Actualités

Circuit
17/05/2022 FFSA

Une fête du sport auto français totalement réussie à Magny-Cours

Le Championnat de France FFSA des Circuits a vécu un rendez-vous d’une rare intensité à Magny-Cours ce week-end. Avec huit séries et 20 courses sur la piste nivernaise, les spectateurs et les téléspectateurs se sont régalés.

  © DPPI

Le Circuit de Magny-Cours avait fière allure ce week-end avec un paddock archi-rempli. Huit séries de prestige sur la scène nationale ou internationale ont proposé un spectacle de très haut vol à la fois aux milliers de spectateurs sur place et aux téléspectateurs suivant le direct continu sur la chaine YouTube GTWorld Français. En outre, Automoto la chaine a proposé une superbe soirée aux fans en retransmettant les trois courses de la fin de journée samedi.

 

Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS : les Mercedes-AMG d'Akkodis ASP brillent dans la Nièvre

Compétition de référence pour le GT3 en Europe, le Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS a proposé deux courses d'une heure à Magny-Cours. Dans la première, les doubles champions de la Sprint Cup Dries Vanthoor et Charles Weerts imposaient leur Audi R8 LMS GT3 après avoir parfaitement exploité un pit stop éclair des mécanos du Team WRT. Sixièmes sur la grille de départ, Timur Boguvlaskiy et Rafaelle Marciello (Mercedes-AMG GT3 – Akkodis ASP) effectuaient une belle remontée à la deuxième place aux dépens des polemen Simon Gachet et Christopher Haase (Audi R8 LMS GT3 – Trésor by Car Collection).

Dimanche, Rafaelle Marciello offrait un récital en qualifications et en début de course et son équipier Timur Boguvlaskiy parachevait parfaitement le travail pour offrir à la structure française Akkodis ASP une victoire devant son public. Grâce à Maximilian Götz et Jim Pla, les hommes de Jérôme Policand signaient même un doublé. Troisièmes sur l'Audi du Saintéloc Racing, Aurélien Panis et Patric Niederhauser montaient pour la première fois sur le podium dans la Sprint Cup du GT World Challenge Europe. Onzièmes, Valentino Rossi et son équipier Frédéric Vervisch terminaient cette deuxième course à la porte des points.

 

Championnat de France FFSA GT : les championnats se resserrent

La deuxième épreuve du Championnat de France FFSA GT sur le circuit de Magny-Cours a proposé deux courses passionnantes, terriblement disputées et indécises jusqu'au bout. Lors d'une course disputée à la lueur des phares samedi, Lonni Martins et Sacha Bottemanne (Audi R8 LMS GT4 #6 – Team Fullmotorsport) revenaient de la 17e place sur la grille de départ pour finalement s'imposer après la pénalité infligée à Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende pour un excès de vitesse dans la pitlane. Le lendemain, les pilotes de la BMW M4 GT4 aux couleurs de L'Espace Bienvenue croyaient tenir le bon bout après avoir mené dès le premier tour, mais le Néerlandais se faisait dépasser par Thomas Drouet et Gaël Castelli (associé à Alexandre Cougnaud sur l'Audi R8 LMS GT4 du CSA Racing) à trois minutes de l'arrivée. Pour Thomas Drouet, Champion de France Pro-Am l'an dernier, c'était un premier succès en compagnie de son nouvel équipier, Paul Evrard. Le duo de la Mercedes-AMG #88 de l'équipe Akkodis ASP en profite aussi pour afficher ses ambitions au championnat en prenant la tête à égalité avec Rooe Meyuhas et Erwan Bastard (Audi R8 LMS GT4 #14 – Saintéloc Racing).

En Pro-Am, la victoire lors de la première course s'est jouée dans le dernier tour. Olivier Jouffret et Éric Trémoulet s'imposaient pour la première fois sur la Mercedes-AMG GT4 du Team Jouffruit by Vic'Team. Les équipages Akkodis ASP composés de Jim Pla-Fabien Barthez et Simon Gachet-Éric Debard assuraient un triplé pour la marque à l'étoile. Après avoir perdu le bénéfice de leur pole position samedi soir suite à un accrochage en début de course, Rudy Servol et Nicolas Prost ont pris leur revanche dimanche. Les pilotes de l'Alpine A110 GT4 de CMR ont mené de bout en bout la catégorie Pro-Am pour remporter leur deuxième victoire de la saison et reprendre la tête du championnat. Après leur victoire samedi, Olivier Jouffret et Éric Trémoulet (Mercedes-AMG GT4 #64 – Team Jouffruit by Vic'Team) ont engrangé les points de la deuxième place et ils ne se retrouvent qu'à un point de Prost et Servol en quittant la Nièvre.

