Actualités

Montagne
23/07/2023 FFSA

Succès sans partage de Geoffrey Schatz

Le verdict de la Course de Côte de Dunières est tombé. La 53ème édition de l’épreuve auvergnate est remportée par Geoffrey Schatz du côté du Championnat Sport et par Yannick Poinsignon du côté du Production.

Geoffrey Schatz remporte à Dunières son sixième succès de la saison. © Nicolas Millet

Les conditions climatiques idéales qui régnaient sur l'Auvergne en ce week-end des 22 et 23 juillet, ont permis aux concurrents engagés sur la Course de Côte de Dunières d'exprimer pleinement leur talent. Dominateur tout au long du week-end, Geoffrey Schatz signe en Auvergne son sixième succès de la saison au volant de sa Nova-Proto NP-01 en devançant les Revolt de Fabien Bourgeon et de Cindy Gudet.

Du côté du Production, les débats furent particulièrement animés avec plusieurs leaders qui se sont succédé tout au long du week-end. Au final, Yannick Poinsignon impose sa BMW M3 E92 pour la cinquième fois de la saison. Il devance à l'arrivée l'Alpine A110 d'Anthony Dubois et la Lamborghini Huracan Super Trofeo de David Meillon.

 

Championnat Sport

Six montées étaient inscrites au programme de cette 53ème édition de la Course de Côte de Dunières, et à six reprises c'est Geoffrey Schatz qui a signé les meilleurs chronos.

Sur les trois premières montées de courses, le triple Champion de France plaçait sa Nova Proto NP-01 devant le Revolt 3P0 de Fabien Bourgeon, et la Nova-Proto NP-01 de Marc Pernot… Sur l'ultime montée, c'est Cindy Gudet qui sera créditée du troisième temps derrière les inamovibles Schatz et Bourgeon.

La domination de Geoffrey Schatz lui permet de signer en Auvergne sa sixième victoire de la saison et de se présenter une nouvelle fois comme l'homme à battre cette année. Fabien Bourgeon met tout en œuvre pour contrer l'hégémonie de Geoffrey Schatz, mais sait qu'il va encore falloir travailler pour parvenir à ses fins. Il signe malgré tout une probante deuxième place.

Marc Pernot a pris pour habitude de terminer les épreuves du Championnat de France de la Montagne sur le podium, et tout laissait à penser qu'il en serait de même à Dunières. Mais c'était sans compter avec une Cindy Gudet particulièrement combative, qui dans un ultime effort chassait le Franc-Comtois du podium. Un podium sur lequel on retrouve deux Revolt, dont le 2P0 de la quintuple Championne de France qui signe une nouvelle victoire dans la classe E2-SC/2.

A 242 millièmes de Cindy Gudet on retrouve donc Marc Pernot, qui termine au quatrième rang. Il devance le Revolt 3P0 de Kevin Petit, qui termine à seulement 184 millièmes du pilote d'Ornans.

La sixième place est occupée par le Silver Car de l'Andorran Raul Ferré qui précède Cédric Lansard, vainqueur de la classe E2-SC/3B avec sa Norma M20 FC à moteur turbo bridé. Maxime Dojat a connu un week-end difficile, en perdant notamment le gain de la deuxième montée de course en calant sur la ligne de départ. Meilleur jeune en Sport, Maxime place son Revolt 3P0 au huitième rang. Onzième de ce classement Sport, Antoine Uny s'offre un succès en E2-SC/1 avec sa Nova-Proto NP-01.

Neuvième, Miguel Vidal impose sa Lola B06/51 F3000 en tête du groupe DE en devançant la Tatuus Formula Master de Nicolas Dumond qui, à domicile, a tout fait pour arracher la victoire. Du côté de la classe DE/8, Nico Dumond devance deux autres Tatuus Formula Master aux mains de Sébastien Jacqmin et de Sarah Bernard-Louvet. Pour huit dixièmes, Didier Brun sort vainqueur de la confrontation entre F3 en plaçant sa Dallara F302 devant la Dallara F311 de Maxime Cotleur. On retrouve au troisième rang la Dallara F312 de Marcel Sapin.

Dimitri Pereira aura mis à profit cette course de côte de Dunières pour remporter une nouvelle victoire dans le groupe CN. Il place sa Norma 2 litres devant celle de Fabrice Gallo et de Baptiste Tognet-Bruchet. Emeline Bréda termine quatrième du groupe avec sa Norma CN+ en devançant de sept dixièmes la Norma 2 litres d'Enzo Chiocci.

Si Jérôme Jacquot impose son Speed Car dans la classe CM, il s'en est fallu que de 199 millièmes pour qu'au volant de son TracKing Julien Adoir vienne lui voler la victoire. Loïc Hebinger place pour sa part son Speed Car au troisième rang de la classe devant les TracKing de Frédéric Assenault et de Jean-Marc Tissot.

Didier Chaumont répond toujours présent. Le viticulteur bourguignon signe un succès dans la classe DE/7 en imposant sa Formule Renault devant celle de Sébastien Pomaret et d'Anthony Neveu, pourtant victime d'une sortie de route samedi soir, sur la première montée de course. On retrouve à sa suite le jeune Antonin Saintmard.

