Actualités

Montagne
29/05/2024 FFSA

Pour qui la dernière de l’Ouest ?

La Course de Côte de Saint Gouëno, qui se déroulera le premier week-end de juin, mettra un terme à une campagne de l’Ouest qui tient toutes ses promesses tant le suspense fut intense sur les deux premiers rendez-vous.

A Saint Gouëno les luttes seront nombreuses dans les groupes. Nul doute que Morane Cat-Mackowiak défendra ses chances pour un nouveau succès en groupe N. © Nicolas Millet

Les 1er et 2 juin prochains, c'est dans les Côtes d'Armor que les animateurs du Championnat de France de la Montagne vont se retrouver pour l'un des rendez-vous particulièrement attendu de la saison, la Course de Côte de Saint Gouëno. Attendu, parce que la manifestation bretonne met un terme à une intense campagne de l'Ouest qui compte trois épreuves – Les Teurses de Thèreval, La Pommeraye et Saint Gouëno – mais également parce qu'il est de notoriété publique que l'Ecurie du Mené propose un rendez-vous ou le sportif se conjugue parfaitement avec le festif.

Saint Gouëno c'est un tracé rapide et technique, de vastes paddocks au sein desquels les pilotes français échangent avec leurs homologues britanniques, et un ''Festival Déjanté'' qui propose une programmation où se mêle ambiance Fest-Noz et Rock-and-Roll. On l'aura compris, Saint Gouëno est une grande fête du sport automobile sur laquelle s'investissent plus de 650 bénévoles et officiels.

Sur le plan Sportif, si du côté du Championnat Production Yannick Poinsignon semble en mesure de contrôler les débats, en revanche la lutte est d'une rare intensité dans la catégorie Sport où, pour l'heure, Marc Pernot compte depuis le début de saison trois victoires contre deux à Fabien Bourgeon. Le Franc-Comtois mettra-t-il a profit le rendez-vous breton pour signer un quatrième succès et conforter sa place de leader, où verra-t-on Fabien Bourgeon imposer son Revolt 3P0 et revenir à égalité au nombre de victoires ? C'est le grand enjeu de cette 39ème édition de la Course de Côte de Saint Gouëno

 

Championnat Sport

Si de nombreuses interrogations planent sur ce que sera le podium final de la Course de Côte de Saint Gouëno, on peut avoir en revanche une certitude, le vainqueur de la 39ème édition signera sa première victoire en terre bretonne. En effet, aucun des pilotes qui ont eu l'occasion d'inscrire leurs noms au palmarès ces dernières années ne sera au départ.

Deuxième l'an dernier, Fabien Bourgeon lancera son Revolt 3P0 sur le tracé breton avec la ferme intention de remporter la mise. Pour cela, il devra devancer la Nova-Proto NP-01 de celui qui se présente comme son principal rival, Marc Pernot. Un troisième pilote figure sur la liste des engagés dans la classe E2-SC/3, Maxime Cotleur, forfait à La Pommeraye et donc la participation reste encore hypothétique. Antoine Uny animera également le groupe E2-SC, mais dans la classe E2-SC/1 où évolue sa Nova-Proto NP-03.

Sur la campagne de l'Ouest, Dimitri Pereira et Julien Bost ont pris pour habitude de se livrer des combats à coup de dixièmes. Et si le week-end dernier, à La Pommeraye, Julien Bost avait pris l'ascendant sur son rival, l'an dernier c'est Dimitri Pereira qui avait imposé sa Norma M20 FC 2 litres à Saint Gouëno devant celle de son adversaire. Dans le groupe CN, on retrouvera également la Norma 4 litres d'Olivier Berreur et la Norma 3 litres du Suisse Xavier Vermeille.

Au sein de la classe CN/2, face à Dimitri Pereira et Julien Bost, il faudra suivre les prestations de Marie Cammares-Pereira, la triple Championne de France de la Montagne 2ème Division étant en quête d'une couronne sur le CFM. A suivre également les Norma de John Nicol, Sylvain Moyon et Sébastien Tourillon.

Troisième au scratch le week-end dernier à La Pommeraye, Miguel Vidal se présente en favori du groupe DE. Ses adversaires devront cravacher pour tenter de devancer la F3000 Lola B06/51. Des adversaires qui évoluent en F3 avec la présence de Benoit Taviaux (deuxième de la classe DE/5 en 2023) est de Clément Lebot pour ce qui est des animateurs du Championnat de France de la Montagne. Seront également présents Gaëtan Renouf, vainqueur de la classe lors de la 38ème édition, Francis Renouf, Arthur Bodin, Aurélien Marchand et Anthony Gueudry.

