Actualités

Montagne
02/06/2024 FFSA

Pernot en solo à Saint Gouëno

La 39ème édition de la Course de Côte de Saint Gouëno a livré son verdict. Elle voit Marc Pernot signer son quatrième succès de la saison et Yannick Poinsignon poursuivre sa série de victoires.

Marc Pernot inscrit la Course de Côte de Saint Gouëno à son palmarès. © Nicolas Millet

Comme ce fut le cas lors de la journée de samedi, en ce dimanche matin c'est un ciel chargé de nuages qui accueillait les acteurs de la Course de Côte de Saint Gouëno, sixième manche du Championnat de France de la Montagne. Mais un vent soutenu finissait par chasser les nuages et permettait de bénéficier d'un soleil omniprésent. Ce dernier sera à l'origine d'une élévation des températures qui restaient toutefois fraîches pour un premier week-end de juin.

Sur les 3.200 mètres du tracé breton, les concurrents allaient pouvoir poursuivre les combats entamés la veille et espérer glaner succès et consécrations dans leur différents groupes. Pour ce qui est de la lutte pour la victoire, elle se verra interrompue par l'abandon de Fabien Bourgeon victime d'une casse moteur. Marc Pernot se voyait alors privé d'adversaire à sa taille et pouvait filer vers une victoire qui lui tendait les bras. Côté Production, Yannick Poinsignon a dû conserver un rythme élevé pour poursuivre sa série de victoires.

 

Championnat Sport

Samedi soir, sur la première montée de course, c'est Fabien Bourgeon qui était le plus rapide en imposant son Revolt 3P0 avec une avance de plus d'une seconde cinq sur la Nova-Proto NP-01 de Marc Pernot. Au volant de sa Formule 3000 B06/51, Miguel Vidal complétait le podium.

Dimanche matin on pouvait espérer que le combat allait se poursuivre, mais au départ de la deuxième ascension de course, le Revolt de Fabien Bourgeon laissait échapper un imposant panache de fumée qui ne laissait rien augurer de bon. Rapidement, le pilote constructeur devra se rendre à l'évidence, un problème moteur l'obligeait à renoncer.

Fabien Bourgeon hors courses, Marc Pernot entamait un cavalier seul qui le verra signer les meilleurs chronos sur les montées suivantes pour finalement venir inscrire son nom au palmarès de cette 39ème édition de la Course de Côte de Saint Gouëno.

A La Pommeraye, Miguel Vidal était monté sur le podium d'une manche du Championnat de France de la Montagne pour la première fois de sa carrière sportive. Il récidive en plaçant cette fois sa F3000 Lola/B06-51 sur la deuxième marche du podium. Mais un autre pilote connait ce week-end son tout premier podium en CFM, Dimitri Pereira qui, s'il compte trois titres de Champion de France en 2ème Division, n'avait jamais eu l'occasion de se retrouver aussi haut dans la hiérarchie sur le ''gros championnat''. Troisième avec sa Norma M20 FC 2 litres Dimitri Pereira remporte également le groupe CN.

Quatrième, Benoit Taviaux termine deuxième du groupe DE derrière Miguel Vidal et place sa Dallara F307 en tête de la classe DE/5 dans laquelle il devance Gaëtan Renouf, Arthur Bodin, Anthony Gueudry et Clément Lebot, tous ces pilotes terminent dans le top 10.

Cinquième, Antoine Uny se classe deuxième du groupe E2-SC et impose sa Nova-Proto NP-03 en tête de la classe E2-SC/1. Au sixième rang, on retrouve la Norma M20 FC d'Olivier Berreur, deuxième du groupe CN et vainqueur du CN+. Il devance dans son groupe les Norma 2 litres de Sébastien Tourillon, John Nicol et la Norma M20F 3 litres de Xavier Vermeille.

Mylénia Machado réalise le carton plein en imposant son Speed Car en tête de la classe CM. Elle repart de Saint Gouëno en ayant remporté la Coupe des Dames et la Coupe du Meilleur Jeune. Dans la classe CM, derrière le Speed Car de Mylénia on retrouve le BRC de Fabien Oreal et le TracKing de Clément Jean qui a dû renoncer dans la troisième montée suite à un choc sur un rail.

