Actualités

Montagne
16/06/2024 FFSA

Confirmation pour Pernot et Poinsignon

Leaders des Championnats Sport et Production, Marc Pernot et Yannick Poinsignon ont mis à profit la Course de Côte de Marchampt-en-Beaujolais pour signer de nouveaux succès dans leurs catégories respectives.

Marc Pernot signe à Marchampt son cinquième succès de la saison. © Nicolas Millet

Si en fin de ce dimanche après-midi quelques nuages sont venus s'accrocher au ciel du Beaujolais, c'est sous un grand soleil que les concurrents engagés sur la 62ème édition de la Course de Côte de Marchampt ont pu évoluer tout au long de la journée. Une météo clémente qui a permis aux pilotes de bénéficier de conditions optimales pour défier le tracé long de près de 4 kilomètres.

Sur un plan sportif, privé de son adversaire habituel, Marc Pernot a su parfaitement gérer la situation pour venir signer sur cette septième manche de la saison son cinquième succès de l'année. Yannick Poinsignon poursuit son cavalier seul du côté du Production et repart de Marchampt avec une victoire supplémentaire à son palmarès.

 

Championnat Sport

Marc Pernot n'a pas tremblé ! L'absence de Fabien Bourgeon, qui a dû déclarer forfait alors que le moteur de son Revolt 3P0 n'a pu être réparé, aurait pu changer l'approche de Marc Pernot et le faire aborder cette épreuve sur un faux rythme. Mais le Franc-Comtois a parfaitement maitrisé son sujet pour finalement imposer sa Nova-Proto NP-01 sur cette 62ème édition de Marchampt-en-Beaujolais.

Derrière la lutte était ouverte, et si sur les deux premières montées de course Cédric Lansard plaçait sa Nova Proto NP-01 au deuxième rang, sur les deux montées suivantes il se voyait devancé par le Revolt 3P0 de Maxime Dojat. Devancé, mais pas détrôné puisqu'au final Cédric Lansard se hisse sur la deuxième marche du podium.

Cette saison, ils sont nombreux à découvrir les joies d'accéder au podium d'une manche du Championnat de France de la Montagne pour la première fois. Après Miguel Vidal à La Pommeraye puis Dimitri Pereira à Saint Gouëno, c'est cette fois Cédric Lansard, déjà vainqueur d'une manche de 2ème Division, qui monte pour la première fois sur la ''boîte'' d'une manche du CFM. Une première pour Lansard, mais également pour Maxime Dojat qui en terminant troisième connait lui aussi cette consécration à Marchampt. Un premier podium particulièrement réjouissant pour le jeune espoir qui disputait là sa toute première course de côte de la saison au volant de son Revolt 3P0. C'est une autre E2-SC qui se positionne au quatrième rang, la Nova-Proto NP-03 d'Antoine Uny qui remporte la classe E2-SC/1. Fabien Frantz manque à l'appel, le Franc-Comtois a connu des problèmes de moteur sur son Osella PA2000 et a dû renoncer.

Miguel Vidal semblait en bonne voie pour signer un nouveau succès dans le groupe DE avant qu'une touchette l'oblige à abandonner. Au final, en plaçant sa Martini MK62 au cinquième rang, Pierre Mayeur remporte le groupe. Il devance Ludovic Cholley, septième au scratch et vainqueur de la classe DE/5 dans laquelle il devance Benoit Taviaux, son frère Arnaud Cholley, Didier Brun et Patrick Cholley. Il faut remonter au vingt-deuxième rang pour retrouver un Thomas Clausi, submergé par les problèmes et qui ne se consolera pas par la victoire acquise avec sa Tatuus Formula Master dans la classe DE/8.

En terminant sixième, Olivier Berreur repart de Marchampt avec la victoire dans le groupe CN. Pour s'imposer, le Doubien a placé sa Norma CN+ devant les Norma 2 litres de Dimitri Pereira, Tom Diebold et la Norma 3 litres du Suisse Xavier Vermeille.

Lors des essais, Marvin Garampon-Brunet avait démontré qu'il était de retour aux affaires. Il le confirme en s'imposant ce dimanche dans la classe DE/7. Leader des Formule Renault, Marvin Garampon-Brunet devance celles de Thierry Brenot, malgré une sortie de route sur la première montée de course, de Thierry Bertin, Yohan Bardin, Michaël Rozand, Didier Chaumont, Antonin Saintmard et Simon Taponard.

