Actualités

FFSA
27/11/2023 FFSA

Théo Pourchaire est champion de F2

Théo entre dans l’histoire du sport automobile à Abou Dhabi en devenant le premier champion français de l’histoire moderne de la discipline. Victor complète le triomphe de la FFSA en décrochant le titre Anthoine Hubert du meilleur rookie.

Au bout du suspense ! © DPPI

Les faits marquants :

  • Après avoir participé aux premiers essais libres F1 d'Abou Dhabi, Théo Pourchaire et Isack Hadjar ont retrouvé leur volant pour la finale de F2.
  • Théo a obtenu la 14e place de la grille de Formule 2 pendant qu'Isack prenait la 8e et Victor se plaçait sur la 1ère ligne.
  • Théo a marqué 2 points dans la course sprint alors que Victor était victime d'un accrochage.
  • Théo est remonté de la 14e à la 5e place de la course longue pour devenir champion de Formule 2.
  • Sur la 2e marche du podium de la course longue, Victor Martins est le meilleur rookie.
  • Théo et Victor permettent à ART Grand Prix de rafler tous les titres avec celui de meilleure équipe.
  • Isack Hadjar a conclu sa première saison de F2 avec son meilleur résultat d'ensemble de l'année, 5e et 8e.

 

F2 + F1

Après une pause de 12 semaines, les trois pilotes de l'Equipe de France FFSA Circuit engagés dans le championnat de Formule 2 avaient hâte de retrouver le volant. L'enjeu était maximal pour Théo Pourchaire qui jouait le titre, capital pour Victor Martins qui convoitait la place de meilleur rookie ainsi que le titre par équipe, et important pour Isack qui devait terminer la saison sur une bonne note.

Théo et Isack ont entamé le week-end par une pige en Formule 1 en participant à la première séance d'essais libres de la finale de la saison. Le pilote de la Sauber Academy et celui du Red Bull Junior Team ont tous les deux effectué un travail solide qui a été salué par leurs équipes respectives. Moins d'une demi-heure après l'intense séance de F1, ils ont dû tenter de retrouver leurs marques au volant de leur F2 pour participer aux plus importantes qualifications de la saison.

Bien que 3e meilleur performeur des essais libres, Théo n'a pas réussi à retrouver le même rythme et a fragilisé sa position de favori au titre en signant le 14e meilleur temps. Dominateur lors des entraînements, Victor s'est assuré une place sur la 1ère ligne pour la 7 fois en 13 tentatives. Isack a quant à lui pris la 8e place qui lui a permis de s'élancer de la 3e position de la course sprint.

 

Limitation des dégâts

La première course d'Abou Dhabi a rapidement tourné à une opération de limitation des dégâts pour les trois pilotes de l'Equipe de France FFSA Circuit. 14e sur la grille, Théo est parvenu à marquer deux points (7e) et à se rassurer sur son potentiel avant la grande finale malgré la victoire de l'autre prétendant au titre, Frederik Vesti.

Victor a percuté un adversaire en perdition dans le premier tour et a dû repasser par les stands pour procéder à un changement de museau. Longtemps 2e, Isack a vu sa performance se déliter au fil des tours et a rallié l'arrivée en 5e position. « C'était étrange de sauter de la F1 à la F2, mais après une première tentative compliquée, la seconde m'a permis de prendre la 8e place. Au début de la course sprint, j'étais 2e avant une neutralisation et à la relance mes pneus ont perdu de la performance et c'est allé en empirant » regrette Isack.

 

Trois titres !

La meilleure défense étant l'attaque, bien que possédant 16 points d'avance sur son rival au championnat, Théo est passé à l'offensive dès l'extinction des feux de la finale décisive pour l'attribution du titre. Chaussé de pneus tendres, il a gagné plusieurs places avant de buter sur un peloton et en a profité pour effectuer son pit stop. Il est méthodiquement remonté dans le classement et a offert une résistance héroïque à Frederik Vesti. Equipé de gommes tendres en fin de parcours, le Danois a débordé Théo qui lui a rendu la pareille par deux fois avant de céder. La délivrance est intervenue 7 tours plus tard, avec une 5e place synonyme de sacre, le premier d'un pilote tricolore dans l'ère de la Formule 2 moderne. « Je suis vidé et heureux en même temps ! » reconnaît le nouveau champion de Formule 2. « Je n'ai pas très bien piloté en qualifications et partir deux fois depuis la 14e place était stressant. En plus, on a eu une petite alerte et il a fallu changer un élément sur la voiture avant la course sprint. Mais je ne voulais pas baisser les bras et j'ai tout donné. Je ne pense pas qu'on aurait pu faire beaucoup mieux dans les deux courses en partant d'aussi loin et je suis super content de décrocher ce titre après être passé si près de celui de F3 en 2020. J'ai passé des années formidables avec ART Grand Prix et je suis heureux d'avoir participé à l'obtention des deux titres. Félicitations aussi à Victor qui est le meilleur rookie ! Un grand merci à l'équipe et à tous ceux qui m'ont soutenu pour que je puisse concrétiser cet objectif si important ».

Avec sa 2e place à l'arrivée d'une course remarquable ponctuée par le meilleur tour, Victor Martins fait honneur à son ami et partenaire de l'Equipe de France FFSA Circuit, Anthoine Hubert, en décrochant le titre éponyme de meilleur rookie. Théo et Victor permettent également à ART Grand Prix de retrouver le titre par équipe qui lui échappait depuis l'origine de la F2 moderne. « Aider ART Grand Prix à remporter son premier titre par équipe est une grande fierté » explique Victor. « 2023 n'a pas toujours été facile, il y au des hauts et des bas, mais nous avons montré que nous étions rapides et toujours dans le coup avec des pole positions et une victoire. C'était l'objectif. Terminer l'année avec trois titres donne une grande confiance pour préparer la saison prochaine. »

Isack Hadjar était dans un bon wagon derrière les leaders, mais l'arrêt aux stands a été un évènement charnière qui l'a fait basculer en dehors de la course au podium. « J'étais plutôt à l'aise, en 6e position, mais entre un pit stop lent et un blocage de roue dans mon tour de sortie, j'ai perdu 5 secondes. Je pense que 5e était le meilleur résultat envisageable » conclut Isack.

 

FORMULE 2

Théo Pourchaire

Course 1

Position sur la grille : 14e

Résultat : 7e

     

Course 2

Position sur la grille : 14e

Résultat : 5e

 

Championnat

Champion, 203 points

 

 

Victor Martins

Course 1

Position sur la grille : 9e

Résultat : 20e

 

Course 2

Position sur la grille : 2e

Résultat : 2e   

 

Championnat

5e, 150 points

Meilleur rookie

 

 

Isack Hadjar

Course 1

Position sur la grille : 3e

Résultat : 5e

 

Course 2

Position sur la grille : 8e

Résultat : 8e   

 

Championnat

14e, 55 points


Back to Top