L'édition 2023 de Saint Gouëno avait offert l'occasion à Antonin Saintmard d'aller chercher une victoire dans la classe DE/7. Le jeune Belge aligne à nouveau sa Tatuus Formule Renault face à la Caparo de Thierry Bertin et aux Tatuus de Simon Taponard, Yohan Bardin, Jean-Christophe Henry et Anthony Jean. A noter également la présence au sein de cette classe DE/7 du Youtubeur Valentin Simonet. Luce Pierre, qui anime cette saison le CFM avec une Dallara MN01 engagée en DE/1 sera également de la partie.

Deuxième l'an dernier de la classe CM, Mylénia Machado ira chercher un succès avec son Speed Car. La jeune pilote a connu quelques soucis mécaniques sur les épreuves précédentes, d'autant plus dommageable qu'elle était souvent en mesure de réaliser le triplé en remportant sa classe, la Coupe des Dames et la Coupe du Meilleur Jeune. A Saint Gouëno, face au Speed Car de Mylénia, on retrouvera deux autres jeunes espoirs de moins de 25 ans : Fabien Oreal qui a remporté la classe CM avec son BRC à La Pommeraye, et Clément Jean qui dispose d'un TracKing.

 

Championnat Production

Ne nous y trompons pas, Yannick Poinsignon n'aborde pas cette saison 2024 en toute tranquillité. Car si au volant de sa BMW M3 E92 le Champion de France en titre semble dominer les débats, c'est au prix de gros efforts face à une concurrence toujours rude. Le week-end dernier, Yannick a dû batailler pour maintenir à distance Anthony Dubois et Philippe Schmitter qui évoluaient dans son sillage.

Yannick Poinsignon se présente donc en favori de cette 39ème édition de la Course de Côte de Saint Gouëno, mais sait qu'il va devoir une nouvelle fois tout donner pour imposer sa BMW… Dans la classe GTTS/4, il faudra compter avec la Porsche 991 GT3 du Champion de France de la Montagne 2ème Division, Jean-Marc Gandolfo, et avec la présence du Normand Julien Dupont qui alignera sa Volvo TC10.

Leader des essais à La Pommeraye, Anthony Dubois imposait également son Alpine A110 sur la première montée de course. Par la suite il devra céder face aux attaques de Yannick Poinsignon mais terminait à une seconde six du vainqueur et remportait la classe GTTS/3. Une classe GTTS/3 dans laquelle on retrouve la Nissan 370 Z de Cédric Guerlot.

Dans la classe GTTS/2, Face à la Caterham 420 R de Julien Nouveau on retrouvera la Caterham CSR260 de James Moretton et la Peugeot RCZ de Luc Ermann. On prend les mêmes et on recommence pour ce qui est de la classe GTTS/1 où évolueront les trois Mitjet qui animaient la Course de Côte de La Pommeraye, à savoir celles d'Aurore Louison, de Charly Brosset et de Mathis Auger.

En 2023, Christophe Poinsignon avait signé un énième succès en FC à Saint Gouëno. Le pilote de la Simca CG Turbo est donné favori face aux Simca Rallye de Patrick Ramus et Arnaud Vermersch qui évoluent en FC/4. Au sein de la classe FC3, on retrouvera la Fiat X1/9 Abarth d'Antoine Cordonnier alors que les Simca Rallye de Laurent Brossard, Marc Le Goff, Sébastien Gaumont et Philippe Quioc évolueront dans la classe FC/2. Mais le vainqueur du groupe pourrait émerger de la classe FC1 où on retrouvera notamment Romain Richardeau, Philippe Bodinier et Nathan Chupin, tous aux volants de Simca Rallye.

Cinq concurrents s'affronteront dans le groupe GT Sport où évolueront cinq modèles prestigieux avec la présence de l'Alpine A110 de Yann Durieux, de la Ferrari F430 d'Eric Michon, de la Porsche 996 de Francis O'Mahony, de la Lotus Exige de Bernard Morilleau et de la Nissan 350 Z d'Hervé Barboux.

Les trois dernières manches du Championnat de France de la Montagne ont vu Sébastien Lemaire imposer sa Léon Supercopa MK3 en groupe A. Le pilote de l'Aude sera donc l'homme à battre, mais sait qu'il va avoir une forte opposition avec la présence des Supercopa MK3 de Francis Dosières, vainqueur en 2023, d'Alain Perraud, de Dominique Fade de Thierry Tierce et de Jean-Pierre Pope et Manuel Brunet, respectivement deuxième et troisième du groupe A en 2023 alors qu'ils roulaient en 308 Cup. Kat Fischer alignera pour sa part une Seat Léon Supercopa MK2.

Dans la classe A/4, on assistera à un duel entre les Peugeot 308 Cup de Joël Juif et de Jacques Paget. Les Renault Clio Cup constituent l'essentiel du plateau de la classe A/3. Une classe dans laquelle Baptiste Thomasset tentera d'accrocher un nouveau succès et de remporter, comme il l'a fait sur les cinq premières manches de la saison, la Coupe du Meilleur Jeune en Production. Jimmy Rousseau se présente comme le principal rival du jeune Baptiste, mais il faudra suivre également les Clio de Matthieu Thebault, Gaël Mesnil, Anthony Meunier, Nicolas Merlet et la Nissan Almera Kit-Car du vétéran toujours véloce Michel Bineau.

