Actualités

Montagne
28/05/2022 FFSA

Un début de week-end compliqué

Plusieurs pilotes ont connu leurs lots de problème lors de la journée consacrée aux essais, ce samedi à Saint Gouëno. Billy Ritchen et Ronald Garcès comptent parmi ceux qui sont passés entre les embuches pour signer les meilleurs chronos.

Ronald Garces le plus rapide des Production lors des essais à Saint Gouëno © Nicolas Millet

Championnat Sport

Même si le soleil régnait en maître ce samedi 26 mai sur la région du Mené, les températures matinales restaient fraîches et les concurrents engagés sur la 37ème Course de Côte de Saint Gouëno devaient composer avec une route encore glissante à l'heure de débuter les essais.

D'entrée de jeu, Billy Ritchen se présentait comme le pilote le plus rapide avec sa Nova Proto en s'adjugeant les meilleurs chronos sur l'ensemble des montées du jour. L'Alsacien pointe ce soir aux sommets de la hiérarchie en devançant Kevin Petit d'une seconde. Le jeune pilote du Team Helium Racing peut se satisfaire pleinement de sa prestation avec sa Norma M20 FC évoluant en CN+.

Cindy Gudet poursuit sa progression au volant de son Revolt 2P0 engagé en E2-SC/2. La quadruple Championne de France occupe la troisième place de ces essais à une seconde de Kevin Petit. Particulièrement en verve sur cette campagne de l'Ouest, Anthony Le Beller place sa Norma M20 FC E2-SC/3 au quatrième rang. Cyrille Frantz pointe à la cinquième place, mais le Franc-Comtois n'est crédité que d'un seul chrono réalisé sur la première montée. Par la suite, visiblement piégé par un anti-lag défectueux, il a vu son Osella PA30 lui échapper. Victime d'une sortie de route qui a occasionné des dommages conséquents sur sa voiture, il se voit contraint à l'abandon.

On retrouve en tir groupé aux sixième et septième rangs les Nova Proto NP-03 d'Axel Petit et de François-Xavier Thievant, qui demain vont poursuivre leur duel pour la victoire dans la classe E2-SC/1.

A la sixième place pointe le leader du groupe DE, Fabien Ponchant. Il devance au sein de ce groupe, avec sa Tatuus Formula Master, la Dallara F308 de Clément Lebot, premier des pilotes de F3 et neuvième au général. Dans la classe DE/5, il prend l'ascendant sur Benoit Taviaux.

Baptiste Tognet-Bruchet réalise une nouvelle fois une performance de tout premier ordre en intercalant sa Formule Renault entre les deux premières F3. Dans la classe DE/7, le jeune sociétaire du Team Helium Racing devance son compagnon de team Nicolas Neis. Suivent Jean-Christophe Henry, Julien Petit et Fred Errard.

Dixième au scratch, Yves Tholy occupe la première place de la classe CM en plaçant son Speed Car GTR devant Maxime Dojat qui, lors de la dernière montée d'essais a perdu l'aileron de son TracKing. Deux autres TracKing se positionnent au troisième et quatrième rang, celui de Simon Taponard et celui d'Anthony Darand.

Avec sa Norma M20 FC, Sébastien Tourillon termine la journée en tête de la classe CN/2 devant Sylvain Moyon, Eric Lecerf et Jean-Jacques Louvet. Olivier Berreur place sa Norma M20F en tête de la classe CN/3. Il devance Sylvain Dodille qui a été victime d'une sortie de route lors de la troisième montée d'essais.

 

Championnat Production

Le match est lancé ! Les essais de la 37ème Course de Côte de Saint Gouëno ont permis de dégager une première hiérarchie qui est loin d'être définitive. Pour l'heure, c'est Ronald Garcès qui voit sa Lamborghini Huracan ST créditée de la meilleur performance du jour.

Le Champion de France en titre devance la BMW M3 E92 de Yannick Poinsignon de seulement trois dixièmes. Autant dire que les paris restent ouverts à l'heure d'aborder les montées de course.

