Actualités

Circuit
05/04/2024 FFSA

Championnat de France FFSA Circuits : la saison bien lancée lors des Coupes de Pâques de Nogaro

Concurrents et spectateurs ont dû affronter des conditions météorologiques changeantes à Nogaro, mais les Coupes de Pâques n’ont pas failli à la tradition.

  © SRO Motorsports Group

La météo a certes été capricieuse avec une alternance d’averses et d’éclaircies, mais rien n’a empêché les Coupes de Pâques de Nogaro de confirmer leur statut d’événement majeur du sport automobile français. Pour le premier rendez-vous de la saison 2024, le Championnat de France FFSA des Circuits a fait le plein. Les sept séries au programme ont en effet réuni dans le Gers 250 pilotes – professionnels, amateurs ou jeunes espoirs – et 212 voitures de course représentant 15 marques différentes.

Le public aussi a répondu présent. Malgré des prévisions loin d’être idéales, 34.420 spectateurs ont été recensés sur l’ensemble du week-end, soit une hausse de 4,9% par rapport à l’édition précédente.

Sous l’impulsion de Caroline Diviès, Directrice du Circuit, et du promoteur SRO Motorsports Group, les commissaires de piste ont aussi été mis à l’honneur, en particulier via le plus jeune d’entre eux (Luca, 16 ans), invité à prendre place dans la Bentley Continental servant de Safety Car lors de la seconde course du Championnat de France FFSA GT.

Sur la piste, les courses ont souvent été pimentées par des conditions de piste changeantes, mais le spectacle a largement été à la hauteur. On espère qu’il en ira de même du 10 au 12 mai à Lédenon lors des Lédenon GT Series, prochain rendez-vous de la saison. En attendant, voici un bref résumé des faits marquants pour les trois Championnats de France FFSA.
• Championnat de France FFSA GT : déjà des surprises !
Voir Gaël Castelli et Rodolphe Wallgren s’imposer en Championnat de France FFSA GT à Nogaro n’a rien d’exceptionnel. En 2017, les deux hommes avaient ouvert le palmarès du FFSA GT en version GT4. Depuis, ils avaient ajouté trois autres succès. Pour l’ouverture de la saison 2024, les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 du CSA Racing ont fait un carton plein avec une double victoire en Pro-Am les propulsant forcément tout en haut du classement provisoire.

Alors que plusieurs des candidats à la couronne vivaient un week-end cauchemardesque, à commencer par les champions 2023 Éric Trémoulet et Olivier Jouffret (Mercedes-AMG GT4 – Vic’Team), Simon Gachet et Carla Debard (BMW M4 GT4 – Debard Automobile by Racetivity) ont affiché une belle régularité pour se placer au deuxième rang du championnat.

En Silver Cup, Mateo Herrero a renoué avec la victoire pendant que son équipier Lorens Lecertua, champion en titre de l’Alpine Elf Europa Cup, s’imposait dès sa première course en FFSA GT. Ce duo ayant aussi goûté aux joies du podium le lendemain, ce sont donc les représentants d’Alpine et de Chazel Technologie Course qui pointent en tête du championnat devant le débutant Jordan Roupnel et Loris Cabirou, lauréats de la deuxième course sur la nouvelle Ginetta G56 GT4 Evo de l’équipe CMR.

En Am Cup, Rudy Servol et Matteo Salomone ont fait sensation dimanche lors de la course 1. Derniers sur la grille de départ suite à un changement de moteur sur leur Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport, ils ont profité des conditions météo et d’une stratégie inspirée pour remonter tout le peloton et s’imposer. La nouvelle équipe AV Racing n’a pas raté son entrée ! Le lendemain, le duo – qui est en tête du championnat – a pris la deuxième place derrière une autre Porsche (JSB Compétition celle-là), pilotée en solo par Jean-Laurent Navarro.
• Championnat de France F4 : Stevenheydens et Caranta ouvrent la saison
Les Coupes de Pâques à Nogaro ont confirmé ce que les tests hivernaux organisés par la FFSA Academy avaient mis en lumière : déjà très bien fourni avec ses 25 voitures au départ, le plateau du Championnat de France F4 2024 s’avère homogène, relevé et très international avec ses 12 nationalités différentes.

Un pilote est toutefois sorti du lot dès le début du meeting en la personne du Belge Yani Stevenheydens, redoublant dans la catégorie. Quelques semaines après avoir fêté son 18e anniversaire, le jeune espoir du RACB – vainqueur du volant “Road to F4” fin 2022 – signait une magnifique pole position, avant de remporter la Course 1. Mieux parti que Jules Caranta, le Japonais Taito Kato a bien tenté de se rapprocher du leader, mais Stevenheydens signait le meilleur tour en fin de course pour confirmer sa domination.

