Actualités

Montagne
12/06/2024 FFSA

Suspense et belles confrontations au programme

Terminée la campagne de l’Ouest, c’est dans le Beaujolais que les animateurs du Championnat de France de la Montagne vont se retrouver les 15 et 16 juin prochains pour prendre part à la 62ème édition de la Course de Côte de Marchampt.

Marie Cammares-Pereira tentera à Marchampt de remporter une nouvelle Coupe des Dames. © Nicolas Millet

Epreuve proposant un parcours technique et rapide, la Course de Côte de Marchampt-en-Beaujolais est un des rendez-vous prisés des pilotes qui évoluent dans la discipline. Sur un tracé long de près de quatre kilomètres, ils savent qu'ils auront tout le loisir d'exprimer pleinement leur talent et de se livrer à de belles empoignades.

Cette année encore ils seront nombreux à affronter le tracé de Marchampt. Plus de 120 concurrents évolueront sur la septième manche du Championnat de France de la Montagne, rejoints pour l'occasion par une trentaine de Véhicules Historiques de Compétition engagés sur la 24ème Course de Côte VHC de Marchampt. De quoi offrir aux amateurs de belles voitures de suspense et de sensations fortes, un spectacle d'une rare qualité.

 

Championnat Sport

En imposant sa Nova-Proto NP-01 à La Pommeraye et à Saint Gouëno, Marc Pernot sort vainqueur d'une campagne de l'Ouest qui compte trois épreuves. Deux succès qui lui permettent de s'installer seul en tête du Championnat Sport, sans pour autant pouvoir afficher une totale sérénité, l'opposition offerte par Fabien Bourgeon reste forte et constante.

L'an dernier, à Marchampt, c'est d'ailleurs Fabien Bourgeon qui avait imposé son Revolt 3P0 devant la Nova-Proto NP-01 de Marc Pernot. La motivation des deux hommes sera exacerbée avec d'un côté un Fabien Bourgeon qui aura à cœur de rééditer sa performance de l'an dernier et d'inscrire son nom au palmarès de cette 62ème édition, sur une course qu'il considère à domicile puisqu'il compte parmi les licenciés de l'ASA Beaujolais.

Marc Pernot aura de son côté pour objectif premier de poursuivre sur la dynamique qui lui a permis de remporter les deux dernières manches, même s'il garde à l'esprit qu'à Saint Gouëno l'accès à la plus haute marche du podium lui a été facilité par l'abandon de son rival.

La catégorie reine de la course de côte comptera à Marchampt d'autres prétendants au podium. On retrouvera en effet dans la classe E2-SC/3 la Nova Proto NP-01 de Cédric Lansard qui, après avoir fait l'impasse sur la campagne de l'Ouest, retrouve le championnat. Marchampt marquera le grand retour de Maxime Dojat, quatrième ici-même l'an dernier et qui relance son Revolt 3P0 sur le Championnat de France de la Montagne. Grand retour également de Cyrille Frantz qui s'est séparé de la Nova-Proto NP-01 avec laquelle il a débuté la saison, et qui alignera à Marchampt une Osella PA30 en configuration européenne.

Le frère ainé de Cyrille Frantz, Fabien, sera également de la partie et animera la classe E2-SC/2 au volant de son Osella PA2000. La classe E2-SC/1 nous proposera une confrontation entre deux jeunes talents, Antoine Uny et Nicolas Dumond, tous deux aux volants de Nova-Proto NP-03.

Deuxième l'an dernier du groupe CN, Olivier Berreur aura à cœur de poursuivre cette année la prise en main de sa Norma M20 FC 4 litres avec laquelle il était au départ des deux dernières épreuves, La Pommeraye et Saint Gouëno. La classe CN/3 sera le théâtre d'un duel entre la Norma M20F du Suisse Xavier Vermeille et l'Osella PA20S de Nicolas Poulet.