C'est bien évidemment Cindy Gudet qui remporte la Coupe des Dames en devançant

Sarah Bernard-Louvet, Emeline Bréda et Mylénia Machado. Du côté du Meilleur Jeune, derrière Maxime Dojat on retrouve Jonathan Bariol, Antonin Saintmard, Mylénia Machado et Yohan Bardin.

 

Championnat Production

Une nouvelle fois le Championnat Production aura maintenu son suspense jusqu'à son terme. Il aura fallu attendre l'ultime ascension pour connaitre le vainqueur de cette neuvième manche du Championnat de France de la Montagne. Et pour la cinquième fois de la saison, c'est Yannick Poinsignon qui se hisse sur la plus haute marche du podium.

Samedi, lors de la première montée de course, c'est Anthony Dubois qui plaçait son Alpine A110 aux commandes devant la BMW M3 de Yannick Poinsignon et la Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter. Dimanche matin, à la reprises des hostilités, Yannick Poinsignon réalisait la meilleure performance, mais ne parvenait pas au cumul à chasser Anthony Dubois du sommet de la hiérarchie.

Sur la troisième montée, Yannick Poinsignon signait à nouveau le meilleur temps et en profitait pour s'installer en tête. Il devançait alors Anthony Dubois et la Lamborghini Huracan Super Trofeo de David Meillon qui restait en lice pour la victoire.

Sur l'ultime ascension du week-end, Yannick Poinsignon était à nouveau le plus rapide alors que David Meillon partait à la faute, une touchette et un tête-à-queue qui annihilaient ses chances de remporter cette Course de Côte de Dunières. Yannick Poinsignon signe donc en Auvergne son cinquième succès de la saison. Il devance Anthony Dubois, le vainqueur de la classe GTTS/3, qui démontre que son Alpine A110 est en constante progression et capable de jouer les premiers rôles.

Malgré sa déconvenue lors de la quatrième montée de course, David Meillon complète le podium de cette 53ème édition de Dunières. L'ouverture d'une portière sur la troisième montée fait perdre énormément de temps à Christian Schmitter. L'Alsacien reste toutefois au contact du podium puisqu'il place sa Renault R.S. 01 au quatrième rang.

La belle régularité et le sens de l'attaque de Jean-Marc Gandolfo lui permettent de positionner sa Porsche 991 GT3 au cinquième rang, devant la Porsche GT3 Cup de Philippe Marion. Jérémy Avellaneda est l'un des rares a améliorer son chrono sur la dernière montée. Le pilote de Bagnols-sur-Cèze place sa Mitjet Supertourisme au septième rang. Le classement du GTTS est complété par Thierry Tierce, deuxième du GTTS/3 avec sa Cupra Supercopa MK3 TCR, et par Vincent Bernard qui place sa Mercedes AMG GT qu'il alignait pour la première fois, au treizième rang. Du côté du GTTS/1, la victoire revient à la Mitjet de Jean-Michel Godet qui devance celle de Stéphane Villain.

Huitième de ce classement Production, Francis Dosières signe une nouvelle victoire en groupe A en imposant sa Léon Supercopa MK3 devant la Peugeot 308 Cup de Manuel Brunet et une autre Supercopa MK3, celle d'Alain Perraud. Dans la classe A/5, derrière Dosières et Perraud on retrouve une autre Supercopa MK3, celle de Jennifer La Monica qui, en terminant quatorzième, remporte pour la première fois sur une épreuve du Championnat de France de la Montagne, la Coupe des Dames. Quatrième de cette classe A/5 avec sa Supercopa MK2, Théo Koeniguer remporte pour sa part la Coupe du Meilleur Jeune en Production.

Dans la classe A/4, Manuel Brunet place sa Peugeot 308 Cup devant celles de Jean-Pierre Pope et Richard Simon et la Renault Clio 4 Cup de Dominique Monteil. Mickaël Bonnevie repart de Dunières avec une nouvelle victoire dans la classe A/3 en plaçant sa Renault 3 Cup deux dixièmes devant la Renault 2 Cup de François Fayet et celle de Nicolas Vidon.

Victoire en couple pour ce qui est du groupe N où Sébastien Lemaire impose une nouvelle fois sa BMW M3 devant celle de la Championne de France Morane Cat-Mackowiak. Le podium est complété par la Renault Mégane R.S.de Kévin Jarousse.

La victoire de Samuel Durassier en groupe F2000 ne souffre d'aucune contestation tant le Rochelais a dominé son sujet au volant de sa Honda Civic Type R. Et même s'il a connu un problème sur la dernière montée il s'impose avec près de trois secondes d'avance sur la Peugeot 206+ RS de Sébastien Delors. Malgré une sortie de route sur la quatrième montée, Mathieu Fargier place sa Peugeot 106 au troisième rang de ce groupe F2000. A noter que Ferdinand Loton, victime d'un problème de boîte de vitesses sur sa Honda Civic, manque à l'appel.