Sur les premières manches de la saison, Lionel Jacob avait laissait entrevoir le potentiel de son Jad LW01 en signant plusieurs succès dans la classe CM. Il semblait en bonne voie pour récidiver à Marchampt, mais c'était sans compter sur la valeureuse Mylénia Machado qui poursuit son insolente ascension et qui vient lui damer le pion en imposant au final son Speed Car GTR. Derrière Mylénia Machado et Lionel Jacob on retrouve dans la classe CM le TracKing de Julien Adoir, le Speed Car de Fabien Borgognon et le TracKing de Jean-Marc Tissot.

En plus d'une victoire en CM, Mylénia Machado signe un succès du côté des féminines en devançant Marie Cammares-Pereira, Sandrine Labrosse, Eva Chatanay et Luce Pierre. Maxime Dojat domine le classement du Meilleur Jeune devant Marvin Garampon-Brunet, Mylénia Machado, Yohan Bardin et Antonin Saintmard.

 

Championnat Production

Auteur des meilleurs temps sur les deux montées d'essais inscrites au programme du samedi, Yannick Poinsignon signera à nouveau la meilleure performance sur la première montée de course.

Dimanche matin le Vosgien rééditait et plaçait une nouvelle fois sa BMW M3 E92 au sommet de la hiérarchie. Il en fera de même sur la troisième montée, et s'il se loupe sur l'ultime ascension, il repart tout de même de Marchampt avec un sixième succès en sept manches et une nouvelle fois le maximum de points dans son escarcelle.

Sur la première montée de course disputée samedi soir, Anthony Dubois était crédité du deuxième chrono. Dimanche matin, le pilote de l'Alpine A110 se voyait devancé par la Renault R.S.01 de Philippe Schmitter. Et si Anthony Dubois signait la deuxième performance sur la troisième ascension et le meilleur temps sur l'ultime confrontation du week-end, ce n'était pas suffisant pour déloger Philippe Schmitter qui une nouvelle fois se hisse sur la deuxième marche du podium. Un podium complété par Anthony Dubois.

A leur suite, on assistait à une confrontation entre Porschiste et finalement c'est Frédéric Neff qui termine au quatrième rang en plaçant sa 997 GT2 R devant la 991 GT3 Cup de Jean-François Ganevat… Christian Faury impose sa Mitjet en GTTS/1 devant celles de Christophe Demare et d'Aurore Louison. La victoire en GTTS/2 revient à la Caterham 420 R de Julien Nouveau qui devance la Honda S2000 de Franck Alloin.

Sixième du Production, Christophe Poinsignon inscrit un nouveau succès en FC au palmarès de sa vénérable Simca CG Turbo. Il devance dans son groupe la Jidé J40 de Toussaint Filippi. En accrochant la septième place, Yann Durieux impose son Alpine A110 en GT Sport, catégorie dans laquelle il devance une autre Alpine A110, celle de Dominique Lansard.

Sébastien Lemaire poursuit sa série de succès. Huitième, il impose sa Léon Supercopa MK3 en groupe A devant les Supercopa de Francis Dosières et Jean-Pierre Pope. Dans la classe A/5, on retrouve à leur suite les Supercopa de Manuel Brunet Jennifer La Monica et Thierry Tierce… Des pilotes qui auront une pensée pour Alain Perraud, victime d'une violente sortie de route lors de la première montée de course et qui souffre de quelques blessures fort heureusement sans grande gravité.

Richard Simon remporte la classe A/4. Au volant de sa Peugeot 308 Cup il devance celles de Jacques Paget et de Joël Juif. La classe A/3 fut le théâtre d'une grosse bagarre à l'issue de laquelle François Fayet impose sa Renault Clio 2 Cup 177 millièmes devant celle de Baptiste Thomasset. Le podium de la classe A/3 est complété par Alexandre Guillemard, lui aussi au volant d'une Clio 2 Cup.

La victoire en F2000 revient à la Honda Civic de Ferdinand Loton qui devance la BMW 318 Compact de Cédric Perret et la Peugeot 206 + de Sébastien Delors. Gilbert Payneau place sa Peugeot 205 GTI au quatrième rang alors que, victime d'une sortie de route sur la première montée de course, Joseph Carlesso, deuxième du groupe lors des essais, a dû abandonner.

Morane Cat-Mackowiak est parvenue à contenir les attaques de Tom Pereira pour imposer sa BMW M3 en groupe N devant celle de son rival du jour. C'est Sébastien Dubuis qui complète le podium du groupe en imposant sa Honda Civic dans la classe FN/3.

Jennifer La Monica quitte Marchampt avec en poche la Coupe des Dames, en devançant Morane Cat-Mackowiak, Aurore Louison, Célia Debé et Aurélie Bachhoffner. Pas de surprise pour ce qui est du meilleur jeune puisque Baptiste Thomasset poursuit son cavalier seul en signant son septième succès en sept épreuves. A Marchampt, il devance une autre pilote de Clio, Célia Debé.

