Actualités

FFSA
08/07/2024 FFSA

Vainqueur en Angleterre, Hadjar prend la tête du championnat de Formule 2

Première pole position en poche, Isack a remporté sa 3e course de l’année et prend pour la première fois le commandement des opérations au championnat.

Isack n°1 en course et au championnat © DR

Les faits marquants :

  • Isack enregistre sa 1ère pole position en Formule 2.
  • Il remporte sa 3e course de l'année – personne ne compte autant de succès.
  • Il prend la tête du championnat et compte 16 points d'avance.
  • Victor a égalé sa meilleure qualification de l'année (2e).
  • Percuté, il a abandonné dans la première course et a terminé la seconde à la 5e place.

 

Qualifications au top

Le championnat de Formule 2 a bouclé la première partie de son programme estival avec le 3e rendez-vous en autant de week-ends. Après Barcelone et l'Autriche, Isack Hadjar et Victor Martins ont retrouvé le circuit de Silverstone dans la plus pure tradition British. À la complexité du tracé dessiné à la serpe sur l'ancien aérodrome militaire, s'est en effet rajoutée une météo changeante et imprévisible.

Performant en essais libres sur piste humide, Victor a réitéré dans la séance qualificative en égalant sa meilleure performance de la saison après Monaco (2e), seulement devancé par Isack qui a joué aux équilibristes en sautant du baquet de la Formule 1 de Red Bull Racing à celui de F2. « Enfin la pole position ! » se réjouissait Isack, « Ce n'était pas évident de retrouver ses marques tout de suite après la F1, mais l'auto était très performante et tout s'est bien mis en place, sans interruption ou problème mécanique », poursuit-il en se délectant de retrouver son partenaire de l'Équipe de France FFSA Circuit à ses côtés sur la grille. « C'est sympa de retrouver Victor sur la première ligne, ça nous est déjà arrivé plusieurs fois mais la dernière remontait à loin » poursuit Isack tandis que son comparse promettait « On se connait très bien et on sait que ce sera une belle bagarre, mais je ne me gênerai pas pour le doubler si j'en ai l'occasion ! ».

La première course n'a pas donné à la paire tricolore l'occasion d'entamer un duel. Pourtant côte-à-côte sur la 5e ligne de la grille inversée, ils se sont rapidement perdus de vue, Isack chutant dans la hiérarchie et terminant dans un bac à graviers quand la pluie a fait son énième retour. « Je n'étais pas dans le coup et j'ai fait une erreur qui m'a définitivement mis en dehors de la course » plaide Isack. Plus incisif, Victor a gravi la marche de la 5e place jusqu'à ce qu'un adversaire le percute au freinage, entraînant son abandon.

 

Le tour crucial

Depuis la première ligne de la course principale, les duellistes ont croisé le fer le dimanche sur une piste sèche. Victor a pris le meilleur envol des deux et a bouclé le premier relais en tête. Isack s'est peu à peu remis en selle après un départ moyen qui l'a vu boucler le premier tour en 3e position.

Les deux hommes se sont retrouvés en piste après leurs arrêts aux stands et ont entamé une bagarre somptueuse en jouant parfaitement leur rôle de défenseur malin et d'attaquant acharné. Au 19e des 29 tours, le pilote de l'Alpine Academy a dû court-circuiter un virage et effectuer un très long hors-piste qui lui a fait perdre trois places. Pneus encrassés, il n'a pu retrouver son meilleur rythme et a pris la 5e place finale. « Malgré tout, être rapide à Silverstone, qui est un circuit exigeant, montre qu'on peut être bon partout car l'aérodynamique joue un grand rôle ici » explique Victor. « Il faut qu'on se concentre sur tous les petits détails qui font la différence dans un championnat où tout peut basculer rapidement du bon comme du mauvais côté. On retire du positif de ce week-end et on a une semaine pour tout analyser et revenir encore plus forts en Hongrie ».

Dans leur passe d'armes du tour où tout a basculé, Isack a perdu une position. Mais sachant le leader sous le coup d'une pénalité, il n'a pas tenté le diable et a déroulé sa feuille de route jusqu'à l'arrivée pour signer son troisième succès en Formule 2 et prendre la tête du championnat pour la première fois de sa carrière. « J'ai eu du patinage au départ, puis je n'ai pas pris de risque dans le premier tour car la piste était légèrement humide. La bagarre était très chaude avec Victor, et j'ai finalement réussi à le dépasser… mais j'ai perdu une place dans la même manœuvre. L'équipe m'a rassuré en m'expliquant que le leader avait une pénalité, donc j'ai juste pris soin de rester proche de lui. C'est un très bon week-end et je suis content de prendre la tête du championnat car c'était notre objectif » conclut Isack.

 

Résultats et classements


Victor Martins

Course 1

Position sur la grille : 9e

Résultat : Abandon    


Course 2

Position sur la grille : 2e

Résultat : 5e     

 

Championnat

14e, 31 points

 

Isack Hadjar

Course 1

Position sur la grille : 10e

Résultat : Abandon    


Course 2

Position sur la grille : Pole position

Résultat : Victoire    

 

Championnat

1er, 133 points

 

Prochaines courses : 19-21 juillet à Budapest (Hongrie).


Back to Top