C'est Thierry Bertin qui remporte la mise en Formule Renault en devançant Anthony Jean, Antonin Saintmard, Jean-Christophe Henry, Simon Taponard, Yohan Bardin et Valentin Simonet.

Mylénia Machado remporte la Coupe des Dames devant Marie Cammares-Pereira qui termine son week-end par une sortie de route heureusement sans gravité pour la pilote de la Norma 2 litres. Pour ce qui est du classement du Meilleur Jeune, derrière Mylénia Machado on retrouve Antonin Saintmard, Fabien Oreal, Yohan Bardin et Clément Jean.

 

Championnat Production

Leader à l'issue des essais, Yannick Poinsignon poursuivait samedi soir sur sa lancée en imposant sa BMW M3 E92 sur la première montée de course. Une première ascension qui le voyait devancer l'Alpine A110 d'Anthony Dubois et la Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter.

Dimanche matin, à la reprise des débats, Yannick Poinsignon était une nouvelle fois crédité du meilleur temps devant Philippe Schmitter et Anthony Dubois. Il en sera de même sur les deux montées suivantes, le Champion de France en titre faisait main basse sur le rendez-vous breton pour engranger, pour la sixième fois de la saison, le maximum de points.

Yannick Poinsignon inscrit donc son nom au palmarès de la 39ème édition de la Course de Côte de Saint Gouëno en plaçant sa BMW M3 devant la Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter et l'Alpine A110 d'Anthony Dubois. Jean-Marc Gandolfo place sa Porsche 991 GT3 à la quatrième place, alors que, cinquième du GTTS, Julien Dupont occupe avec sa Volvo TC 10 la septième place de ce classement Production. Cédric Guerlot place pour sa part sa Nissan 370 Z à la deuxième place du GTTS/3 derrière l'Alpine d'Anthony Dubois.

Julien Nouveau impose sa Caterham 420 R dans la classe GTTS/2 devant la Peugeot RCZ de Luc Ermann, alors que dans la lutte qui opposait les Mitjet dans la classe GTTS/1, c'est finalement Charly Brosset qui a le dernier mot devant Aurore Louison et Mathis Auger.

Les épreuves s'enchainent et les succès également pour Sébastien Lemaire qui, en plaçant sa Cupra Léon Supercopa MK3 au cinquième rang, signe une quatrième victoire consécutive en groupe A sur une manche du Championnat de France de la Montagne. Le pilote audois devance les Supercopa MK3 de Francis Dosières, Jean-Pierre Pope, Manuel Brunet et Thierry Tierce. Jacques Paget impose sa Peugeot 308 Cup dans la classe A/4 où il devance une autre 308 Cup, celle de Joël Juif. La victoire en A/3 revient à Jimmy Rousseau qui place sa Renault Clio 3 Cup huit dixièmes devant la Renault Clio 2 Cup de Baptiste Thomasset, auteur d'une petite erreur de trajectoire sur la troisième montée de course.

Christophe Poinsignon a tôt fait de remettre les pendules à l'heure. Devancé lors des essais, il place sa Simca CG Turbo au sixième rang et reprend la main en groupe FC où il devance la Simca Rallye 3 de Romain Richardeau – vainqueur de la classe FC/1 – et la Simca 1000 Turbo de Patrick Ramus.

Yann Durieux quitte la Bretagne avec un succès en GT Sport dans son escarcelle. Le Bourguignon impose son Alpine A110 devant la Porsche 996 de Francis O'Mahony et la Lotus Exige Cup de Bernard Morilleau.

Leader des essais du côté du F2000, Ferdinand Loton conserve l'avantage à l'issue des quatre montées de course et place sa Honda Civic Type R devant celle de Samuel Durassier. Le podium du groupe est complété par Gilbert Payneau qui évoluait sur cette épreuve au volant de son habituelle Peugeot 205 GTI.

C'est Morane Cat-Mackowiak qui engrange les points de la victoire en groupe N où la double Championne de France devance la Renault Mégane R.S de Kevin Jarousse. L'Auvergnat n'aura pas connu un week-end facile avec des figures de styles qui lui ont fait perdre un temps précieux. C'est également au volant d'une Renault Mégane R.S que Matthieu Lepileur complète le podium de ce groupe N.