Dimitri Pereira, qui est monté pour la première fois de sa carrière sur un podium du CFM à Saint Gouëno, se présente en favori du groupe CN et bien évidemment de la classe CN/2. Une classe au sein de laquelle le triple Champion de France de la Montagne 2ème Division retrouvera les Norma de deux autres animateurs du championnat : Son épouse Marie Cammares-Pereira et Tom Diebold. A suivre également dans cette classe trustée par les Norma 2 litres, Jérôme Buat, William Poulet, Robert Tourillon et Patrice Arvet.

A La Pommeraye, Miguel Vidal est monté pour la première fois sur le podium d'une manche du Championnat de France de la Montagne en terminant troisième. Le week-end suivant, à Saint Gouëno, il récidivait en accrochant la deuxième place. Favori dans le groupe DE, le Lyonnais tentera une nouvelle fois de mettre sa F3000 Lola B06/51 en valeur. Il aura comme principale opposition Thomas Clausi qui, l'an dernier, avait terminé troisième du groupe DE derrière Fabien Ponchant et Miguel Vidal. Le Varois retrouve le volant de sa Tatuus Formula Master et l'envie d'en découdre.

Avec une douzaine de Formule 3 engagées sur cette Course de Côte de Marchampt, les animateurs de la classe DE/5 pourraient bien venir contrarier les plans des favoris du groupe DE… Il faudra suivre plus particulièrement les quatre animateurs du championnat présents dans le Beaujolais, à savoir Benoit Taviaux, Clément Lebot, David Diebold et Patrick Cholley. La famille Cholley qui sera d'ailleurs au grand complet avec la présence de Ludovic, vainqueur de la classe l'an dernier, et de son frère Arnaud. A domicile, Marcel Sapin reste toujours un adversaire de poids. Mais il faudra suivre également Didier Brun, Benjamin Brenot, Arthur Bodin, et du côté des féminines Sandrine Labrosse.

Il ne faut pas oublier les animateurs de la classe DE/4 qui peut nous offrir un vainqueur de groupe. On pense notamment à Pierre Mayeur qui alignera sa Martini MK62. Stéphane Baudin sera de la partie avec sa Martini MK69 et Christian Martin avec sa Martini MK81.

Ce sont une douzaine de Formule Renault qui iront chercher de précieux points dans la classe DE/7. Huit pilotes évoluant dans cette classe sont engagés cette saison sur le championnat. Il faudra suivre les prestations des expérimentés Thierry Bertin et Didier Chaumont face à la jeune garde composée de Marvin Garampon-Brunet, Antonin Saintmard et Yohan Bardin et aux autres acteurs du CFM que sont Simon Taponard, Jérémy Schilt et Kevin Dauga. Hors championnat on retrouvera à Marchampt Michael Rozand, Cyrille Tachot et Thierry Brenot.

Luce Pierre aura fort à faire dans la classe DE/1 où sa Dallara MN01 sera confrontée à la Tatuus Monza de Jonathan Armand et à la Martini MK76 de Tommy Jacquier.

A l'issue de la campagne de l'Ouest, c'est Mylénia Machado qui au volant de son Speed Car occupe la tête du Challenge Open CM. A Marchampt, la jeune femme retrouvera les autres animateurs du challenge avec la présence du Jad LW 01 de Lionel Jacob, du Speed Car GTR de Fabien Borgognon et du TracKing de Julien Adoir qui l'an dernier avait terminé deuxième de la classe derrière Lionel Jacob. A suivre également le TracKing de Jean-Marc Tissot, le Speed Car d'Eva Chatanay et les BRC de Jean-Marie Recordier et de Michel Gontier.

 

Championnat Production

Même s'il semble cette saison intouchable, Yannick Poinsignon a trop d'expérience de la course et a connu trop de déconvenues pour aborder une épreuve en toute décontraction. Largement favori avec sa BMW M3 E92, le Champion de France en titre sait qu'il va devoir une nouvelle fois jeter toutes ses forces dans la bataille pour rester invaincu.

Parmi ceux qui comptent le faire choir de son piédestal, on compte Philippe Schmitter qui avec sa Renault R.S. 01 accumule les podiums depuis le début de saison, mais à qui il manque encore un succès. Dans la classe GTTS/4 deux Porsche seront également de la fête avec la présence de la 991 GT3 de Jean-François Ganevat et de la 997 GT2 R de Frédéric Neff.

