Actualités

Circuit
10/10/2023 FFSA

Albi accueille la finale du Championnat de France Camions

Cette année encore, le circuit d’Albi accueille la finale du Championnat de France Camions FFSA. Le titre 2023 semble promis à Téo Calvet tandis que la lutte pour la deuxième place est loin d’être terminée.

 Thomas Robineau #3 va devoir se battre jusqu'au bout pour assurer sa deuxième place au général.  © Xavier Martin

​Titré lors de la saison 2020-2021, Téo Calvet (#20 - Freightliner) est en passe de décrocher un deuxième titre de Champion de France Camions. Avec 12 victoires (en 20 courses) en 2023, le n°20 n’aura qu’à assurer dans le Tarn pour s’offrir le graal. Pour la seconde place du général, tout reste ouvert. Trois pilotes peuvent encore terminer la saison avec le titre honorifique de vice-champion. Thomas Robineau (#2 - MAN) occupe actuellement cette place mais se retrouve sous la menace de Raphaël Sousa (#21 - Freightliner) et Yorick Montagne (#24 - Renault). Seulement 20 points séparent les trois hommes au général. Il faudra aussi garder un oeil sur Jonathan André (#44 - MAN), cinquième du provisoire, qui tentera tout pour terminer sur le podium final de la saison 2023 du Championnat de France Camions FFSA.

Excepté le titre qui semble promis à Téo Calvet, il y aura donc de l’enjeu à tous les niveaux sur la piste du circuit d’Albi. Sauf surprise, Ivan Rodrigues (#94 - MAN) devrait conclure la saison au sixième rang. Souvent bien placé et auteur de plusieurs podiums cette saison, ce dernier tentera à Albi d’aller décocher le premier succès de sa carrière dans la catégorie. S’il y a du suspense pour les places d’honneur c’est aussi le cas au milieu et à l’arrière du peloton. Lucas Rivals (#15 - Renault) est pour l’instant bien installé au septième rang du classement mais l’Albigeois qui jouera à domicile ce week-end devra assurer s’il ne veut pas se faire rattraper par Anthony Robineau (#40 - MAN) et José Sousa (#22 - Freightliner). La dixième place s’annonce extrêmement disputée entre Aurélien Hergott (#68 - Day) et Lionel Montagne (#4 - Renault). Le père de Yorick avait fait son retour au Mans après avoir manqué deux Grands Prix (Nürburgring et Charade) suite à une blessure survenue à Nogaro. Il n’aura qu’une idée en tête, renouer avec le top 3 et pourquoi pas remonter sur la plus haute marche du podium.

Le top 15-20 se jouera également à Albi avec Romain Rivals (#17 - Renault), Jennifer Janiec (#10 - MAN), Matthieu Bernard (#14 - Renault), Stéphane Languillat (#71 - Renault), Patrick Chatelain (#31 - Iveco), Pierre-Yves James (#27 - MAN), Fabrice Chaignaud (#9 - Renault), Kévin Bassanelli (#11 - Daf) ou encore Florian Orsini (#19 - Mercedes). Au total, 27 pilotes sont engagés sur cette sixième et dernière épreuve du calendrier, ce qui promet un maximum de spectacle.

Back to Top