Actualités

Montagne
30/06/2018 FFSA

Les leaders du Championnat aux avant-postes

Le soleil de plomb qui régnait aujourd’hui sur le Doubs a fait souffrir les pilotes qui prenaient part aux essais de la Course de Côte de Vuillafans, mais n’a pas empêché Geoffrey Schatz et Pierre Courroye de se mettre en valeur.

Au volant de sa McLaren MP4 12C, Pierre Courroye a dominé ces essais du côté du Production. © Nicolas Millet

​Championnat Sport

Parmi les principales attractions de cette 55ème édition de la Course de Côte de Vuillafans – Echevannes, on compte le duel que ne vont pas manquer de se livrer Geoffrey Schatz et Sébastien Petit.

A l'issue de cette journée d'essais, c'est le fer de lance du Team Schatz Compétition qui tire une première salve en imposant sa Norma à moteur 4 litres. Geoffrey Schatz est en effet crédité du meilleur chrono en 1'47'744, ce qui permet au leader du Championnat de France de mettre la pression sur son adversaire.

Mais il en faut certainement plus pour faire douter le Champion en titre, qui attend la journée de demain pour mettre en avant sa Norma en configuration européenne, et tenter d'aller chercher un cinquième succès cette saison.

Dans la lutte qui oppose Cyrille Frantz à David Meillon pour le gain de la troisième place, l'ambulancier d'Ornans a pris les devants. A domicile, il place son Osella (E2-SC) devant la Norma (CN+) de David Meillon. Là encore, la lutte devrait se poursuivre demain dimanche.

Deux autres Prototypes (E2-SC) sont engagés sur cette épreuve, l'Osella de Benjamin Vielmi, toujours en phase de développement et que l'on retrouve au seizième rang, et la Norma de Martine Hubert, première féminine sur cette épreuve.

A la cinquième place, on retrouve le leader des monoplaces, Billy Ritchen, qui pointe en tête des F3 devant celles des frères Thomas, Alban et Raynald. Suivent David Guillaumard, Samy Guth, Ludovic Cholley, Thomas Clausi et Patrick Cholley. Marcel Sapin, leader de la classe DE/8 au volant de sa Tatuus Formula Master, se positionne quant à lui au troisième rang des monoplaces.

C'est au huitième rang que l'on retrouve le leader des CN/2, Maxime Cotleur. Il devance d'une demi-seconde Serge Thomas, deuxième au scratch ici-même l'an dernier. Corentin Starck complète le podium des essais dans cette classe 2 litres des Protos. Le Belge devance Emmanuel Arbant, Marc Pernot, Dimitri Pereira et les Ligier de Bruno Berton et Nicolas Gallet. Dorian Ferstler a connu une journée sans, au volant de sa Norma CNF/2, puisqu'un souci mécanique lui fait perdre énormément de temps.

Pas de grosse surprise du côté du CM où Fabien Bourgeon impose assez largement son TracKing RC01 devant celui de Xavier Vair. Gilles Depierre place son TracKing au troisième rang devant le Speed Car de Franck Grégoire et le TracKing de Simon Taponard.

Jérôme Debarre mène le bal en Formule Renault en devançant Alexandre Bole et Didier Chaumont. Dans la lutte que se livrent les féminines de cette classe DE/7, Melody Clausi pointe devant Marie Cammares et Magaly Giorgian.

 

Championnat Production

Les essais de la Course de Côte de Vuillafans – Echevannes ont donné l'occasion à Pierre Courroye de marquer de son empreinte cette première journée. Le Champion de France en titre a placé sa McLaren MP4 12C au sommet de la hiérarchie, plus de cinq secondes devant son premier poursuivant.

C'est Christian Schmitter qui, au volant de sa Porsche 997 GT3 R, occupe la deuxième place de ces essais en devançant la BMW M3 E92 de Yannick Poinsignon. Ronald Garcès place sa Porsche 997 Cup au quatrième rang, en devançant Philippe Schmitter, qui doit reprendre ses marques au volant de sa Lamborghini Gallardo. Victime d'un début d'incendie lors de la première montée, Nicolas Werver n'a pas été en mesure de se relancer, et ne figure donc pas aux classements de ces essais.

Sixième au scratch, Paul Reutter pointe aux commandes du GT de Série en plaçant sa Porsche 997 GT3 devant la Porsche Cayman de Frédéric Santarelli. Une demi seconde derrière la Cayman, on retrouve la 997 GT2 de Philippe Marion.

Même s'il n'a pu prendre part qu'à la première montée d'essais, Christophe Poinsignon est leader des FC, catégorie dans laquelle la Simca CG Turbo du Vosgien devance la Renault 5 GT Turbo Tour de Corse de Didier Deniset.

