l'Alpine A110 de Jean-Marie Brisard.

 

5 – LA POMMERAYE

5ème manche du Championnat de France de la Montagne 2022, les 20, 21 et 22 mai, à 40 km d'Angers (Maine-et-Loire) - 57ème édition, 5ème édition VHC organisée par la Pommeraye Sport Auto

Longueur : 2.430 mètres - Dénivellation : 100 mètres - Pente moyenne : 4 %

 

Classement Sport :

1. B. Ritchen (Nova Proto NP-01) 1'43''652 – 2. K. Petit (Norma M20 FC) à 1''280 – 3. A. Le Beller (Norma M20 FC) à 3''214 – 4. F. Ponchant (Tatuus Formula Master) à 8''654 – 5. F. Gallo (Norma M20 FC) à 9''322 – 6. F.X. Thievant (Nova Proto NP-03) à 9''806 – 7. A. Petit (Nova Proto NP-03) à 10''067 – 8. D. Pereira (Norma M20 FC) à 11''828 – 9. B. Taviaux (Dallara F305) à 12''048 – 10. J. Bost (Norma M20 FC) à 12''154.

Classement Production :

1. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) 1'59''0892 – 2. R. Garcès (Lamborghini Huracan ST) à 2''817 – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 4''208 – 4. JM. Gandolfo (Porsche 997 GT3) à 5''912 – 5. A. Dubois (Alpine A110 GT4) à 8''028 – 6. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 8''431 – 7. P. Beal (Volvo TC10 S60) à 8''805 – 8. M. Nouet (Simca Rallye 3) à 8''993 – 9. F. Dosières (Alpine A110 GT4) à 9''735 – 10. S. Garcia (Audi RS3 LMS) à 10''486.

 

Prochaine épreuve :

6 – SAINT GOUENO

6ème manche du Championnat de France 2022 les 27, 28 et 29 mai, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d'Armor) - 37ème édition, 10ème édition VHC, organisée par l'Ecurie du Mené.

Longueur : 3.200 mètres - Dénivellation : 144 mètres - Pente moyenne : 4,5 %

 

Contact : Olivier Henry :

Tel : 06.86.41.10.30

 

Clap Gouenovais - Ecurie du Mené

Mairie – 10 place de l'Eglise – Saint Gouëno

22330 Le Mené

Tel Fixe : 02 96 34 43 44

 

Site internet : www.coursedecote-saintgoueno.com

Adresse e-mail : ecurie.mene@gmail.com

 

Contact Paddock : Guillaume COUSIN

Tel Mobile : 06 72 36 08 80

Adresse e-mail : guillaume@coursedecote-saintgoueno.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

 

Back to Top