Actualités

Circuit
12/10/2022 FFSA

Le meilleur du sport auto tricolore pour la finale du Championnat de France FFSA des Circuits

Pratiquement 6 mois jour pour jour après le lancement de la saison lors des Coupes de Pâques de Nogaro, le Championnat de France FFSA des Circuits vivra les derniers moments de sa cuvée 2022 sur le Circuit Paul Ricard ce week-end.

SRO Racing Festival © SRO Motorsports Group

Sur place ou via les écrans grâce à une diffusion des courses sur les différentes chaines YouTube des promoteurs, le SRO Racing Festival s'annonce comme un week-end incontournable du 14 au 16 octobre. Trois jours durant, le Circuit Paul Ricard verra s'enchainer sur la piste ce qui se fait de mieux sur les circuits français avec, pour la plupart des compétitions, l'excitation de fin de saison liée à l'attribution des titres.

 

Pour 10 euros seulement, les fans auront accès à la zone spectateurs en bord de piste, au paddock et au parking. Et ils en auront largement pour leur argent ! Huit séries seront présentes et, au total, ce sont 20 courses qui seront disputées samedi et dimanche avec notamment une succession d'épreuves en nocturne assurant toujours leur part de spectacle pour terminer la journée de samedi.

 

Championnat de France FFSA GT : encore deux couronnes à attribuer

 

Avec quatre équipages encore en lice pour remporter le championnat, la catégorie Pro-Am est celle qui est la plus ouverte avant d'aborder le dernier rendez-vous de la saison. Pour rappel, 52 points sont en jeu avec un point bonus pour chacune des pole positions et 25 unités par victoire. En comptant 36 longueurs d'avance, Nicolas Prost et Rudy Servol partent donc avec les faveurs des pronostics sur leur Alpine A110 GT4 #36 de l'équipe CMR. Derrière eux, Julien Piguet et Alban Varutti (Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport #10 – AVR-Avvatar) ont 36 points de retard, Éric Trémoulet et Olivier Jouffret (Mercedes-AMG GT4 #64 – Team Jouffruit by Vic'Team) sont à 39 longueurs et Jim Pla-Fabien Barthez (Mercedes-AMG #16 – Akkodis ASP) restent mathématiquement en lice avec 46 points de moins que les leaders.

 

À l'inverse, Roee Meyuhas et Erwan Bastard (Audi R8 LMS GT4 #14 – Saintéloc Racing) ont déjà tué tout suspense dans la Silver Cup. Ayant réussi l'exploit de signer le doublé France-Europe, les champions 2022 envisagent de clôturer la saison par un ultime tour d'honneur après avoir terminé les 10 premières courses dans le top 5, dont quatre fois sur la plus haute marche du podium. Le suspense viendra donc de la lutte pour les autres places du podium avec Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes (BMW M4 GT4 #17 – L'Espace Bienvenue) face aux duos Thomas Drouet-Paul Evrard (Mercedes-AMG GT4 #88 – Akkodis ASP), Stéphane Lémeret-Stéphane Tribaudini (Toyota GR Supra GT4 #30 – CMR) et Hugo Chevalier-Enzo Joulié (Mercedes-AMG GT4 #87 – Akkodis ASP).

 

En Am Cup, c'est pratiquement à égalité que les deux équipages de tête aborderont l'épreuve décisive. Dans un mano à mano qui dure depuis le début de la saison, Laurent Coubard et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 - Bodemer Auto) ont profité du week-end de Lédenon pour reprendre les commandes face à Christophe Hamon et Michaël Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 #69 – Team Fullmotorsport). Avec quatre victoires chacun, ces deux duos sont prêts à en découdre et bien malin qui pourrait écrire le scénario de cette finale.

 

Championnat de France FFSA Formule 4 : qui pour succéder à Esteban Masson ?

 

Sur le Circuit Paul Ricard, la septième et dernière épreuve du Championnat de France F4 s'apprête à vivre un magnifique face à face entre Alessandro Giusti et Hugh Barter. Régulier aux avant-postes et habitué au podium en 2022, le jeune espoir français a fêté sa première victoire à la rentrée de septembre à Lédenon, avant de prendre la tête du classement provisoire la semaine suivante en Espagne à Valencia. Avec une avance de 32 points et aucun décompte à calculer cette année, Giusti pourra se permettre de surveiller son principal rival dans la course au titre, mais attention de ne pas trop jouer "l'épicier" face à un adversaire redoutable.

 

L'Australien Barter est clairement le meilleur performer depuis le début de la saison, mais son engagement dans un autre championnat lui a fait perdre de précieux points. Un autre duel s'annonce passionnant, celui pour la 3e marche du podium final entre Souta Arao, le Japonais aux couleurs Red Bull découvert par la Suzuka Racing School, et le Français Elliott Vayron, qui court après sa première victoire cette saison.

 

Parmi les 24 pilotes engagés avec la FFSA Academy, tous chercheront à vouloir finir leur saison en beauté et remonter dans la hiérarchie finale. On notera les débuts de l'Américain Garrett Berry dans ce Championnat de France F4. L'épreuve est à suivre via le site ffsaacademy.org et les réseaux sociaux.