Du côté du GT Sport, la victoire revient à la Ferrari F430 d'Eric Michon qui devance l'Alpine A110 de Dominique Lansard. Une fois n'est pas coutume, il faut remonter au 27ème rang pour retrouver Christophe Poinsignon. Suite à une casse de turbo, il a poursuivi son week-end avec sa Simca CG devenue une 1400 cm3 atmosphérique. Et même si le Vosgien a été particulièrement pénalisé, il parvient à remporter le groupe FC devant la Simca Rallye 2 de Laurent Brossard.

On l'a vu, la Coupe des Dames revient à Jennifer La Monica qui devance Morane Cat-Mackowiak, Célia Debé et Kat Fischer. Pour ce qui est du Meilleur Jeune, à la suite de Théo Koeniguer on retrouve Pierre Dhugues, Célia Debé et Mathéo Sagnol.

 

Championnat VHC

La 18ème édition de la Course de Côte Vhc de Dunières touche à sa fin et une nouvelle fois se termine par un succès de Sébastien Brisard du côté du Sport et de Jean-Marie Almeras du côté du Production.

Les conditions météorologiques étaient idéales en ce dimanche 23 juillet sur ce coin d'Auvergne qui accueillait la trentaine de concurrents engagée sur cette manche du Championnat de France de la Montagne dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition.

Le vainqueur scratch de cette confrontation évoluait dans le groupe 8/9 où Sébastien Brisard, le Champion de France Vhc Sport en titre, impose sa Martini MK 25 devant la Martini MK 30 de Gilles Cursoux, et la Martini MK 15 de la Lyonnaise multiple Championne de France, Viviane Bonnardel.

Dans le groupe DE, Pierre Joly a été le plus rapide au volant de sa Martini MK 30. Il devance de seulement un dixième de seconde la Reynard 903 de Pierre-Alain Bureau. Suivent la Martini MK 36 de Delphine Cursoux et la Dallara F390 de Jacky Bonnot… Pascal Ferretti, auteur du troisième temps du côté de ce classement Sport, offre un succès à sa Marcadier JF02 dans le groupe 6/7 en devançant la Geri RB08 de Daniel Louis. Pas de surprise du côté du groupe C dans lequel la Lucchini SP 90 de Christian Bouvier évoluait seule.

Pour ce qui est du Production, Jean-Marie Almeras signe une victoire en plaçant sa Porsche 935 devant la Renault 5 Turbo de Joël Juif et la Porsche 911 SC de Michel Rolland.

Par la même occasion, Jean-Marie Almeras remporte le groupe 5 dans lequel il devance la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune. Au troisième rang on retrouve la Porsche 911 de Hubert Arboux devant la Simca 1200 S de Jean-Marie Pierron.

Dans le groupe 4, à la suite de la Renault 5 Turbo de Joël Juif on retrouve les Porsche 911 de Michel Rolland et du vétéran du Championnat Vhc, Michel Torcat. Également au volant d'une Porsche 911 SC, Frédéric Henneton évoluait seul dans le groupe 3.

Pas de réel suspense du côté du groupe 2 où Charly Cauchois impose assez largement sa BMW 323 I devant la Renault 8 Gordini de Gérard Toral. Le podium du groupe est complété par Jean-Marc Charvin qui alignait à Dunières sa vénérable Ford Fiesta. A la quatrième place pointe la Renault 8 Gordini de Guy Peyrard qui précède la Renault 5 Alpine d'Adeline Joly.

Engagé au volant d'une Talbot Samba Rallye en groupe B, Pierre ''Gomme'' n'a pas pris part aux débats durant la course. Jean-Claude Gaillard a fait preuve d'une belle régularité au volant de sa Renault 5 Turbo engagée en groupe N alors que Dennis Gillet impose sa BMW 635 CSI en Classic devant la Peugeot 104 ZS de Jean-François Mejanel.

 

9 – DUNIERES AUVERGNE

9ème manche du Championnat de France 2023, les 21, 22 et 23 juillet, à 52 km du Puy-en-Velay (Haute-Loire)

53ème édition, 18ème édition VHC, organisée par l'ASA Ondaine

Longueur : 2.360 mètres - Dénivellation : 130 mètres - Pente moyenne : 5,67 %

 

Prochaine épreuve :

10 – MONT-DORE – CHAMBON-SUR-LAC

10ème manche du Championnat de France 2023, les 4, 5 et 6 août, à 43 km de Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)

63ème édition, 15ème édition VHC, organisée par l'ASA du Mont-Dore

Longueur : 5.075 mètres – Dénivellation : 380 mètres - Pente moyenne : 7,5 %

Contact : Philibert MICHY

Tel Mobile : 06 79 65 99 82

PHA - 15 bis place Renoux - 63000 CLERMONT-FERRAND

E-mail : asa.montdore@gmail.com

Site web : www.coursedecote-montdore.com

 

Contact Paddock :

Alex L'Hermine

06 13 92 96 70

Adresse-email : commercial.pha@pha-michy.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66 – http://ffsamontagne.org 

 

Back to Top