Le principal adversaire de Yannick Poinsignon pourrait une nouvelle fois émerger de la classe GTTS/3 dans laquelle évolue l'Alpine A110 d'Anthony Dubois qui durant la campagne de l'Ouest est monté à trois reprises sur le podium du Production. Cette classe GTTS/3 accueille également la Nissan 370 Z de Cédric Guerlot.

Face à la Caterham 420 R de Julien Nouveau, on retrouvera dans la classe GTTS/2 la Honda S2000 de Franck Alloin. Trois Mitjet animeront la classe GTTS/1 avec la présence d'Aurore Louison, de Christophe Demare et de Christian Faury.

La coupe récompensant le vainqueur du groupe FC ne suscite pas vraiment les convoitises. Ils ne seront en effet que deux à animer ce groupe puisque la Simca CG Turbo de Christophe Poinsignon sera confrontée à la Jidé J40 de Toussaint Filippi… Christophe Poinsignon aura certainement des envies de revanche, l'an dernier une rupture d'arbre de roue l'avait privé d'une victoire.

Dominique Lansard va devoir batailler pour rééditer la performance de 2023 qui l'avait vu imposer son Alpine A110 dans le groupe GT Sport. Pour cette 62ème édition il sera confronté à la Porsche 997 GT3 RS d'Alexandre Garnier et à l'Alpine A110 de Yann Durieux.

Les Léon Supercopa n'ont pas de concurrence dans la classe A/5. Reste à savoir laquelle pointera dimanche soir en tête de cette classe et certainement au sommet de la hiérarchie du groupe A. Vainqueur des quatre dernières confrontations, Sébastien Lemaire peut être considéré comme favori. Mais pour s'imposer il devra venir à bout du toujours combatif Francis Dosières, d'un Alain Perraud qui évoluera à domicile et qui s'était imposé l'an dernier, de Jean-Pierre Pope et Manuel Brunet qui améliorent leurs chronos au fil des épreuves avec leurs nouvelles montures, de Thierry Tierce, de Gilles Darmochod et de Jennifer La Monica qui a démontré en fin de saison dernière qu'elle était capable de jouer les premiers rôles dans ce groupe.

Dans la classe A/4, les Peugeot 308 Cup de Jacques Paget, Richard Simon, Pascal Cat et Joël Juif seront confrontées aux Renault Clio 4 Cup de Mathieu Diaz et de David Deremond. Au volant de sa Renault Mégane DCI Noël Joubert complète le plateau de cette classe.

La classe A/3 pourrait être le théâtre d'une confrontation entre celui qui depuis le début de la saison reste invaincu en tant que Meilleur Jeune en Production, Baptiste Thomasset, et François Fayet. Les deux hommes évolueront à Marchampt avec leurs Clio 2 Cup. Ils retrouveront face à eux la Renault Clio 2 Cup d'Alexandre Guillemard, les Clio 3 Cup de Célia Debé et Gaël Mesnil et la Peugeot 306 Maxi de Jean-Marie Brisard.

La victoire en groupe N ne devrait pas échapper à une BMW M3. Seront en confrontation celle de la double Championne de France Production Morane Cat-Mackowiak, celle de Franck Perrin et celle de Tom Pereira… Dans la classe N/3 on retrouvera la Clio 2 de Florian Audigier, la Clio Ragnotti de Mickael Desmaris et la Honda Civic de Sébastien Dubuis.

Devancé à deux reprises par Ferdinand Loton sur les épreuves de la campagne de l’Ouest, Samuel Durassier aura des envies de revanche. La lutte entre les deux pilotes des Honda Civic type R s’annonce intense avec pour objectif la victoire en F2000. Gilbert Payneau tentera une nouvelle fois de hisser sa Peugeot 205 GTI sur le podium. Pour cela il devra devancer Sébastien Delors, qui vient rejoindre les rangs de la classe F2000/3 avec sa Peugeot 206 RS, la BMW de Cédric Perret, la Clio d’Eric Sibué, la 205 GTI de Bruno Julliard, la Renault Mégane de Yannick Valfre et la Golf GTI de Roland Boucaud, tous ces pilotes évoluant en F2000/3. Côté F2000/2, il faudra suivre notamment la Citroën C2 de Rémi Mabilon.