Philippe Schmitter réitère les performances qu'il a pu signer sur les précédentes épreuves de la campagne de l'Ouest puisqu'on retrouve sa Renault R.S.01 au troisième rang. Il faut ensuite remonter à la huitième place pour retrouver le quatrième du GTTS/4, Jean-Marc Gandolfo au volant de sa Porsche 997 GT3. Il devance le leader du GTTS/3, Stéphane Garcia, qui évolue au volant d'une Audi RS3 LMS. Jean-Jacques Maurel n'a pas de concurrence en GTTS/2 où sa Peugeot RCZ évolue seule. En GTTS/1, Jean-Michel Lestienne devance les Mitjet de Jean-Michel Godet et d'Aurore Louison.

Quatrième, Mathieu Nouet mène le bal dans le groupe FC en devançant la Simca CG Turbo de Christophe Poinsignon. On retrouve au troisième rang la Simca 1000 Turbo de Patrick Ramus et la Simca Rallye 3 de Romain Richardeau, leader du FC/1. Nicolas Delperie n'est pas leader de sa classe avec sa Simca Rallye 2 mais se consolera en étant le meilleur jeune de ce classement Production.

En signant le cinquième temps, Anthony Dubois place son Alpine A110 en tête du groupe GT Sport. Il devance une autre Alpine A110 GT4, celle de Francis Dosières.

Sixième, Nicolas Granier a dominé le groupe A de la tête et des épaules avec sa Supercopa MK3. Le pilote audois devance trois autres Supercopa MK3 aux volants desquelles évoluent Julien Dupont, Geoffroy Bouhin et Bernard Sarah-Louvet. Mais Sarah a été victime d'une sortie sur la deuxième montée et sa Léon a subi des dommages qui pourraient compromettre la suite de son week-end.

Des soucis mécaniques ont empêché Jean-Pierre Pope de prendre part à la deuxième montée d'essais, mais pas de placer sa Peugeot 3078 Cup en tête de la classe A/4. Il devance dans sa classe la 308 Cup de Dominique Fade et celle de Manuel Brunet qui, suite à des problèmes de boîte de vitesses n'a pris part qu'à la première montée du jour.

Laurent Lafosse signe la meilleure performance du jour dans la classe A/3 en plaçant sa Clio 2 Cup devant la Clio 3 Cup de Corentin Starck et la Nissan Almera de Michel Bineau.

C'est Samuel Durassier qui pointe en tête du F2000 avec sa Honda Civic Type R qu'il place deux dixièmes devant la BMW 318 Compact de Nicolas Weisbecker. Troisième, Christian Boullenger a pour sa part été victime d'un souci sur sa Renault Clio RS et doit renoncer.

Une nouvelle fois, Sébastien Lemaire a dominé les débats dans un groupe N où il place sa BMW M3 devant celle de Morane Cat-Mackowiak et la Honda Civic de Charly Brosset, leader de la classe N/3.

Du côté des féminines, c'est Sarah Bernard-Louvet que l'on retrouve au sommet de la hiérarchie devant Morane Cat-Mackowiak, Aurore Dodille, Elodie Lafosse, Aurore Louison, Célia Debé et Kat Fischer.

 

Championnat VHC

Pour la 10 édition de la Course de Côte VHC de Saint Gouëno, se sont une quinzaine de Véhicules Historiques de Compétition qui s'alignaient au départ. Un plateau qui, s'il n'est pas énormément étoffé, offre une variée intéressante.

La meilleure performance du jour est signée par Sébastien Brisard qui place sa Martini MK 25 en tête du groupe 8/9 et devance la JPE Formule Renault de Roger-Serge Toupence. Pierre Joly évolue pour sa part seul dans le groupe DE avec sa Martini MK30, tout comme Christian Bouvier dans le groupe C avec sa Lucchini SP 90.

Pas de rivalité dans le groupe 6/7 où l'on retrouve la Geri RB 08 de Daniel Louis, tout comme dans le groupe 5 animait par la seule Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Dans le groupe 4, Alain Gadal place sa Porsche 911 RSR devant les Alpine A110 de Philippe Brebant et de Jean-Marie Brisard. Jean Debaude complète le classement de ce groupe 4 avec sa Chevrolet Corvette.

En groupe 2, derrière la Ford Escort RS 2000 de Henri Laignel on retrouve la Simca Rallye 3 de Philippe Ginel et la Toyota Celica de Thomas Bonatre. Max Martineau a connu une journée tranquille en groupe 1 où sa Volkswagen Golf GTI évolue seule.

Back to Top