Après leur victoire samedi, Christophe Hamon et Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 #69 – Team Fullmotorsport) pensaient pouvoir reprendre les commandes du championnat en Am Cup, mais ils renonçaient en début de course dimanche à cause d'un radiateur troué. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Florent Grizaud et Kevin Jimenez profitaient de l'occasion pour ouvrir leur palmarès et celui de l'équipe GPA Racing avec un premier succès en Am Cup dans le Championnat de France FFSA GT. Derrière l'Aston Martin Vantage #72, Jean-Charles Rédélé et Laurent Coubard (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto) sont montés pour la quatrième fois de la saison sur le podium, creusant ainsi l'écart dans le classement provisoire du championnat.

 

Championnat de France F4 : Hugh Barter fait le break à Magny-Cours

Avec trois épreuves disputées en l'espace de cinq semaines, les pilotes engagés avec la FFSA Academy ont vécu un début de saison intense. Après les Coupes de Pâques à Nogaro et le Grand Prix de Pau, le circuit de Magny-Cours a encore mis en valeur le talent naissant de Hugh Barter dans le cadre du Championnat de France F4 certifié FIA. La double pole réalisée en qualification a mis l'Australien en position idéale pour les Courses 1 et 3 qu'il a remportées en menant du début à la fin, à chaque fois devant un excellent Elliott Vayron.

Un accrochage survenu au début de la Course 2 a empêché Barter d'inscrire davantage de points dans la Nièvre, mais il a toutefois augmenté son avance au classement provisoire en portant son total de victoires à 5 depuis le début de la saison. C'est le Japonais Yuto Nomura qui s'est imposé à cette occasion face au Français Pierre-Alexandre Provost et au Colombien Jeronimo Berrio, la révélation du meeting (5e et 4e des deux autres Courses).

Troisième en Course 1 après avoir profité de l'accrochage entre le Suisse Dario Cabanelas et le Belge Lorens Lecertua, le Japonais Souta Arao a perdu une belle occasion de briller à nouveau en restant scotché sur la grille de départ de la Course 3. Arao a toutefois conservé sa 3e place au général. C'est cette fois Alessandro Giusti qui a complété le podium. Il occupe également la 3e place au Championnat juste devant Vayron.


Championnat de France FFSA Tourisme : Clairet toujours invaincu

Déjà invaincu à Nogaro lors des Coupes de Pâques, Teddy Clairet (Peugeot 308 RC #20 – Team Clairet Sport) a de nouveau rendu une copie parfaite à Magny-Cours où se tenait la deuxième épreuve du Championnat de France FFSA Tourisme ce week-end. Sprint 1, course longue et Sprint 2, Teddy a tout gagné. Une fois encore, Florian Briché (Peugeot 308 RC #24 – JSB Compétition) était son plus sérieux rival. Mais le Nordiste a perdu du terrain par rapport au leader du championnat, notamment après avoir été percuté par Florian Teillais (BMW M2 CS Racing #41 - VSF Sports – Amplitude Automobile) dès le premier tour de la course longue.

Ce que l'on retiendra de ce meeting de Magny-Cours, c'est le retour des BMW aux avant-postes. Sur un tracé nivernais convenant mieux aux M2 CS Racing, Benoit Eveillard (#41 - VSF Sports – Amplitude Automobile) décrochait son premier podium dans le FFSA Tourisme lors de la première course. Il était imité en course 3 par Carla Debard. Sous le regard ému de son papa Éric, Champion de France FFSA GT en 2009, l'Albigeoise montait pour la première fois sur le podium avec la BMW M2 CS Racing #21 de Debard Automobiles by Racetivity. Deux autres pilotes ont pu goûter aux joies du podium à Magny-Cours : Vincent Bouteiller (Peugeot 308 RC #12 – JSB Compétition) et Sébastien Thome (Peugeot 308 RC #19 – Team Clairet Sport), 2e et 3e en course 2.

