Actualités

FFSA
25/03/2024 FFSA

Hadjar deux fois sur la plus haute marche du podium en Australie

Isack a remporté les deux courses de Formule 2 de Melbourne, mais la première lui a été retirée après disqualification. Victor Martins ouvre son compteur avec deux remontées spectaculaires.

Isack en démonstration à Melbourne © DR

Les faits marquants :

  • Isack a mené la première course de bout en bout.
  • Impliqué dans un incident au départ, il a été rétrogradé à la 6e place.
  • Il a remporté la course principale et signe son premier succès en F2.
  • Il remonte à la 4e place au championnat.
  • Victime d'une sortie de piste en qualifications, Victor est parti 21e des deux épreuves.
  • En course, il est remonté aux 7e et 9e places.

 

Mal qualifiés

Malgré de bons essais libres qui les ont vus monter en puissance et jouer les premiers rôles, Isack (2e) et Victor (7e) ont lourdement chuté en qualifications. Sur le tracé atypique de Melbourne, piégeux, non permanant, glissant et toujours prompt à déclencher des neutralisations, Victor a mis pied à terre avant d'avoir pu faire un seul tour lancé. Le pilote de l'Alpine Academy est en effet parti dans un double tête-à-queue puis a calé.

Après avoir assuré un bon premier chrono (4e), Isack a subi les effets d'un double drapeau jaune tardif alors qu'il signait une amélioration notable dans les deux premiers secteurs du tracé australien. « On était confiants après les essais libres, tout se déroulait bien, mais, comme à Zandvoort l'année dernière on était à la mauvaise extrémité de l'allée des stands et le trafic était intense, je n'ai pas pu terminer mon meilleur tour… » regrette le pilote Red Bull.

 

Disqualifié

Depuis la 21e place de la grille, Victor a pris deux départs fulgurants dans les courses sprint et principale. En multipliant les dépassements tout en gérant bien ses pneus, Victor a débordé 26 voitures entre samedi et dimanche, remontant aux 7e et 9e places respectivement. « On a bien amélioré l'auto et le rythme était vraiment bon à Melbourne » assure Victor, « La course était intense, mais j'ai fait les bons choix et c'était agréable de faire autant de dépassements. Marquer deux fois des points en partant d'aussi loin, c'est une bonne récompense. Bien sûr, je veux toujours me battre pour la victoire et pour le titre, mais nous avançons pas à pas et il faut continuer d'aller dans la bonne direction ».

En franchissant la ligne d'arrivée de la course sprint en vainqueur, Isack pensait avoir vaincu le mauvais sort. En 2023, il s'était imposé à Zandvoort avant que le résultat soit invalidé pour distance parcourue insuffisante. En Australie, il a été déclassé pour avoir été impliqué dans un accrochage au départ alors qu'il se déportait pour dépasser le poleman, sans savoir que ses adversaires derrière lui effectuaient une manœuvre similaire. « Honnêtement, c'était un incident de course. Je respecte la pénalité de 10 secondes, mais je ne suis pas d'accord avec cette sanction. Pour moi, j'ai gagné la course » déplore Isack, rétrogradé au 6e rang.

 

Première victoire

Dimanche, la roue a tourné et Isack a profité de deux voitures de sécurité consécutives pour changer de pneus au bon moment par rapport à ses adversaires. Il est passé de la 8e place à la première virtuelle et n'a pas tremblé pour signer son premier succès dans l'antichambre de la F1. « C'était un régal et ça fait du bien d'avoir la réussite de son côté, pour une fois » sourit Isack, « La dernière année a été compliquée, mais je récolte les fruits de mon travail et c'est très motivant. Avec Campos, le travail est sérieux, solide et efficace, je m'entends très bien avec mon ingénieur et même si la saison est encore longue, si tout se passe bien on pourra se battre pour le titre ».

 

Isack Hadjar

Course 1

Position sur la grille : 3e

Résultat : Victoire, déclassé 6e

  

Course 2

Position sur la grille : 8e

Résultat : Victoire   

 

Championnat

4e, 34 points

 

Victor Martins

Course 1

Position sur la grille : 21e

Résultat : 7e

  

Course 2

Position sur la grille : 21e

Résultat : 9e   

 

Championnat

18e, 4 points

 

Prochaines courses : 17-19 mai à Imola (Saint-Marin).


Back to Top