C'est au huitième rang que l'on retrouve la Seat Léon Supercopa MK du leader du Groupe A, Antoine Uny. Il devance la MK3 de Francis Dosières, qui doit une nouvelle fois composer avec des problèmes de motricité et qui lors de la deuxième montée à bloqué ses roues sur le freinage de la deuxième épingle. Un passage limite pour le plus titré des Montagnards qui va devoir trouver l'origine des problèmes qui affectent sa Supercopa. Le podium de ces essais en Groupe A est complété par Jérôme Janny, également au volant d'une Seat Léon Supercopa MK2. Du côté de la classe A/4, c'est pour le moment la BMW M3 de Bruno Fra qui mène le bal devant la Clio Cup de Yann Machka et la Seat Ibiza Trophy de Laurent Leo.

Comme à l'accoutumée, les BMW M3 jouent les premiers rôles en Groupe N. Jean-François Ganevat signe la meilleure performance du jour devant Pascal Cat qui, en proie à des problèmes de boîte de vitesses sur sa Mégane, retrouve là sa BMW. Vainqueur à Marchampt, Louis Granjon pointe au troisième rang. On retrouve à leur suite la Honda de Jean-Noël Claudepierre, leader de la classe N/3 et la Peugeot 106 de Jimmy Ermann, leader du N/2.

Jean-Marc Tissot a mis la barre très haut en GTTS/1 où sa Mitjet compte plus de cinq seconde d'avance sur celle de Cindy Gudet. Jean-Michel Godet signe le troisième temps devant Aurore Louison et Daniel Demare.

La Course de Côte de Vuillafans n'est pas celle qui réussit le mieux à Jean Turnel. Celui qui se présente comme la référence en F2000, a connu aujourd'hui quelques problèmes mécaniques sur sa Peugeot 306 et n'a pris part qu'à la deuxième montée, pour finalement se classer quatrième. La première place du Groupe est donc occupée par la Clio de l'Alsacien Brice Pierrat qui devance la Honda Civic de Jean-François Gérard. A la troisième place on retrouve la Clio Williams de Martin Forge.

 

Championnat VHC

Malgré la canicule qui régnait en ce samedi sur la vallée de la Loue, les ''anciennes'' étaient de sortie, et ont une nouvelle fois offert le spectacle dans les divers groupes que compte le Championnat réservé aux Véhicules Historiques de Compétition.

Pour certains la Course de Côte de Vuillafans peut être abordée sans grosse pression, puisqu'ils figurent seuls dans leur groupe. C'est le cas de Charly Cauchois, qui a été victime d'un souci mécanique lors de la deuxième montée, et qui était seul représentant en Groupe A. En groupe N, Jean-Claude Gaillard est également esseulé au volant de sa Renault 5 GT Turbo.

La pilote allemande Ute Jene évolue également seule en Groupe 1 au volant de sa vénérable Mini. Du côté du Groupe 2, en revanche, c'est une dizaine de concurrents qui s'affrontait, et on retrouve au sommet de la hiérarchie la BMW 323 I de Nicolas Uttewiller. Il devance le Ford Escort RS2000 de Maurice Bick et la BMW 325 I d'Anthony Rolais. Victime d'une fuite d'eau sur sa Volkswagen Scirocco, Viviane Bonnardel est créditée du quatrième temps. La Championne de France devance les Opel Commodore de Daniel Louis et de Nicolas Riehl.

Dans le Groupe 3, la Porsche 930 T de René Michon devance une autre Porsche, la 911 SC celle de Frédéric Henneton. Les Alpine monopolisent les premières places de ces essais en Groupe 4 où Bernard Duret devance Claude Provost et Philippe Brebant. A la quatrième place on retrouve la Porsche 911 de Roger Guelpa.

Dans la confrontation qui opposait la Jidé Original de Gabriel Lejeune et la Marcadier Barzoï d'André Tissot en Groupe 5, c'est la Jidé du pilote héraultais qui occupe ce soir la tête du Groupe 5.

Deux pilotes se confrontaient également en Groupe 9/7 où la Marcadier JF01 de Pascal Ferretti devance la Le Gallen LL G8 de Bernard Cayrier.

Avec un chrono en 2'21''378, Jean-Marc Debeaune est le pilote le plus rapide de ces essais et du Groupe 8/9. Au volant de sa Van Diemen RF 82, le Champion de France devance un trio de Martini, avec la MK 25 Sébastien Brisard, la MK 14 d'Eric Bady et la MK 32 de Roger-Serge Toupence. Jacky Bonnot place pour sa part son Axone 1600 FL au cinquième rang.

FFSA
Back to Top