Les spectateurs ont aussi apprécié les magnifiques luttes proposées par les Renault Clio Cup IV de la catégorie TCA-2. Champion en titre, Enzo Carvalhido remportait la première course avant de récidiver lors de la course longue en compagnie de son équipier Samuel Chaligne. Au terme de la troisième et dernière confrontation, Bastien Girard (#176 – Perftech) parvenait à mettre en échec la Clio #36 de Sport Auto Racing, invaincue jusque-là.

 

Porsche Carrera Cup France : Klein en parfaite maîtrise

Une semaine après le circuit de Spa-Francorchamps, la Porsche Carrera Cup France prenait la direction de Magny-Cours pour disputer le troisième rendez-vous de la saison dans le cadre du cadre du Championnat de France FFSA des circuits. Auteur d'un week-end parfait, Marvin Klein (CLRT) a conforté son leadership en repartant avec le maximum de points sur l'ensemble des deux courses, programmées ce week-end dans la Nièvre.

Leader et candidat affirmé à sa propre succession pour remporter la Porsche Carrera Cup France 2022, Marvin Klein (CLRT) a profité des deux courses disputées sur le circuit de Magny-Cours, pour frapper un grand coup. Le pilote de la Porsche 911 GT3 Cup Type 992, paré du numéro 99, prévenait déjà ses adversaires en signant les deux pole positions lors des qualifications.

Malheureusement, la première course disputée vendredi après-midi a été le théâtre d'un violent crash qui élimina cinq voitures dès le départ. Après de longues minutes passées sous le régime de safety car, puis dans la voie des stands pour libérer la piste, les pilotes se sont élancés pour un sprint de moins de 10 minutes. Klein a parfaitement maitrisé sa relance pour tenir Alessandro Ghiretti (Martinet by Alméras) à distance et décrocher sa troisième victoire de la saison, avec le meilleur temps au tour à la clé. Le Danois Bastian Buus (Allied Racing) a eu le dernier mot sur Dorian Boccolacci (Martinet by Alméras) ce qui lui a permis de monter sur le podium. Jérôme Boullery (Racing Technology) décroche sa cinquième victoire consécutive en Pro-Am devant Sylvain Noël (Racing Technology). Stéphane Louard (ABM) devance Patrick Charlay (TFT Racing) chez les AM.

Samedi, Marvin Klein (CLRT) déroulait parfaitement sa partition et dominait la course de bout en bout avec une nouvelle fois le bonus du meilleur tour en course. Ce carton plein permet au pilote du CLRT d'asseoir son avance au classement de la Porsche Carrera Cup France 2022.

Obligé de marquer de gros points après sa quatrième place de la veille, Dorian Boccolacci (Martinet by Alméras) ne s'économisait pas pour inquiéter le leader, en vain. Deuxième devant Bastian Buus (Allied Racing), Boccolacci reste au contact de Klein au classement de la Cup. Quant à Clément Mateu (CLRT) il a bénéficié du duel fratricide entre Sylvain Noël (Racing Technology) et Jérôme Boullery (Racing Technology) pour s'imposer en Pro-Am. Sébastien Poisson confirme la domination d'ABM en Am avec un nouveau doublé devant Stéphane Louard et Patrick Charlay (TFT Racing).

L'heure du break est arrivée pour les équipes de la Porsche Carrera Cup France, qui vont profiter de quatre semaines de pause avant de s'attaquer les 18 et 19 juin prochains, toujours dans l'écrin du GT World Challenge Europe, sur l'éprouvant circuit de Zandvoort et le mythique virage appelé Tarzan, qui sera à coup sûr un grand moment pour les pilotes de la Porsche 911 GT3 Cup Type 992. 

 

Clio Cup Series : Pouget frappe fort

Fort de deux pole positions et deux victoires sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, David Pouget a dominé le quatrième rendez-vous de la saison en Clio Cup.

Le pilote du GPA Racing accroît ainsi son avance en Clio Cup France sur Nicolas Milan et Joran Leneutre, qui a partagé les honneurs en Challengers Cup avec Alexandre Albouy. En parallèle, Mathieu Rigoulet conserve les rênes de la Gentlemen Drivers Cup malgré les succès de Jérémy Bordagaray et Lionel Viguier dans la Nièvre.

