Actualités

FFSA
19/07/2021 FFSA

Théo Pourchaire est reçu avec mention

Toujours convalescent après sa blessure de Bakou, le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit a passé avec succès l’épreuve de Silverstone où il est entré dans le top 10 des trois courses de Formule 2.

Théo Pourchaire serre les dents et marque 10 points
Théo signe trois top 10 malgré un bras convalescent © DR

Les faits marquants :

  • Théo a jonglé entre séance de roulage et kinésithérapie pour soigner son radius fêlé à Bakou.
  • Bien que n'ayant pas roulé en essais libres, il s'est qualifié au 5e rang.
  • Il a terminé les trois courses dans le top 10 et a marqué 10 points.
  • Il conserve la 6e place au championnat.

 

Retour réussi

Six semaines après son accident de Bakou où il s'était brisé le radius, Théo Pourchaire n'aspirait qu'à retrouver le volant de sa Formule 2 pour tester son bras et retrouver des sensations et de la confiance au volant. L'examen de passage ne pouvait pas être plus ardu sur le circuit de Silverstone où les pilotes forcent sur les bras dans les courbes rapides. « J'ai consacré ces dernières semaines à me soigner et me préparer mentalement et physiquement, en adaptant mes exercices à mon bras qui est encore douloureux. Honnêtement, je ne savais pas trop à quoi m'attendre à Silverstone car l'os n'est pas encore pleinement consolidé. Mais j'avais mon kiné sur place et tout le matériel pour poursuivre la rééducation entre deux séances ! » explique Théo.

 

En amont des courses de Silverstone, le pilote de l'Équipe de France FFSA Circuit avait effectué un galop d'essais au volant d'une Formule Renault. Il avait ressenti quelques douleurs lors des contrebraquages et corrections au volant, mais se sentait prêt à relever le défi et il a reçu le feu vert des autorités médicales de la FIA pour s'aligner à Silverstone.

 

Hélas, le retour du Français s'est réduit à sa plus simple expression, le Grassois perdant le contrôle de sa F2 dans son premier tour lancé. Ne pouvant pas participer à l'unique séance d'essais libres, Théo a abordé les qualifications avec méthode, forçant peu à peu l'allure. Il est monté dans la hiérarchie au point de se classer 5e avant son dernier tour lancé, malheureusement avorté par la sortie des drapeaux rouges. « C'était une journée terriblement stressante », reconnaît Théo, « Ça ne pouvait pas plus mal commencer avec cette sortie de piste. Heureusement, je ne me suis pas fait mal, mais il y avait des dégâts sur la voiture et je n'étais pas sûr de pouvoir participer aux qualifications… Dans ces conditions, le 5e meilleur chrono était une petite victoire et m'assurait d'être bien placé au départ des courses ».

 

Trois top 10

Positionné respectivement aux 6e, 6e et 5e places des trois grilles de départ, Théo a vu ses chances de podium s'évaporer dès le départ des courses où, à l'instar de son équipier, il a connu des problèmes. Il a rétrogradé dans deux des trois manches et a ensuite subi la loi de Silverstone où les monoplaces sont fortement déventées et où le DRS est peu ou prou inopérant.


Théo a bien géré ses gommes et son matériel, attaquant lorsque l'occasion se présentait, restant sur la réserve quand les conditions l'imposaient, sans parvenir à gagner le terrain perdu en début des épreuves qui ont toutes les 3 tourné à des processions avares de dépassements. Théo a rallié l'arrivée aux 5e, 10e et 8e places. « Je savais que tout allait se jouer au départ et dans le premier tour et je misais tout sur les premières minutes pour gagner des places et être en mesure de me battre pour le podium. Mais c'est l'inverse qui s'est passé ! » reconnaît le Français. « Il faut que je tire les leçons de ce problème qui s'est répété à Silverstone et qui a compromis mes chances de monter sur le podium. Le week-end n'a pas été facile car j'ai eu mal dans le bras par moments, mais c'est un retour à la compétition qui est positif ».


Avec 10 points marqués à l'issue de l'examen britannique, le néo-bachelier est reçu avec mention à Silverstone. Théo conserve la 6e place au championnat dont il est toujours le 2e meilleur rookie. La Formule 2 marque une pause estivale et basculera dans la seconde moitié de la saison le 10 septembre à Monza.

 

16-18 juillet – Formule 2 – Silverstone

Course 1

Position sur la grille : 6e

Résultat : 5e


Course 2

Position sur la grille : 6e

Résultat : 10e


Course 3

Position sur la grille : 5e

Résultat : 8e

 

Championnat

6e, 65 points

 

Prochaines courses : 10-12 septembre à Monza


Back to Top