En plus d'une victoire en groupe N, Morane Cat-Mackowiak va repartir de Bretagne avec une nouvelle Coupe des Dames. La Championne de France est la plus rapide des pilotes féminines et devance Aurore Louison et Kat Fischer… Baptiste Thomasset prend goût à la Coupe des Jeunes. Une nouvelle fois c'est lui qui signe la meilleure performance des moins de 25 ans devant Nathan Chupin, Mathis Auger, Alexandre Havard et Kylian Rault.

 

Championnat VHC

La 12ème Course de Côte VHC de Saint Gouëno servait de cadre à la septième manche du Championnat de France de la Montagne des Véhicules Historiques de Compétition. L'occasion pour une vingtaine de concurrents de s'affronter sur les 3.200 mètres du tracé breton.

Une épreuve sur laquelle le Champion de France VHC Sport en titre, Sébastien Brisard, signe un nouveau succès en imposant sa Martini MK 52. Il devance la March 903 de Pierre-Alain Bureau qui a malheureusement connu un problème mécanique qui l'empêche de rejoindre l'arrivée de la troisième montée de course. Au volant de sa Martini MK33, Jean-François Taponard complète le podium de ce classement Production.

Vainqueur scratch, Sébastien Brisard remporte également le groupe DE dans lequel il devance la March de Pierre-Alain Bureau et la Martini MK30 de Pierre Joly. Dans le groupe 8/9, Jean-François Taponard place sa Martini MK33 devant la Martini MK15 de la nonuple Championne de France, Viviane Bonnardel. Du côté du groupe C, Christian Bouvier connait un week-end sans réelle adversité dans un groupe C où seule évolue sa Lucchini SP90. Succès esseulé également pour Daniel Louis dans le groupe 6/7 qu'anime sa Geri RB08.

Le vainqueur Production VHC sur cette Course de Côte de Saint Gouëno a pour nom Alexandre Chamagne. Au volant de sa Ford Escort 1600 RS, le Haut-Saônois devance la Porsche 911 SC de Michel Rolland et la Porsche 911 RSR d'Alain Gadal.

Le groupe 5 n'a pas été le théâtre d'une lutte acharnée. Gabriel Lejeune était seul à évoluer dans la catégorie avec sa Jidé Type Original. Il en était de même dans le groupe 3 où l'on retrouve la Porsche 911 SC de Norbert Rieu.

Au sein du groupe 4 la lutte fut en revanche intense et c'est seulement pour quatre dixièmes que le Champion de France Production VHC en titre, Michel Rolland, impose sa Porsche 911 SC devant la Porsche 911 RSR d'Alain Gadal.

Ce fut également disputé dans le groupe 2 où finalement Alexandre Chamagne impose sa Ford Escort 1600 RS devant la Ford Cortina Lotus de Philippe Vernay et la Simca Rallye de Philippe Ginel. Quatrième avec sa Volkswagen Scirocco, Jean-Michel Godet devance la Ford Fiesta de Jean-Marc Charvin et la Renault 5 Alpine d'Adeline Joly. Jean-Claude Brazey, contraint à l'abandon avec sa Simca Rallye 2, manque à l'appel.

 

6 – SAINT GOUENO

6ème manche du Championnat de France 2024 les 31 mai, 1er et 2 juin, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d'Armor) - 39ème édition, 12ème édition VHC, organisée par l'Ecurie du Mené.

 

Prochaine épreuve :

7 – MARCHAMPT EN BEAUJOLAIS

7ème manche du Championnat de France 2024, les 14, 15 et 16 juin, à 16 km de Belleville sur Saône (Rhône)

62ème édition, 24ème édition VHC, organisée par l'ASA Beaujolais.

 

Longueur : 3.900 mètres - Dénivellation : 205 mètres - Pente moyenne : 5,25%

Contact : Chrystèle PETIT

Tel : 06.83.53.25.12

ASA Beaujolais : Marsangues Sud, 810 Route de Blacé

69830 St Georges de Reneins

Tél. : 04.74.62.29.62

E-mail : asab@asab.fr  

Site web : http://www.asab.fr 

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – http://ffsamontagne.org 

 

Back to Top