En Clio Cup Spain, Nico Abella s'est aussi offert le doublé face à Alex Lahoz et Jordi Palomeras, tous deux auteurs de deux podiums. Alex Royo et Alex Lahoz pointent dorénavant aux commandes de classements généraux et Challengers plus resserrés que jamais. Dans le même temps, le Français Fabien Julia a poursuivi son sans-faute pour s'échapper en tête de la Gentlemen Drivers Cup.

Le premier rendez-vous de la Clio Cup Eastern Europe a également été marqué par la domination de Marc Guillot, victorieux par deux fois devant Tomas Pekar et Andreas Stucki. En Challengers Cup, Lin Chen Han et Juuso Panttila ont partagé les victoires, à l'avantage du Taiwanais au niveau comptable tandis que Stephan Polderman et René Steenmetz sont à égalité de points au sommet de la Gentlemen Drivers Cup après avoir signé un succès chacun.

Il faudra désormais attendre l'automne pour revoir la Clio Cup en action dans l'Hexagone puisque le Circuit Paul Ricard accueillera la finale de la Clio Cup France et l'avant-dernière manche des Clio Cup Europe et Clio Cup Spain du 14 au 16 octobre.

 

Alpine Elf Europa Cup : tout est (déjà) relancé !

L'Alpine Elf Europa Cup a poursuivi son incroyable début de saison avec deux nouveaux vainqueurs à Magny-Cours pour porter à quatre le nombre de pilotes différents à s'être imposés sur les quatre premières courses du calendrier.

Coupé dans son élan à Nogaro, Simon Tirman a parfaitement su rebondir en l'emportant vendredi devant Paul Cauhaupé et Lucas Frayssinet. À nouveau en pole position samedi, Simon Tirman s'est néanmoins incliné face à Paul Cauhaupé, victorieux dès son quatrième départ en Alpine Elf Europa Cup. Lucas Frayssinet complétait ce deuxième podium monopolisé par les Juniors.

Si la première manche avait vu l'équipe Chazel Technologie Course truster la plus haute marche du podium, la structure Autosport GP prenait donc sa revanche à Magny-Cours, tout comme Race Cars Consulting avec le succès d'Anthony Fournier chez les Gentlemen. Frédéric Roy sauvait toutefois une victoire pour l'écurie de Saint-Hippolyte-du-Fort en s'imposant dans sa catégorie à l'occasion de la dernière course du week-end.

Au classement général, les écarts restent infimes puisque Simon Tirman ne compte que quatre points d'avance sur Paul Cauhaupé et Lucas Frayssinet tandis que Rodolphe Wallgren est toujours en embuscade quatre unités plus loin.

Le prochain rendez-vous du calendrier mènera les concurrents à Zandvoort (Pays-Bas), où l'Alpine Elf Europa Cup se produira pour la première fois de son histoire du 17 au 19 juin.

 

Mitjet International : quatre courses et quatre vainqueurs inédits

Pas moins de 45 voitures étaient présentes sur la grille de départ de la deuxième manche du Trophée Mitjet 2L France, sur le Circuit de Nevers Magny-Cours.

Avec quatre vainqueurs inédits, cette étape nivernaise nous a réservé son lot de surprises avec une hiérarchie bouleversée. En lice pour la déclinaison Benelux du championnat, Kevin Caprasse (DN'S Racing) a ouvert son compteur dès l'entame du week-end en course 1. Inspiré par cette victoire, Benoît Castagné s'est quant à lui fait remarquer par son premier succès en Mitjet, lors de la course 2. Les grilles inversées pour le top 10 nous ont quant à elles réservé des courses très disputées samedi, débouchant sur la victoire de Povilas Jankavicius (Arctic Energy) et celle de Matteo Salomone (MV2S Racing). C'est la toute première victoire au général de sa jeune carrière pour celui qui est également en lice pour le Trophée Mitjet 2L Junior.

Leaders du championnat ex æquo en arrivant à Magny-Cours, Sébastien Seveau (Génération Stunt) et Romain Favre (VPS Racing) ont connu des hauts et des bas. C'est malgré tout le jeune pilote VPS qui se détache, d'une courte tête. La lutte reprendra au mois de juin, à Albi…

Back to Top