Pour remporter une nouvelle victoire en groupe N au volant de sa BMW M3, Morane Cat-Mackowiak devra venir à bout des nombreuses Renault Mégane R.S engagées à Saint Gouëno. La double Championne de France se verra en effet opposée à Kevin Jarousse, Matthieu Lepileur, Daniel Rault, Gwenaël Rocaboy et Alexandre Havard. Franck Perrin sera présent avec sa BMW M3 alors que Stéphane Pecate alignera sa Subaru Impreza.

La victoire en F2000 devrait en toute logique échoir dans l'escarcelle d'un pilote évoluant avec une Honda Civic Type R. Vainqueur en 2023, mais victime d'une casse moteur, Samuel Durassier tentera de s'imposer à nouveau cette année. Devancé par Ferdinand Loton à La Pommeraye le week-end dernier le Rochelais aura à cœur de prendre sa revanche… Durassier face à Loton, les paris sont ouverts. Au sein de ce groupe F2000 il faudra suivre également la Peugeot 205 GTI de Gilbert Payneau, la Renault Clio 2 RS de David Guilard, la Renault Clio Maxi de Gwenaël Halopeau, la Renault Mégane de Romain Briend, la Peugeot 306 Maxi de Xavier Goupil et la BMW 320 d'Elouan Morice. Dans la classe F2000/2 on retrouvera la Honda Civic de Cédric Bouffeteau.

 

Championnat VHC

La septième manche du Championnat de France de la Montagne VHC 2024 aura pour cadre la Bretagne où se déroulera les 1er et 2 juin la 7ème édition de la Course de Côte VHC de Saint Gouëno.

Pour l'occasion, une vingtaine de Véhicules Historiques de Compétition fera le déplacement dans les Côtes d'Armor, de quoi proposer un plateau alléchant et varié avec des modèles toujours appréciés des passionnés de compétitions automobiles.

Dans le groupe DE, le Champion de France VHC Sport Sébastien Brisard alignera sa Martini MK52 et sera opposé à la Martini MK30 de Pierre Joly et à la March 903 de Pierre-Alain Bureau. Du côté du groupe 8/9, on retrouvera la nonuple Championne de France de la Montagne VHC, Viviane Bonnardel qui au volant de sa Martini MK15 affrontera la Martini MK33 de Jean-François Taponard. Daniel Louis animera le groupe 6/7 avec sa Geri RB08 et Christian Bouvier le groupe C avec sa Lucchini SP90.

Pour ce qui est du Championnat Production, Gabriel Lejeune sera seul dans le groupe 5 avec sa Jidé Original. Dans le groupe 4 on retrouvera deux Porsche 911 SC : Celle du Champion de France VHC Production, Michel Rolland et celle d'Alain Gadal. Norbert Lieu alignera pour sa part sa Porsche 911 SC qui évolue en groupe 3.

C'est une nouvelle fois le groupe 2 qui sera le plus étoffé avec la présence de la Ford Escort 1600 RS d'Alexandre Chamagne. Une autre Ford, une Fiesta, évoluera aux mains de Jean-Marc Charvin. Philippe Vernay alignera également une Américaine, une Ford Cortina Lotus. Philippe Ginel sera de la partie avec sa Simca Rallye, tout comme Jean-Claude Brazey. Jean-Michel Godet animera ce groupe 2 avec sa Volkswagen Scirocco, Adeline Joly avec sa Renault 5 Alpine.

 

6 – SAINT GOUENO

6ème manche du Championnat de France 2024 les 31 mai, 1er et 2 juin, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d'Armor) - 39ème édition, 12ème édition VHC, organisée par l'Ecurie du Mené.

Longueur : 3.200 mètres - Dénivellation : 144 mètres - Pente moyenne : 4,5 %

 

Podiums 2023 :

Sport : 1. G. Schatz (Nova Proto NP-01) – 2. F. Bourgeon (Revolt) 3. M. Pernot (Nova-Proto NP-01)

Production : 1. D. Meillon (Lamborghini Huracan ST Evo) – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01)

Record : 1'11''900 par Sébastien Petit en 2023

 

Déroulement : Vendredi 31 mai – Vérifications administratives et techniques

Samedi 1er juin – Essais à partir de 8h00

Dimanche 2 juin – Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : Gilles Aignel

Clap Gouenovais - Ecurie du Mené

Mairie – 10 place de l'Eglise – Saint Gouëno

22330 Le Mené

Tel Fixe : 02 96 34 43 44

Site internet : www.coursedecote-saintgoueno.com

Adresse e-mail : ecurie.mene@gmail.com

Contact Paddock : Guillaume COUSIN

Tel Mobile : 06 72 36 08 80

Adresse e-mail : guillaume@coursedecote-saintgoueno.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

 

Back to Top