Suite à de fortes pluies ayant complètement détrempé la piste, la direction de course prenait sagement la décision d’annuler la Course 2 en raison de conditions dantesques. Heureusement, le soleil était de retour le lendemain pour la Course 3. Stevenheydens reprenait sa marche en avant en menant à nouveau de bout en bout, mais un départ anticipé entraînait une pénalité de 5 secondes, le repoussant en 7e position.

Troisième la veille et auteur d’une course solide derrière le Belge, Jules Caranta faisait une excellente opération en montant sur la première marche du podium et en prenant la tête du championnat provisoire. Le Thaïlandais Rayan Caretti se mettait en évidence en 2e position, non sans avoir résisté jusqu’au bout à Kato.

Parmi les faits marquants du meeting, on retiendra le départ incroyable en Course 1 de Dylan Estre qui est passé de la 17e à la 4e place, les deux top-6 de l’Italien Leonardo Megna, ainsi que les belles places d’honneur du Canadien Jason Leung et du Luxembourgeois Chester Kieffer.
• Championnat de France FFSA Tourisme : un week-end plus que complet
Le Championnat de France FFSA Tourisme a entamé sa quatrième saison d’existence en force avec une grille de départ de 44 voitures, soit le maximum autorisé sur le Circuit de Nogaro. Pour garantir les mêmes chances à ceux qui partagent une voiture, le règlement prévoit désormais que le cumul des points d’un pilote roulant en solo soit divisé par deux à la fin du week-end. Ceux qui veulent viser la couronne dans leur classe doivent donc combiner vitesse et régularité.

Avec une catégorie TCR bien fournie, les débats ont été animés à l’avant du peloton. Le champion 2023 Stéphane Ventaja (Audi RS 3 LMS TCR – Team Clairet Sport) et son dauphin Julien Paget (Cupra Léon Compéticion TCR – Optimum Racing-ASM) ont quitté le Gers aux deux premières places. Si un incident en course 3 a coûté de précieux points à Julien Paget (et a permis à Stéphane Codet de l’emporter), le seul double vainqueur de Nogaro talonne Stéphane Ventaja. Au troisième rang ex aequo, Stéphane Codet et Sylvain Pussier (Cupra Léon Compéticion TCR – SP Racing) devront renverser la vapeur à Lédenon s’ils veulent rester au contact avec le duo de tête.

En remportant la catégorie TC lors des deux courses auxquelles il a pris part, Viny Beltramelli (Peugeot 308 RC – Team Pilote 69 by 2RT) a marqué le maximum de points à Nogaro. Il quitte donc le Gers en solide leader du championnat. Les lauréats des deux autres courses – le jeune Raphaël Fournier (Peugeot 308 RC – JSB Compétition) et Laurent Joubert (Peugeot 308 RC – J’Nov Auto Racing by JSB) le suivent dans le classement provisoire.

Organisée en collaboration avec l’importateur Ginetta en France, la GT Academy a plus que réussi son entrée en Championnat de France FFSA Tourisme. Sur la piste, le duel fut intense. Ayant chacun enlevé deux victoires, Thibaut Mogica (Tierce Racing) et le très jeune Ethan Gialdini (Styl&Grip), 16 ans seulement, sont co-leaders.

En GT Light, David Chiche (Ligier JS2 R – Team CDRS) a remporté deux victoires en quatre courses, mais comme il roule seul ses points ont été divisés par deux. Il est en tête ex aequo avec David Levy, qui partage le volant de la Ginetta G55 Cup de STR et n’a donc disputé que deux courses.

Frank Labescat n’a pas fait dans le détail dans la classe TCA. Au volant de la Peugeot RCZ du Team CDRS, il a remporté les quatre courses et mène évidemment le championnat devant Quentin Prudent (Mini R56 MCS-R – ADWShop Motorsport), Victor Louzon (Mini R56 MCS-R – ADWShop Motorsport), Mickaël Boisdur (Mini R56 MCS-R – ADWShop Motorsport) et Christophe Gaillard (Mini JCW R53 Challenge – eXigence Motorsport).

Des écarts ultra réduits, d’innombrables dépassements, des luttes portière contre portière… La bagarre en piste a été magnifique entre les Peugeot 208 RC de la classe TCA-Light. Fabien Jeanblanc (Track Advisor by 2RT) a pris la tête du championnat provisoire devant Léo Berson (JSB Compétition), vainqueur à deux reprises, mais qui a aussi connu des mésaventures dans les deux autres courses. Karel Eyoum (JFM Racing) complète le tiercé de tête.


Back to Top