Coupe de France de Fol Car

Mini budget, maxi plaisir

Participer à des compétitions automobiles sur de​s circuits en terre en déployant des moyens raisonnables. Tel est le postulat qui a présidé, au début des années 1980, à l’éclosion du Fol’Car. Trois décennies plus tard, la discipline séduit toujours autant pour l’accessibilité qu’elle offre et les sensations qu’elle procure.

BURSON LAURENT - FFSA.org.JPG


​​En ‘solo’ durant une dizaine de saisons, le Fol’Car intègre le giron des activités placées sous l’égide de la FFSA au début des années 1990. Elle adopte alors un cadre sportif et technique clairement défini.

A l’image des disciplines majeures du sport automobile français (le Rallye, la Montagne, le Slalom…), le Fol’Car est organisé sous la forme d’une Coupe de France depuis 2003. Une trentaine d’épreuves se déroule chaque année sur des circuits non revêtus ou mixtes (terre/asphalte), la plupart du temps permanents. Les ‘Fol’Caristes’ sont issus et s’expriment essentiellement dans les régions suivantes : Bretagne - Pays de Loire, Nord - Picardie, Bourgogne - Franche Comté, Centre et bien sûr Normandie. 

Sensible à la progression et aux attentes de ses adeptes, la Fédération a décidé de calquer son déroulement sportif annuel sur celui qui existe en Rallye ou en Montagne. Ainsi depuis 2011, à une période qualificative organisée dans chaque région qui débute de septembre de l’année N pour s’achever en septembre de l’année N+1, succède un grand rassemblement national, réservé à ‘l’élite’ de la discipline et dont le lieu est choisi par le Comité Directeur de la FFSA : la Finale de la Coupe de France.​

​​


Back to Top