Actualités

Karting
04/07/2023 FFSA

Le Superkart invité au festival du Val de Vienne

La seconde épreuve du Championnat de France de Superkart se déroule du 7 au 9 juillet, sur le Circuit du Vigeant, une de ses pistes de prédilection. L’exposition sera exceptionnelle pour la discipline puisqu’elle intégrera le Val de Vienne GT Festival.

Le Superkart en action au Val de Vienne © Mediasuperkart

Le Superkart est en effet au programme de la 4è manche du Championnat de France des circuits pour le GT4 et le Tourisme. Cette affiche étoffée et médiatique permettra au Superkart de faire valoir ses performances eu égard à son remarquable rapport poids/puissance (bicylindre de 100Ch). Ce sera la première fois que le Superkart intègre l’organisation SRO. Le plateau est redevenu très international et opère un renouvellement des cadres. 

 

Les concurrents de pointe : 

Un peu moins d’une vingtaine de concurrents sont attendus sur le circuit du Poitou. La discipline fait l’objet depuis l’an dernier d’une régénération des candidats au podium, qui se confirme cette saison. Nous pouvions présager d’un duel au sommet entre le Français Julien Goullancourt (Anderson/DEA), Champion de France 2022, de retour en Championnat l’an passé après une interruption de 4 ans et son principal opposant le Néerlandais Sven Van de Wardt (MSkart/VM) devenu le fer de lance de l’écurie Karting Paradise. Le Francilien était l’an dernier monté progressivement en puissance pour enchainer les victoires dont les 3 courses du Vigeant. Cependant, après une année pour apprendre, voilà que le leader provisoire du Championnat est un autre Néerlandais, Richard Van de Nes (Anderson/VM) qui a pris son indépendance avec réussite. Il a d’ailleurs confirmé sa nouvelle ambition à Magny-Cours où s’est produit le Superkart fin mai lors d’un GP hors Championnat.

 

Le Colombien Jaime Zuleta (MSkart/VM) sera revanchard car il a cumulé les ennuis mécaniques en ce début de saison. Il a déjà performé sur ce circuit par le passé, montant plusieurs fois sur le podium. Dans la même équipe, il se confrontera à Léo Kurstjens (MSkart/VM) qui ne s’en laisse jamais compter. Parmi les tricolores, il faut suivre Johan Lamalle (MSkart/VM), le pilote de l’ASK Chalon/Saône ayant démontré à plusieurs reprises pouvoir s’immiscer. Nouveau venu, Mickaël Ducher (Anderson/VM) semble avoir trouvé ses marques, il a en effet connu les joies de son 1er podium à Lédenon. Deux Rookies devraient s’illustrer ; Wout Kurstjens (MSkart/VM) a étonné à la première manche en réalisant des remontées éclair. Ce sera la découverte de la discipline pour un multi-champion de Kart traditionnel Anthony Abbasse (MSkart/VM). Deux fois vice-champion du monde KZ1, ex-pilote usine (Sodi), palmarès incroyable notamment en endurance, le pilote à les armes pour se faire plaisir et vite apprendre.  Il existe un classement spécifique correspondant à la Coupe de France qui regroupe les participants utilisant un matériel non homologué FIA. C’est la famille Marlière (Jean-Pierre le promoteur du MSkart/Rubig-MRT et Christophe) qui en sont les porte-drapeau. 

Références chronométriques :

Le record de la piste commence à dater. Le multi Champion de France et d’Europe (Peter Elkmann) avait réalisé 1’30’’731’’’ lors des qualifications de 2020.  En course, le meilleur tour reste 1’32’’479’’’ (Elkmann/2020). L’an passé, Julien Goullancourt avait été régulièrement le plus rapide avec 1’33’’880’’’ pour glaner la pôle position et 1’33’’331’’’ comme meilleur tour en course.

Back to Top