 

Championnat VHC

Comme lors des essais, ce sont 25 concurrents qui ont été autorisés à prendre le départ de la 24ème édition de la Course de Côte VHC de Marchampt-en-Beaujolais. Personne ne manque à l'appel, les pilotes des Véhicules Historiques de Compétition ont été épargnés par les problèmes.

Comme la veille, c'est Sébastien Brisard qui signe le meilleur chrono du côté du Championnat Sport en imposant sa Martini MK 52 devant la Dallara F390 de Jacky Bonnot et la Martini MK33 de Jean-François Taponard.

Vainqueur au scratch, Sébastien Brisard remporte également le groupe DE en prenant l'ascendant, là encore, sur Jacky Bonnot. Avec sa Martini MK 30 Pierre Joly occupe la troisième place et devance la Martini MK 59 de Jean-Philippe Pommatau. Régulier tout au long du week-end, Christian Bouvier n'a pas trouvé d'opposition sur les quatre montées de course au programme de ce week-end puisqu'il était seul à évoluer dans le groupe C avec sa Lucchini SP90.

Jean-François Taponard signe un succès dans le groupe 8/9 en plaçant sa Martini MK 33 devant la Martini MK 15 de la nonuple Championne de France VHC, Viviane Bonnardel. Privé d'adversaire suite à l'abandon d'Amaury Poix, Pascal Ferretti impose sa Marcadier JF02 dans le groupe 6/7.

Le lutte fut particulièrement intense pour le gain de la victoire du côté des Productions. Et si finalement Nicolas Uttewiller impose sa BMW 323 i, il ne compte au cumul des deux meilleures montées que deux dixièmes d'avance sur la Ford Escort RS 1600 d'Alexandre Chamagne. A seulement cinq dixièmes, on retrouve la BMW 323 i de Grégory Mollon qui complète le podium de ce classement VHC Production.

Il n'y a pas vraiment eu de combat dans le groupe 5 où André Tissot impose assez largement sa Marcadier Barzoï devant la Renault Dauphine Proto de Guy Vermare. Domination également du côté du groupe 4 de la part du Champion de France en titre, Michel Rolland, dont la Porsche 911 SC devance de plus de dix-huit secondes celle de Jacques Uttewiller.

Lors des essais, Frédéric Henneton avait pris l'ascendant sur Norbert Rieu dans le groupe 3. La lutte entre les Porschistes s'est poursuivie sur les trois montées de course et c'est finalement Norbert Rieu qui parvient à imposer sa 911 SC devant celle de Frédéric Henneton.

On l'a vu, le combat fut épique pour la victoire en Production, et il en fut de même dans le groupe 2 puisque ce sont les trois mêmes animateurs que l'on retrouve au sommet de la hiérarchie. Au final, Nicolas Uttewiller (BMW 323 i) devance Alexandre Chamagne (Ford Escort RS 1600) et Grégory Mollon (BMW 323 i). Maurice Bick place sa BMW 635 CSI au quatrième rang devant la BMW 323 i de Charly Cauchois et la Volkswagen Scirocco de Jean-Michel Godet. La Simca Rallye de Philippe Ginel et la Renault 5 Alpine d'Adeline Joly complète le classement de ce groupe 2… Du côté du Classic Charles Veillard place sa BMW 323 i devant celle d'Anthony Rolais.

 

7 – MARCHAMPT EN BEAUJOLAIS

7ème manche du Championnat de France 2024, les 14, 15 et 16 juin, à 16 km de Belleville sur Saône (Rhône)

62ème édition, 24ème édition VHC, organisée par l'ASA Beaujolais.

 

Prochaine épreuve :

8 – VUILLAFANS - ECHEVANNES

8ème manche du Championnat de France 2024, les 28, 29 et 30 juin, à 33 km de Besançon (Doubs)

60ème édition, 22ème édition VHC, organisée par l'ASA Séquanie.

 

Longueur : 4.800 mètres - Dénivellation : 268 mètres - Pente moyenne : 9%

 

Contact : ASA SEQUANIE

ASA SEQUANIE

8 route d'Epinal – 25480 ECOLE VALENTIN

Tél : 03.81.80.54.29

 

Site web : www.asa-sequanie.fr

E-mail : asa-sequanie-auto@wanadoo.fr

 

Paddock : Emmanuel GUINCHARD

Tel : 06.71.60.14.32

E-mail : asa-sequanie-auto@wanadoo.fr

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

Back to Top