 

Championnat de France FFSA Tourisme : la place de vice-champion en jeu

 

Pour refermer le livre de sa deuxième saison, le Championnat de France FFSA Tourisme aura déjà des airs de 2023 avec de nombreuses nouveautés attendues. Sauf désistements de dernière minute, on devrait avoir un nouveau record de participation ce week-end avec pas moins de 28 voitures figurant sur la liste des engagés provisoire.

 

Catégorie reine du championnat, la classe TC sera une fois encore la mieux représentée avec une quinzaine de concurrents. Avec le titre déjà acquis pour Teddy Clairet (Peugeot 308 RC #20 – Team Clairet Sport), c'est la lutte pour les autres marches du podium final du championnat qui attirera l'attention. Suite à ses deux victoires à Lédenon, Vincent Bouteiller (Peugeot 308 RC #12 – JSB Compétition) est pratiquement assuré de la médaille d'argent. Pour le bronze, c'est plus indécis. Passé du rallye au circuit, Jean-Mathieu Leandri (BMW M2 CS Racing #18 - VSF Sports – Amplitude Automobile) compte seulement trois points d'avance sur Sébastien Thome (Peugeot 308 RC #19 – JSB Compétition). Un peu en retrait, Carla Debard (BMW M2 CS Racing #21 – Debard Automobiles by Racetivity) complète le top 5 provisoire. Le traditionnel duel entre les Peugeot et les BMW M2 CS Racing sera cette fois arbitré par la Ginetta G55 Cup du Team Speedcar confiée à Marine Pidoux et François Denis, mais aussi par la nouvelle Mini JCW Challenge de Benjamin Breton.

 

En guise d'éventuelle ouverture pour l'année prochaine, une catégorie TCX sera inaugurée et verra quatre voitures s'affronter : trois Cupra Leon Competicion TCR et une Audi RS 3 LMS TCR. Présentes dans le championnat depuis la première année en 2021, les catégories TCA-1 (quatre Peugeot RCZ Racing Cup), TCA-2 (Renault Clio Cup IV) et TCA-Light (quatre Peugeot 208 RC) seront aussi de la partie pour cette finale de la saison.

 

Fanatec GT2 European Series : suspense pour le titre en Pro-Am, Hassid déjà champion

 

Plus puissantes que les GT4 ou les GT3, les voitures de la catégorie GT2 sont principalement destinées aux pilotes amateurs ou à des pilotes semi-professionnels. Très spectaculaires, les GT2 ont leur propre compétition européenne, laquelle se terminera également sur le Circuit Paul Ricard ce week-end.

 

Avec seulement cinq points séparant les leaders de la catégorie Pro-Am, la Fanatec GT2 European Series assurera aussi sa part de suspense lors des deux courses de 50 minutes programmées le samedi à 9h30 et 18h.

 

Sur leur Audi R8 LMS GT2 de PK Carsport, les Belges Nicolas Saelens et Stienes Longin comptent 5 points d'avance sur le Slovaque Stefan Rosina, associé à son compatriote Filip Sladecka sur une KTM X-BOW GT2 engagée par le True Racing by Reiter Engineering.

 

Dans la classe Am, il n'y a plus de suspense : le Français Henri Hassid (Audi R8 LMS GT2 – LP Racing) est déjà sacré. On notera aussi les débuts dans la compétition du Champion de France FFSA GT 2017, Gilles Vannelet.

­­

Clio Cup : batailles sur plusieurs tableaux

 

Le treizième rendez-vous de la saison en Clio Cup réunira un plateau exceptionnel de quarante-six pilotes pour l'avant-dernière manche du calendrier en Clio Cup Europe et Clio Cup Spain, ainsi que la grande finale de la Clio Cup France !

 

En Clio Cup Europe, Nicolas Milan, Anthony Jurado, Marc Guillot et David Pouget se tiennent dans un mouchoir de poche et devraient à nouveau se livrer une lutte fantastique pour conquérir la couronne européenne sur leurs terres. Les « Quatre Mousquetaires » devront toutefois se méfier de leurs rivaux emmenés par le Polonais Jerzy Spinkiewicz, déjà sacré en Challengers Cup sur la scène continentale.

 

Cette bataille pourrait d'ailleurs s'avérer déterminante en Clio Cup France, où Nicolas Milan et David Pouget entameront ce week-end décisif à égalité de points. En parallèle, cinq concurrents s'affronteront pour les honneurs en Challengers Cup, où le leader Alexandre Albouy est en ballotage favorable malgré la menace toujours présente de Léo Jousset, Joran Leneutre, Jerzy Spinkiewicz et Alexandre Finkelstein. Enfin, Mathieu Rigoulet sera le grand favori pour enlever la Gentlemen Drivers Cup, mais Pierre Monmaneix, Lionel Viguier et le tenant du titre Laurent Dziadus comptent bien tout donner pour l'en priver !