 

Championnat VHC

Huitième manche du Championnat de France de la Montagne VHC 2024, la 24ème Course de Côte VHC de Marchampt-en-Beaujolais accueillera près d'une trentaine de Véhicules Historiques de Compétition. Largement de quoi offrir du spectacle et des empoignades dans les divers groupes.

Dans le groupe DE on retrouvera la Martini MK52 du Champion de France VHC Sport en titre Sébastien Brisard. Il sera opposé à la Martini MK30 de Pierre Joly, à la Martini MK 59 de Jean-Philippe Pommatau et à la Dallara F390 de Jacques Bonnot.

La nonuple Championne de France de la Montagne VHC, Viviane Bonnardel, qui occupe actuellement la première place du Championnat VHC Sport, lancera sa Martini MK15 sur le tracé du Beaujolais et se verra proposer un duel face à la Martini MK33 de Jean-François Taponard. Duel également dans le groupe 6/7 où seront opposées deux Marcadier, la JF02 de Pascal Ferretti et la AM 78 d'Amaury Poix. Christian Bouvier sera une nouvelle fois seul dans le groupe C avec sa Lucchini SP90.

Du côté du Production, dans le groupe 5, le triple Champion de France à l'Indice de Performance, André Tissot, sera présent avec sa Marcadier Barzoï et aura comme adversaires Guy Vermare (Renault Dauphine Proto) et Charles Veillard (BMW 323 i).

Le Champion de France VHC Production 2023, Michel Rolland, animera avec sa Porsche 911 SC un groupe 4 dans lequel il retrouvera la Porsche 911 SC de Jacques Uttewiller et l'Alpine A110 de Bernard Duret… Dans le groupe 3, Norbert Rieu retrouvera un adversaire bien connu, Frédéric Henneton, qui comme lui évolue au volant d'une Porsche 911 SC.

C'est devenu une habitude, le groupe 2 est le plus étoffé cette saison. Leader du Championnat VHC Production, Alexandre Chamagne aura à cœur de marquer de précieux points avec sa Ford Escort 1600 RS. Ford sera également représenté par la Fiesta de Jean-Marc Charvin. Quatre BMW seront de la partie avec les 323 de Nicolas Uttewiller, Gregory Mollon et Charly Cauchois et la 635 CSI de Maurice Bick. Une autre allemande sera au départ, la Volkswagen Scirocco de Jean-Michel Godet. Philippe Ginel alignera sa Simca Rallye, Adeline Joly sa Renault 5 Alpine.

Du côté du Classic, face à la Volkswagen Golf GTI de Maxime Bick on retrouvera la BMW 323 d'Anthony Rolais.

 

7 – MARCHAMPT EN BEAUJOLAIS

 

7ème manche du Championnat de France 2024, les 14, 15 et 16 juin, à 16 km de Belleville sur Saône (Rhône)

62ème édition, 24ème édition VHC, organisée par l'ASA Beaujolais.

 

Longueur : 3.900 mètres - Dénivellation : 205 mètres - Pente moyenne : 5,25%

 

Podiums 2023 :

Sport : 1. F. Bourgeon (Revolt 3P0) – 2. M. Pernot (Nova Proto NP-01) – 3. K. Petit (Revolt 3P0)

 

Production : 1. D. Meillon (Lamborghini Huracan ST Evo. ) – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01)

 

Record : 1'27''786 par Damien Chamberod en 2022

 

Déroulement : Vendredi 14 juin – Vérifications administratives et techniques

Samedi 15 juin – Essais à partir de 8h00

Dimanche 16 juin – Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : Chrystèle PETIT

Tel : 06.83.53.25.12

ASA Beaujolais : Marsangues Sud, 810 Route de Blacé

69830 St Georges de Reneins

Tél. : 04.74.62.29.62

E-mail : asab@asab.fr  

 

Site web : http://www.asab.fr 

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – http://ffsamontagne.org 

Back to Top