Actualités

Circuit
16/05/2024 FFSA

Detienne / Fredenucci dominent les 9 heures de Santerre

Communiqué du 16 mai 2024.

  © DR

On se souviendra de cette première manche du Championnat de France d'Endurance Tout Terrain 2024 disputée les 11 et 12 mai derniers sous l'égide de l'ASA Picardie épaulée par le Team Bout's sur le circuit de Flaucourt dans la somme : un format inédit de deux manches de 3 et 6 heures de course durant le week-end, une météo enfin au beau fixe sur une piste toujours très roulante et le spectacle offert -parfois explosif !- ont véritablement séduit public et concurrents.

Une nouvelle fois Santerre a réuni les meilleurs de chaque catégorie de la discipline et comme l'an dernier les Champions de France en titre, Antoine Galland et Hugues Moilet étaient bien présents avec leur Buggy 2RM Century Racing CR6. Conçu pour les rallye-raids, cet engin propulsé par un V8 de 7,0 Litres développant quelques 500 chevaux faisait bien évidemment figure de grand favori… que beaucoup d'outsiders -dont une meute de SSV bien affûtés- vont contester d'entrée de jeu. 

Ainsi aux essais chronos, le gros proto était devancé de quatre bonnes secondes par le Fouquet Corse'R d'Alexis Detienne crédité d'un excellent 3'50''. Troisième en 3'58'', le tout nouveau MMC Nissan à silhouette de Clio d'Alexandre Andrade. Au final, trente-trois véhicules seront au départ, soit quinze buggys 4 et 2 roues motrices, treize SSV et cinq 4x4. Vingt-quatre seront classés.

Marqué par un temps très sec sur un tracé très poussiéreux sans grande visibilité qui imposa de nombreux arrosages, ce premier round de 3 heures le samedi allait connaître un épisode pour le moins cocasse avec l'apparition au milieu de la piste…d'un obus allemand de la première guerre ! Drapeau rouge et contournement de l'intrus à coups de « bull » dans le sous bois, puis un second départ pour 15 petites minutes afin d'atteindre les 75% du temps réglementaire. Mais les jeux étaient déjà faits avec les deux SSV MMP CanAm aux premières places, ceux de Jedidia Favre / Kevin Jimenez et de Victor Moutinho / Samuel Favre. Le Corse'R de Detienne montait quand même sur la boîte alors que le CR6 de Galland pointait au 8e rang seulement. 9e devant Andrade, le retour réussi de Philippe Fournier au volant d'un buggy Fradet Nissan.

Sans surprise, Daniel Masson / Jean-Marie Laermans,12e scratch, s'adjugeaient la catégorie des 2RM et côté des 4x4 c'est le Toyota Dominique et Quentin Llasera / Maxime et Philippe Raud qui l'emportait. 

 

Les mêmes… ou presque

Sous un ciel légèrement plus frais, ce que pilotes et machines apprécièrent d'emblée, la seconde course du dimanche va tenir toutes ses promesses. Qui d'un SSV ou d'un buggy sera couronné ?

Partis en tête, les vainqueurs de la veille vont la tenir quasiment jusqu'à la mi course, talonnés par les SSV des Gilissen, Rouvière et Hanot. Longtemps second, Andrade sera victime de problèmes de mise au point qui le feront chuter au 6e rang, alors que le CR6 de Galland ne roulera pas plus de 1h 40 (roue arrachée).

Jamais pointé au delà de la 5e place, le buggy Corse'R de Detienne-Fredenucci devenait leader à deux heures de l'arrivée pour ne plus lâcher prise et remporter ces 6 heures, une belle revanche sur l'an passé où ils durent abandonner au bout d'une heure.

Dans son sillage, Gilissen, Hanot, très rapides sur la fin, et Favre-Jimenez croisaient le fer avec Andrade finalement 5e sous les damiers avec sa nouvelle monture qui n'en doutons pas va vite régler ses problèmes de jeunesse.

Mentions spéciales pour Chloe Detienne / Kevin Jimenez (6e) et Hervé Crévecoeur / Sebastien Levillain (7e et 1er SSV de série) sur leur Polaris.

Auteurs d'une belle performance, Masson / Laermans en 2RM finissent 11e non sans avoir été dans les « dix » lors des deux dernières heures.

Donnés favoris chez les 4x4, Yann Doffin et Lucas Beurois imposent leur Toyota au 14e rang scratch après l'abandon de Llasera / Raud.

Cinq SSV dans le « top ten », mais victoire d'un buggy, la saison 2024 est d'évidence bien lancée. Prochain rendez-vous les 29 et 30 juin pour les 9 Heures de l'Orléanais. JJD / Photos Jade

 

Les podiums des 3 Heures

T1A : 1-A.Detienne/Fredenucci (20 trs), 2-Galland/Moilet (19 trs), 3-Dejoie/Fournier/Esquieu (à 3'01'')

T3 : 1-J.Favre/Jimenez (21 trs), 2-Moutinho/S.Favre (21 trs), 3-Gilissen/Gilissen (20 trs)

2RM : 1-Masson/Coquereau/Learmans (18 trs), 2-Virmaux/Bedeau/Vaillant (16 trs), 3-Boucard/Boucard/Sellier (15 trs)

4x4 : 1-Llasera/Llasera/Raud (16 trs), 2-Doffin/Beurois (16 trs), 3-Fay/Contreras (14 trs)

 

Les podiums des 6 Heures

T1A : 1-A.Detienne/Fredenucci (74 trs), 2-Andrade/Duplé/Charvot (69 trs), 3-Beheregaray/Beheregaray (64 trs)

T3 : 1-Gilissen/Gilissen (72 trs), 2-Hanot/Hanot/Hanot (70 trs), 3-J.Favre/Jimenez (70 trs), 

2RM : 1-Masson/Coquereau/Learmans (63 trs), 2-Boucard/Boucard/Sellier (55 trs)

4x4 : 1-Doffin/Beurois (58 trs), 2-Fay/Contreras (46 trs), 3-Aubert/Remoussin (29 trs)

Back to Top