 

Dans le même peloton, la Clio Cup Espagne reprendra ses droits. Leader du classement général, Alex Royo tentera de faire un premier pas vers le titre, mais les Challengers Nico Abella, Jordi Palomeras et Alex Lahoz voudront s'emparer du pouvoir tout en brillant en terres françaises. Le Français Fabien Julia pourrait cependant troubler la hiérarchie puisqu'il pourrait être sacré dès dimanche s'il reste invaincu en Gentlemen Drivers Cup.

 

Alpine Elf Europa Cup : sprint final musclé en vue

 

L'Alpine Elf Europa Cup s'apprête à connaître le dénouement de la cinquième saison de son histoire et à couronner un nouveau champion ce week-end au Circuit Paul Ricard.

 

Après Pierre Sancinéna, Gaël Castelli et Jean-Baptiste Mela, trois pilotes peuvent inscrire leur nom au palmarès : Lucas Frayssinet, Simon Tirman et Paul Cauhaupé. Les trois hommes batailleront aussi pour le sacre dans la catégorie Junior, où Lucas Frayssinet et Simon Tirman auront leur destin entre leurs mains, contrairement au rookie Paul Cauhaupé.

 

Derrière ce trio ayant remporté sept des dix premières courses de l'année, la bataille fera rage pour les places d'honneur puisque Rodolphe Wallgren (Herrero Racing), Louis Méric (Race Cars Consulting), Alexis Garcin (Herrero Racing) et Edwin Traynard (Chazel Technologie Course) se tiennent actuellement en six points.

 

Les débats s'annoncent également extrêmement animés à tous les échelons d'un peloton où chaque position du top dix du classement général final sera âprement disputée tandis qu'une troisième couronne sera en jeu avec la catégorie Gentlemen. Leader depuis Magny-Cours, Anthony Fournier (Race Cars Consulting) y affrontera pour la dernière fois de l'année Laurent Richard (Herrero Racing) et Frédéric Roy (Chazel Technologie Course).

 

Au total, vingt-deux Alpine A110 Cup seront présentes en piste ce week-end pour un rendez-vous qui promet déjà de marquer l'histoire de la marque au A fléché !

 

Porsche Carrera Cup France : Klein face à Boccolacci

 

Les pilotes de la Porsche Carrera Cup France vont retrouver un écrin qu'ils connaissent bien : le Circuit Paul Ricard. C'est devenu une habitude, le circuit varois accueille la finale de la Porsche Carrera Cup France avec des courses toujours riches en rebondissements et des titres attribués dans les derniers virages.

 

Cette ultime confrontation devrait réserver un véritable tourbillon d'émotions pour les vingt-trois pilotes engagés, avec son lot d'heureux et forcément de déçus, tant les écarts sont aujourd'hui resserrés dans les différentes catégories.

 

La lutte pour la victoire finale dans la Cup tricolore n'y fait pas exception : Marvin Klein (CLRT – 218 points) et Dorian Boccolacci (Martinet by Alméras – 204 points) sont aux coudes à coudes pour aller chercher la couronne.

 

En Pro-Am, les deux pensionnaires de Racing Technology disposent d'une belle avance face à leurs adversaires avec 249 points pour Jérôme Boullery et 196 pour Sylvain Noël. En Am, l'issue est toute aussi incertaine puisque Sébastien Dussolliet et Sébastien Poisson (ABM) sont solidement accrochés en tête du classement avec 215 points chacun face à Patrick Charlaix (TFT Racing) qui détient 147 points.

 

Premiers éléments de réponse dès samedi 15 octobre avec la séance de qualifications (10h30 – 11h00), suivie le même jour de la première course (19h15 – 19h45), tandis que la seconde est programmée le dimanche 16 de 11h50 à 12h20. L'ensemble des débats sera diffusé en direct sur la page Facebook de la Porsche Carrera Cup France.

 

Mitjet International : qui pour priver Romain Favre du titre ?

 

La finale de la saison 2022 du Trophée Mitjet 2L France s'annonce grandiose ce week-end, sur le Circuit Paul Ricard, où pas moins de 45 voitures sont attendues sur la grille de départ des quatre courses. Parmi les engagés, notons le retour d'une célèbre équipe : le Sébastien Loeb Racing.

 

Ce n'est très certainement que dimanche soir, à l'issue de la 24e et dernière confrontation de la saison, que le champion 2022 sera connu. Grâce à un week-end fructueux à Lédenon, Romain Favre (VPS Racing), âgé de 17 ans, a pu creuser l'écart en tête du classement général, mais aussi en Junior, pour arriver au Castellet avec 27 points d'avance sur le pilote K-WORX, Benoît Castagné. Le Lituanien Povilas Jankavicius (Arctic Energy) pourrait aussi créer la surprise avec ses 27,5 points de retard sur le leader. Mathématiquement, Xavier Dayraut (DS EVENT) peut encore y croire, mais il devra pour cela combler un retard de 39 unités.

 

Le titre de la catégorie Gentleman se jouera quant à lui entre Sébastien Loiret-Fournier (DS EVENT) et Jérémy Lourenço (Génération Stunt).


Back to Top